MOTOGP 2019 : LORENZO PLACE MARQUEZ PARMI LES TROIS PLUS GRANDS : QUI SONT LES AUTRES ?

 

 

DREAM TEAM

 

Dream team en début de saison mais après cinq GP, il y a un rêve et un cauchemar…

Donc, dans un entretien avec des confrères, Lorenzo a fait tout un tas de comparaisons entre lui, Rossi, Dovizioso, Marquez, le pilote papier typique que l’on trouve sur les sites sans beaucoup d’inspiration, que l’on appelle dans notre milieu un marronnier, un truc pour meubler…

Et puis, il y a tout de même … ‘la petite phrase’ lâchée au hasard d’une conversation sans gros intérêt…

« Marquez a 26 ans, il est physiquement très fort, il a sept années d’expérience sur la Honda d’usine. Il est l’un des deux ou trois plus grands talents de l’histoire du motocyclisme. »

 

MARQUEZ MIS AU FIRMAMENT PAR LORENZO

 

Là, j’en veux particulièrement à mes Confrères qui, enfin, ont un truc énorme dans un entretien plus que convenu et qui ne relancent pas d’un «  Qui sont les autres ? »

Ce qui me permet de jouer à une sorte de ‘Lorenzologie’,  jeu délicieux il est vrai, chacun d’entre vous aura peut-être une vison différente, je ne donne que des pistes…

Les mauvaises langues penseront peut-être que Jorge Lorenzo, ancIen Champion du monde lui-même … se range dans le duo/trio des héros des GP !

Et pourquoi pas, un pilote sans orgueil n’est pas vraiment un pilote…

On revient à la devinette…

De façon incontestable, il est probable que Lorenzo aurait d’abord placé Giacomo Agostini. Le ‘MAÎTRE’ Incontesté et INCONTESTABLE avec 122 victoires en GP et … quinze titres de Champion du monde!

 

 

S’il n’y en a que deux, on sait donc que ce sont Marquez et Ago les plus forts des plus forts.

Mais Lorenzo a dit deux ou trois.

Bon, vu ses rapports avec Rossi, je doute qu’il pense au « dottore ».

Mauvais rapports qui l’ont poussé à se barrer de Yamaha, moto faite pour lui, pour aller d’errance en errance chez Ducati puis Honda, on est d’accord qu’on serait plus heureux avec moins, mais lui il est à sec depuis des années!

 

ROSSI PEU PROBABLE

 

Bon, on pourrait imaginer un Hailwood ou un Read, mais, même si ces pilotes ont été des superstars, parmi les meilleurs du monde, je ne vois pas Lorenzo rêver de leur légende…

A priori, ce serait un Espagnol, or dans les onze meilleurs palmarès en GP, onze parce que Lorenzo est à égalité avec Doohan et Mang (5 titres mondiaux toutes cylindrées confondues), au dessus, en pilote espagnol, on trouve Marquez (7 titres) et surtout Nieto et ses 13 titres mondiaux.

 

ANGEL NIETO

 

Nieto est un sudiste, né à Zamora, presque à la frontière portugaise, en tous cas il n’est pas catalan, pays dont on sait qu’il est un gros fournisseur de légendes du guidon, mais pays honni d’un garçon comme Lorenzo qui vient de l’Île de Majorque !

Nieto est deuxième palmarès mondial TTC (Tous Titres Confondus) donc dans les références de Lorenzo ce serait logique.

Après on sait que Lorenzo a peu d’amis pilotes, à l’exception de Max Biaggi, pour qui il faut avoir beaucoup de respect mais de là à en faire une légendes des GP…

Et bien voilà, comment l’incompétence de mes confrères (la non-curiosité en fait, faute grave dans notre métier) m’a permis de faire un papier amusant…

Au fait, Jorge Lorenzo y précise aussi qu’il avait dans un premier temps pensé arrêter sa carrière à 27 ans, qu’il a finalement décidé de continuer et qu’il en a aujourd’hui… 32!

 

2015, DERNIÈRE GRANDE ANNÉE

 

On est donc en 2014, lors de sa fin de carrière programmée.

Il est alors deux fois titré en Moto GP, mais l’année a été difficile, bonne idée de continuer puisqu’en 2015… il décroche le pompon et UN nouveau titre mais c’était la dernière fois jusqu’à aujourd’hui.

La question de relance, « pourquoi avez-vous continué ? » n’a pas non plus été posée mais la réponse est évidente, on ne termine pas sur une année de frustration.

 

LORENZO AIME LES GRANDS SYMBOLES

 

C’est pourtant ce qui lui arrive depuis 2016, il poursuit sa carrière mais surtout sa propre légende !

Et cette Saison, après le GP de France, il est quatorzième au Général avec seize points, sa légende reste boudeuse…malgré un guidon de pilote d’usine chez … Honda!

Honda qui domine mais avec … Marc Marquez!!!

 

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP et DR

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

gilles