MOTOGP 2019 : BRNO, LE DERNIER GP DE LA RÉPUBLIQUE TCHÈQUE EN AOÛT ?

 

 

 

Le propriétaire du Circuit s’appelle Karel Abraham, comme son fils qui est pilote.

Sa fortune est énorme, mais pas grâce au Circuit, qui lui a toujours coûté de l’argent, même quand le GP de Brno était celui qui recevait le plus de spectateurs dans l’année.

Sa fortune c’est une société de création de matériel médical, mais son fun c’est la course, il s’y est donc lancé à corps perdu…

 

LE MAGNIFIQUE CIRCUIT MASARYK DE BRNO

 

Au début, c’est lui, sur son Circuit, qui organisait le GP, ça lui coûtait encore plus cher, alors ce personnage incontournable (que l’on retrouve dictant la conduite de certains chefs d’état européens !) j’ai nommé le comptable, a signalé à Mr. Abraham que le GP de Tchécoslovaquie, devenu aujourd’hui GP de la République tchèque, était hors de ses possibilités financières.

Et en 2016, il se contente de louer son Circuit à un consortium dénommé « Spolek pro GP CR » qui regroupe la Ville de Brno, la Région de Moravie et l’État Tchèque…

Qui font ce qui se fait sur tous les GP, ils financent l’événement avec de l’argent public. La bagatelle de … 2,6 millions d’€ en 2018…

 

EN 2018, UN SUPERBE DUEL DUCATI… AVEC DOVIZIOSO VAINQUEUR

 

Mais qui vont tomber à 1,56 million en 2019, le compte n’y est plus, le Gouvernement Tchèque réduisant sa subvention d’un million.

Or les royalties dues à Dorna, elles, n’ont pas changé, un peu plus de quatre millions pour chaque GP…

Du coup, pour l’instant, Brno est considéré comme un mauvais payeur, et ça ne pardonne pas, Dorna menace de le faire gicler du Calendrier 2020.

Tout en proposant, si cela s’arrange, de signer Brno pour quelques années de plus…

 

EN 2018, LE CENTIÈME GP EN MOTOGP DE MARC MARQUEZ

 

Le dernier GP moto, y serait donc organisé le 6 août prochain.

Dans le business, on appelle ça.. la ‘négo’, un lecteur qui a des idées saines sur la vie, y verra plutôt un rapport de forces extrêmement violent.

Violent ?

Dorna a sorti l’artillerie lourde, son PDG… Ezpeleta a rappelé qu’avec le nombre de circuits qui font acte de candidature, on pourrait organiser 26 ou 27 GP chaque année !

 

LE KYMIRING EN FINLANDE

 

Enfin, dans l’immédiat, il y a la Finlande et l’Indonésie qui sont gravées dans le marbre, mais Rio est en train de construire un  nouveau circuit, pour l’instant pour la F1, Mexico doit agrandir ses aires de sortie de piste, ce qui prendra du temps, en revanche Portimão est fin prêt depuis des années, Circuit sublime d’ailleurs.

Il faudrait y ajouter Spa, la Région Wallonie a mis un paquet… d’oseille dans le projet de modernisation au point que le Circuit Ardennais, le plus beau du monde, recevra comme autrefois jusque dans les années 90, en 2022 donc le Mondial d’Endurance pour une course de 24 heures sur un tracé rénové.

 

SPA LE CIRCUIT NATUREL LE PLUS BEAU AU MONDE

 

Mais justement, c’est la faille de l’artillerie lourde de Dorna, organiser 26 GP serait (et non pas est)  possible, mais pas tout de suite…

Donc… on négocie !

Il faut dire que Dorna est très responsable des pertes du GP d Brno.

Parce que le Calendrier a collé huit jours après Brno, le GP d’Autriche, or les spectateurs Autrichiens faisaient la fortune de la région, et aujourd’hui, naturellement, on ne les voit plus.

Du coup, Brno est maintenant cinquième de la Saison par la fréquentation, derrière la France, la Thaïlande, l’Autriche et l’Allemagne !

 

DOVIZIOSO EN 2018

Coup dur sur les finances et les retombées, d’où le recul de l’aide de l’État Tchèque.

Mais Dorna ne peut rien refuser, y compris le choix de sa date, à la Maison Red Bull, énorme sponsor dans les sports mécaniques et propriétaire du Circuit du Spielberg.

Alors Brno va devoir trouver des ‘ronds’.

Et en Moto GP, on ne paie pas au … ‘cul du camion’ mais largement en avance…

Nous sommes fin mai, ça urge, carrément !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

 

Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

gilles