GRANDES ÉMOTIONS À VIENNE POUR LES OBSÈQUES DE NIKI LAUDA CE MERCREDI 29 MAI 2019.


 

DERNIER ADIEU À NIKI LAUDA

 

 

Si l’Autriche possède son Panthéon, manifestement Niki LAUDA, une légende du sport automobile décédé à l’âge de 70 ans le 20 mai dernier, mérite une place de choix aux côtés de célébrités telles Mozart-Klimt-Von Karajan-Freud-Schubert et autres Mendel qui ont fait la renommée de la République Autrichienne et de sa Capitale Vienne.

Une Capitale placée en ce mercredi 29 mai sous le signe du deuil avec une foule de fans énorme venue se recueillir  une dernière fois devant leur idole.

Même le ciel s’y était mis en déversant ses larmes de pluie sur la file longue de quelques centaines de mètres avec l’espoir d’être dans les délais et pouvoir défiler devant le cercueil de leur héros.

La Cathédrale viennoise St Étienne avait des allures de hall d’aéroport avec une foule attendant stoïquement l’embarquement sur un vol de la Compagnie Laudamotion, filiale de Ryanair et orpheline dorénavant de son chef qui malheureusement a pris son dernier vol.

Quant à la F1, depuis le GP d’Angleterre en juillet de l’an dernier, Niki n’était plus apparu dans les paddocks et à son poste de commandement du Team Mercedes AMG Petronas en tant que Directeur non-exécutif, ravagé par ce qui de prime abord fut diagnostiqué comme pneumonie et qui finalement l’écarta pour toujours du milieu de la F1 qu’il adulait.

Un milieu où il avait également fait son chemin après sa retraite comme pilote en étant devenu une figure de proue au sein du Team Mercedes AMG Petronas GP, l’Écurie de F1 la plus performante au cours des cinq dernière années et parmi une génération de pilotes où seuls Kubica, Hamilton et Räikkönen, étaient déjà nés, lorsqu’il  raccrocha gants et casque.

 

Le dernier Adieu à NIKI LAUDA

PLÉIADE D’INVITÉS… ET DE FANS !

 

Dès 8 heures du matin ce mercredi 29 mai 2019 et jusque midi, un cercueil sobre en chêne clair contenant sa dépouille habillée d’une combinaison de pilote Ferrari, selon les dires de la famille, avait été déposé dans la Nef centrale de la Cathédrale St Étienne (Stephansdom) de Vienne où le fils aîné de Niki, Markus déposa une gerbe de lauriers, ainsi qu’un casque du Champion, avant que ne défilent une foule nombreuse pour rendre un dernier hommage.

La Famille de Michaël Schumacher, quant à elle avait fait déposer une gerbe, dont on pouvait lire sur le bandeau ‘’Nous nous retrouverons un jour’’ signé Les SCHUMACHER.

Dans l’assistance, on reconnaissait de très nombreux pilotes, en activité ou retraités, lesquels avaient effectués le déplacement en Autriche et notamment les Champions du Monde de Formule 1, Lewis Hamilton, Nico Rosberg, Alain Prost, Emerson Fittipaldi, Nelson Piquet, Nigel Mansell, Damon Hill et Jackie Stewart. Mais aussi d’illustres pilotes de GP de sa génération, tels les Français Jacques Laffite et Jean Alesi, ou l’Écossais David Coulthard.

Mais également des générations suivantes et les actuelles, avec Mark Webber, Valterri Bottas, Alex Wurz, George Russell. 

Le monde de la F1 était représenté notamment par Jean Todt, le Président de la FIA (Fédération Internationale Automobile) mais aussi par Toto Wolff, son compatriote Autrichien avec qui, Niki Lauda, dirigeait ces dernières années, l’Écurie Mercedes AMG de F1. Sans oublier, l’ancien pilote Autrichien et ami du défunt ex-Vainqueur des 24 Heures du Mans – le Docteur Helmut Marko, aujourd’hui en charge de l’Équipe Red Bull en F1, accompagné par le grand Patron de la firme, Dietrich Matechitz et par son Team-principal, Chris Horner. Grande délégation Ferrari, Avec à sa tête, l’ancien ´boss’ Luca Cordero Di Montezemolo.

Et, tous les principaux Patrons d’Écuries, comme Claire Williams (Team Williams), Franz Tost (Scuderia Toro Rosso), Otmar Szafnauer (Racing Point), Mattia Binotto (Ferrari), Günther Steiner (Haas), Flavio Briatore (ex Benetton, Ligier et Renault) outre Toto Wolff déjà cité, un détachement de la Firme Mercedes, également Eddie Jordan et Chase Carey (Liberty Media) de même qu’une délégation de Pilotes et Hôtesses de Laudamotion sa compagnie aérienne.

Également présents le Prince Albert de Monaco avec sa femme Charlène, ainsi que l’acteur Daniel Brühl, qui a incarné Niki Lauda dans le film ‘Rush’ qui raconte son duel avec James Hunt pour le titre mondial en 1976 !

L’Office religieux célébré par le Doyen Toni FABER se déroula en début d’après-midi devant la famille proche de Niki LAUDA et un parterre de 300 invités.

Parmi les orateurs chargés de prononcer un éloge funèbre figuraient le Président de la République, Alexander Van der Bellen, les anciens pilotes, le français Alain Prost et l’autrichien Gerhard Berger, ainsi que l’acteur Hollywoodien d’origine autrichienne, Arnold Schwarzenegger.

 

Le dernier Adieu à NIKI LAUDA à VIENNE le mercredi 29 Mai 2019;. Le cercueil quitte la Cathédrale escorté par Alain PROST- Lewis HAMILTON-Jean ALESI et Nelson PIQUET.

 

À la sortie de l’office, quelques milliers de fans dont une majorité revêtaient une casquette rouge qu’ils ôtèrent en signe de respect pour saluer une dernière fois leur idole au passage du corbillard se dirigeant probablement vers le Cimetière principal de Vienne, sorte de Père Lachaise, où reposent la majorité de célébrités autrichiennes et où l’icône de la F1 devrait être inhumée dans l’intimité de ses seuls proches.

Niki LAUDA était connu non seulement pour toute son oeuvre en sport automobile mais aussi pour sa philosophie de vie particulière  faisant de lui un homme qui ne mâchait jamais ses mots lors de ses avis clairs et tranchés mais aussi adorable pour son humour et ses célèbres maximes dont nous ne pouvons nous empêcher de vous en citer quelques célèbres que nous avons collecté au fil de nos rencontres lors des décennies sur les circuits !

À propos de sa carrière en F1 :

« Certes,iI y a certainement des milliers de jeunes qui sont plus rapides que moi mais moi j’ai la chance d’être au volant d’une Ferrari ! »

À propos de son GP national sur le Circuit de Zeltweg situé en pleine campagne :

« La différence du GP d’Autriche par rapport aux autres GP ? Les bovidés qui paissent autour du circuit et qui font dès lors de cette épreuve un GP ‘’Vache’’ ! »

Suite à son accident au Nürburgring en 1976 et que vu son état un prêtre avait été appelé à son chevet :

« Lorsque j’ai vu ce qu’il faisait avec moi pour l’Extrême Onction dans le silence, je me suis dit ‘pas avec moi tout cela’ et c’est ce qui m’a motivé à me battre pour rester en vie !’’

Après le GP du Japon à Fuji en 1976 lorsque à la surprise générale il abandonna pour raisons de sécurité insuffisantes suite aux conditions climatiques laissant du coup filer le titre à son grand rival James HUNT :

« La vie est plus importante que n’importe quel titre de Champion du Monde et je n’avais pas envie de devoir échapper au pire une seconde fois ! »

En 1979 lorsqu’il décida de raccrocher une 1ère fois, gants et casque définitivement après le GP du Canada :

« Le temps est venu où j’en ai marre de toujours devoir tourner en rond ! »

À propos de l’avarice qu’on lui reprochait souvent :

« Je crois que je sais dépenser l’argent au bon moment même si j’entends parfois mes détracteurs dire que lorsque j’ouvre mon portefeuille que les mites s’en échappent !‘ »

Concernant les salaires astronomiques que perçoivent certains pilotes :

« Avec de tels salaires attribués à l’heure actuelle j’ai presque envie d’intenter un procès à ma mère pour m’avoir fait naître trop tôt !’ »

À propos de son manque de vanité :

« Dès lors que je vis de mon pied droit le physique n’a pas d’importance !’ »

Et de son physique fortement cabossé depuis 1976 :’

« On m’a déjà souvent demandé pourquoi je n’avais pas recours à la chirurgie esthétique  et pourquoi je ne me suis jamais faire greffer une oreille. Connaissez-vous quelqu’un à qui on l’a déjà fait ? Et justement concernant mon oreille, je peux vous dire que cela ne me gêne en aucune manière,bien au contraire c’est plus pratique pour téléphoner !’ »

À propos de la gente masculine : 

« Les hommes sont prêts à avouer un tas d’histoires sauf une : qu’il est un mauvais conducteur !’ »

Concernant la domination de Michaël Schumacher en 2002 :’

« Pour rétablir un peu plus d’équilibre et de suspens en F-1 il y a une solution : enfermer Schumacher durant 4 GP !’ »

Philosophe :

« Ma vie s’est déroulée comme une loterie et un grand jeu. J’ai toujours pris des risques,dès lors de n’ai pas besoin de participer aux jeux de hasard !’ »

Et une de ses dernières en date après sa transplantation pulmonaire de 2018 :

’’J’étais mort un court instant mais maintenant je revis !’ »

RIP & ‘SERVUS’  Niki ! Le dernier Adieu à NIKI LAUDA

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency et Bernard BAKALIAN

 

EN SOUVENIR DE L’IMMENSE CHAMPION QUE FUT NIKI LAUDA

 


F1-NIKI-LAUDA en 1984-Photo-Bernard-BAKALIAN-

 

Niki LAUDA (Brabham BT 46 en 1978)-2 victoires© Manfred GIET-

 

Niki-LAUDA-Ferrari-312T2-1976-l’année où il fut victime d’un terrible accident le 1er août au NÜRBURGRING©-Manfred-GIET

 

Niki LAUDA-Ferrari 312 T 1977-15 victoires au total chez FERRARI © Manfred GIET

 


F1-NIKI-LAUDA-et-ALAIN-PROST-en-1985-Photo-Bernard-BAKALIAN

 

 

 


F1-NIKI-LAUDA, au volant de sa McLAREN TAG PORSCHE en 1984 -Photo-Bernard-BAKALIAN

 

Niki LAUDA, à Zeltweg avec Bernie ECCLESTONE en 1978

 


F1-NIKI-LAUDA en 1984-Photo-Bernard-BAKALIAN

 

Niki LAUDA-Mc LAREN MP4 2B, 8 victoires au total avec McLAREN © Manfred GIET

 

About Author

gilles