VICTOIRE ET TRIPLÉ DES LEXUS EN SUPER GT À SUZUKA. LE SUCCÈS REVIENT À KAZUKI NAKAJIMA-YUKI SEKIGUCHI.

 

 

 

 

Succès de l’Équipe Toms, ce week-end au Championnat Japonais du SuperGT, lors de la troisième manche, après celle du Fuji et de Okayama et qui se déroulait à Suzuka.

Au volant de sa Lexus de l’Écurie Toms, Kazuki Nakajima le poleman, avec Yuki Sekiguchi, a pris un bon départ, précédant son partenaire à ses cotés sur la première ligne, Ryo Hirakawa qui roule en compagnie de Nick Cassidy

 

SUPER GT500 SUZUKA – La seconde LEXUS TOMS de Ryo HIRAKAWA et Nick CASSIDY

 

Au fil des tours, le tandem leader parvenait à creuser un léger écart et sous le drapeau à damier, ils l’emportent en précédant de 8”071, la seconde Lexus Toms. Toms qui signe ainsi un beau doublé !

Et, Lexus qui s’offre un triplé, Kazuya Oshima-Kenta Yamashita avec une autre Lexus LC500, de l’équipe LeMans, se classant à la troisième place à 10”534

 

SUPERGT-2019-SUZUKA- L’HONDA ARTA de Tomoki NOJIRI et Takuya IZAWA

 

Le duo Tomoki Nojiri- Takuya Izawa au volant de l’Honda NSX Arta et le tandem Heiki Kovalainen- Yuichi Nakayama également avec une Lexus LC500 de chez Sard, complétant le podium, respectivement à 16”826 et 34”340

Unique pilote Français en SuperGT50, Frédéric Makowiecki qui pilote la Nissan GT R de l’Équipe Kondo Nissan, qu’il partage avec Kohei Hirate, finit neuvième

De cette course, on retiendra encore la violente sortie de piste sur crevaison, de l’Italien Ronnie Quintarelli, qui partage avec Tsugio Matsuda, la Nissan GT-R de l’Écurie Nismo et qui s’était élancé loin sur la grille, seulement au dixième rang, heureusement sans gravité pour le transalpin !

Cette épreuve de Suzuka, une course à oublier aussi pour les Champions, la paire Jenson Button et Naoki Yamamoto, qui se classent derniers au treizième rang à 1 tour, avec leur Honda NSX du Team Kunimitsu.

 

Bill TAMAMA

Photos : SUPER GT et TEAMS

SUPER GT 2019 SUZUKA -Nakajima-Sekiguchi Lexus LC500 Toms

LE RÉSULTAT DE LA COURSE GT500 DE SUZUKA

1 – Nakajima-Sekiguchi (Lexus LC500) Toms, les 52 tours en 1 heure 47’21.606

2 – Hirakawa-Cassidy (Lexus LC500) Toms, à 8”071

3 – Oshima-Yamashita (Lexus LC500) LeMans, à 10”534

4 – Nojiri-Izawa (Honda NSX) Arta, à 16”826

5 – Kovalainen-Nakayama (Lexus LC500) Sard, à 34”340

6 – Tachikawa-Ishiura (Lexus LC500) Cerumo, à 42”353

7 – Kunimoto-Tsuboi (Lexus LC500) Bandoh, à 56”487

8 – Takaboshi-Mardenborough (Nissan GT-R) Kondo, à 1’07”597

9 – Hirate-Makowiecki (Nissan GT-R) Kondo, à 1’08”234

10 – Sasaki-Rossiter (Nissan GT-R) Impul, à 1 tour

11 – Karthikeya-Makino (Honda NSX) Nakajima, à 1 tour

12 – Nakajima-Mutoh (Honda NSX) Mugen, à 1 tour

13 – Yamamoto-Button (Honda NSX) Kunimitsu, à 1 tour

ABANDONS :

32° tour :  Tsukakoshi-Baguette

17° tour : Quintarelli-Matsuda

MEILLEUR TOUR :

Kazuki NAKAJIMA, en 1’48.971

 

GT Super GT

About Author

gilles