VICTOIRE LOGIQUE ET SANS SURPRISE DE LEWIS HAMILTON ET MERCEDES AU GRAND PRIX DE MONACO.

 

 

Supérieure depuis le début de la Saison avec cinq succès et … cinq doublés, l’Équipe Mercedes a fort logiquement poursuivi son insolente et outrageante domination ce week-end, en remportant à nouveau la victoire, le leader du Championnat du Monde et quintuple Champion, son pilote Britannique, Lewis Hamilton, décrochant une nouvelle victoire ce dimanche 26 mai 2019, à l’occasion du plus prestigieux des Grands Prix, celui de Monaco !

Placé en pole sur la grille de départ, Hamilton a parfaitement négocié son envol et s’est présenté en tète au délicat Virage de Ste Dévote. Ensuite, il n’a jamais été inquiété tout au long des 78 tours que comportait cette sixième manche du Championnat 2019 !

Lewis Hamilton triomphe pour la troisième fois dans ce Grand Prix de Monaco. Mais l’audacieux Max Verstappen a tour tenté… harponnant même au freinage de la Chicane, la Mercedes de Lewis au cours de l’avant-dernier des 78 tours !

Le vainqueur qui racontait après coup :

«  Cela restera comme ma course la plus difficile. Je me suis battu avec l’esprit de Niki (Lauda). J’ai essayé de rester concentré, je l’avais dans ma tête jusqu’à la dernière minute car je savais qu’il regardait de là-haut, et je voulais le rendre fier. Ça a été le but tout le week-end et je vais essayer de continuer toute l’année, car il a été une telle influence pour notre équipe, et nous a mené là où nous sommes. C’est franchement top que les pilotes lui aient rendu hommage dans le monde entier. Mon but demeure d’être un jour autant respecté qu’il l’est. Niki était un vrai héros. »

 

F1-2019-MONACO-MAX-VERSTAPPEN-RED-BULL-HONDA

 

Et concernant la touchette de Verstappen dans l’avant-dernier tour, Lewis précisait :

« C’était chaud. On s’est touché à la Chicane, j’ai ressenti un contact à l’arrière. C’était proche, un freinage un peu tardif, je l’ai vu au dernier moment mais il n’était pas vraiment à côté. Je pense que son aileron avant était à côté de ma roue arrière donc il n’était pas totalement passé. C’était un léger contact. J’ai eu peur de ne plus avoir de pneus, mais j’ai pu aller au bout, donc c’est vraiment fantastique. Avec d’autres pneus cela aurait été beaucoup facile de le garder à distance et cela aurait été certainement mieux d’en avoir d’autres.»

 

F1-2019-MONACO-FERRARI-SEBASTIAN-VETTEL

 

Sous le damier, la Mercedes décroche sa sixième victoire cette saison et Hamilton, lui, la quatrième après celles de Bahreïn, de Shanghai en Chine et tout récemment d’Espagne à Catalunya. Et, aussi la 76ème en carriére.

Lewis qui n’est accompagné sur le Podium Princier par la Red Bull-Honda de l’ Hollandais Max Verstappen, qui a écopé d’une pénalité de cinq secondes pour s’être accroché avec la Mercedes de Bottas lors de leurs sorties des stands mais bien par la Ferrari de Sebastian Vettel finalement seconde et par la seconde Mercedes de Valterri Bottas.

Top 5 complété par les Red Bull-Honda de Max Verstappen et du jeune Français Pierre Gasly, auteur lui du meilleur tour en course.

Ensuite, on pointe et dans l’ordre, Carlos Sainz Junior, Daniil Kvyat, Alex Albon, Romain Grosjean et Daniel Ricciardo, dixième!

Au Classement général provisoire du Championnat du Monde 2019, Hamilton totalise désormais 137 points contre 120 à Bottas, Vettel en comptant 79 et Verstappen, lui, 78 points !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : PIRELLI

F1 2019 MONACO – La MERCEDES victorieuse de LEWIS HAMILTON Le 26 Mai

LE CLASSEMENT DU GRAND PRIX DE MONACO LE DIMANCHE 26 MAI 2019

1 – Lewis Hamilton (Mercedes), les 78 tours, en 1h43’28″437

2 – Sebastian Vettel (Ferrari) à 2″602

3 – Valtteri Bottas (Mercedes) à 3″162

4 – Max Verstappen (Red Bull-Honda) à 5″537

5 – Pierre Gasly (Red Bull-Honda) à 9″946

6 – Carlos Sainz Jr. (McLaren-Renault) à 53″454

7 – Daniil Kvyat (Toro Rosso-Honda) à 54″574

8 – Alexander Albon (Toro Rosso-Honda) à 55″200

9 – Daniel Ricciardo (Renault) à 1’00″894

10 – Romain Grosjean (Haas-Ferrari) à 1’01″034

11 – Lando Norris (McLaren-Renault) à 1’06″801

12 – Kevin Magnussen (Haas-Ferrari) à 1 tour

13 – Sergio Perez (Racing Point-Mercedes) à 1 tour

14 – Nico Hülkenberg (Renault) à 1 tour

15 – George Russell (Williams-Mercedes) à 1 tour

16 – Lance Stroll (Williams-Mercedes) à 1 tour

17 – Kimi Räikkönen  (Alfa Romeo-Ferrari) à 1 tour

18 – Robert Kubica (Williams-Mercedes) à 1 tour

19 – Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo-Ferrari) à 2 tours

ABANDON :

Charles Leclerc

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DES PILOTES

1.Hamilton : 137 points – 2.Bottas : 120 – 3.Vettel : 82 – 4.Verstappen : 78 – 5.Leclerc : 57 – 6.Gasly : 32 – 7.Sainz Jr. : 18 – 8.Magnussen : 14– 9.Perez et Räikkönen  : 13 – 11.Norris : 12 – 12.Kvyat : 9 – 13.Ricciardo : 8 – 14.Albon : 7 – 15.Hülkenberg : 6 – 16.Stroll : 4 – 17. Grosjean : 2.

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DES CONSTRUCTEURS

1.Mercedes : 257 points – 2.Ferrari : 139 – 3.Red Bull-Honda : 110 – 4.McLaren-Renault : 30 – 5.Racing Point-Mercedes : 17 – 6.Haas-Ferrari et Toro Rosso-Honda : 16 – 8.Renault : 14 – 9.Alfa Romeo-Ferrari : 13

 

F1 Flash Info Monoplaces

About Author

gilles