LE MONDE DE LA F1 PLEURE NIKI LAUDA…

 

F1 1984 – MANSOUR OJJEH et NIKI LAUDA Team McLAREN  –  Photo : BERNARD BAKALIAN

 

L’un  des tous premiers informés de la disparition de Niki Lauda, a été le pilote Français Alain Prost, son ami et ancien partenaire du temps de l’écurie McLaren en 1984 et 1985. Alain, informé en début de nuit lundi soir tard, par l’homme propriétaire de l’équipe McLaren, Mansour Ojjeh et qui confiait ce mardi :

«  Je suis encore sous le choc de l’annonce du décès de Niki. Je ne pensais pas que cela me toucherait autant »  

 

F1-NIKI-LAUDA-et-ALAIN-PROST-Photo-Bernard-BAKALIAN-

 

Et l’ancien quadruple Champion du monde de F1 (1985-1986-1989 et 1993) de poursuivre et de préciser :

 Lorsque j’ai commencé à m’intéresser à la course automobile, j’avais deux modèles, Jackie Stewart et Niki. Et j’ai eu la chance de passer deux années à ses côtés (1984-1985).»

Et Alain de conclure :

« Ce furent les deux plus belles et les deux meilleures saisons de ma carrière. »

 

 

 

Toto Wolff autrichien comme Lauda, qui dirigeait conjointement l’écurie Mercedes AMG F1 avec Niki Lauda, a déclaré, lui :

« Au nom de l’équipe et de tous les membres de Mercedes, je souhaite adresser nos plus sincères condoléances à Birgit, aux enfants de Niki, à sa famille et à ses amis proches. Niki restera toujours l’une des plus grandes légendes de notre sport. Il a combiné héroïsme, humanité et honnêteté à l’intérieur et à l’extérieur de sa voiture. »

Et il enchaîne :

« Sa disparition laisse un vide dans le monde de la Formule 1. Nous n’avons pas seulement perdu un héros qui a réalisé le come-back le plus remarquable, mais aussi un homme qui a apporté une précieuse clarté et une franchise à la Formule 1 moderne. Il nous manquera énormément, comme la voix du bon sens. »

Et il ajoute encore :

« Notre équipe Mercedes a également perdu un phare. En tant qu’équipier au cours des six dernières années et demi, Niki a toujours été réellement honnête et totalement loyal. Ce fut un privilège de le compter parmi notre équipe et de voir ce que cela représentait pour lui de faire partie du succès de l’équipe. Chaque fois qu’il se déplaçait à Brackley et à Brixworth, ou prononçait l’un de ses célèbres discours de motivation, il apportait une énergie que personne d’autre ne pourrait reproduire. Niki, tu es simplement irremplaçable, il n’y en aura jamais un autre comme toi. C’était un honneur de t’appeler président et j’ai eu le privilège de t’appeler mon ami. »

Lewis Hamilton sur son compte instagram a écrit, lui :

« Mon pote, j’ai du mal à croire que tu es parti. Nos conversations, nos rires, les gros câlins après avoir remporté des courses ensemble vont me manquer. C’est vraiment un honneur de travailler avec toi au cours de ces sept dernières années. Je n’aurais même pas été dans cette équipe si ce n’était pas pour toi. Dieu repose ton âme. Merci d’être une lumière brillante dans ma vie. Je serai toujours là pour ta famille s’ils ont besoin de moi. Je t’aime mec. Ton ami toujours, Lewis.»

 

Jean-TODT-Niki-LAUDA-©-Manfred-GIET

 

Le Président de la FIA, le Français Jean Todt, indiquant lui :

« Niki Lauda était un héros du sport automobile, qui m’a inspiré dans ma jeunesse. Il fait partie des périodes importantes dans l’histoire de la F1. Toutes mes pensées vont à sa famille, ses amis et à Mercedes »

Représentant Liberty Media le propriétaire des droits commerciaux de la F1, Chase Carey, président-directeur général des GP, a rendu hommage au défunt:

« C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Niki Lauda. La Formule 1 a perdu non seulement l’un des plus grands représentants du sport, mais également l’un de ses héros. Son amour de la course et le courage dont il a fait preuve sont tout simplement extraordinaires. Il a inspiré de nombreux fans. Son départ est une grande perte pour toute la famille de la Formule 1 et le sport automobile dans son ensemble. Toutes nos pensées vont à sa famille. »

Romain Grosjean a tweeté:

« Une légende s’en est parti. RIP Niki»

De son côté Fernando Alonso a lui aussi tweeté :

«  Mauvaise nouvelle ce matin. RIP Niki »

 

.F1-1984-NIKI-LAUDA-et-ALAIN-PROST-Team-McLAREN-à-WOKING-Photo-BERNARD-BAKALIAN

 

McLaren dans un communiqué indique :

« Tous les membres de McLaren sont profondément attristés d’apprendre que notre ami, collègue et champion du monde de Formule 1 de 1984, Niki Lauda, ​​est décédé. Niki sera pour toujours dans nos cœurs et à jamais inscrit dans notre histoire. RIP Niki »

 


Niki-LAUDA-Ferrari-312-T-en 1977, l’année de son second-titre-avec-Ferrari-après-son-accident-de-1976-©-Manfred-GIET

 

La Scuderia Ferrari elle aussi a publié un couriel:

« Aujourd’hui est un jour triste pour la F1. La grande famille Ferrari apprend avec une profonde tristesse la nouvelle de la mort de son ami Niki Lauda, ​​trois fois champion du monde, deux avec la Scuderia (1975-1977). Vous resterez pour toujours dans nos cœurs et dans ceux des fans. CiaoNiki. »

Simon Pagenaud le récent poleman d’Indy lui a écrit:

« Niki Lauda était un pur exemple d‘un travailleur acharné et qui rapporte! Il a dit qu’il avait de bonnes sensations et pouvait ressentir tout ce que faisait la voiture. Mon héros.  J’aurais aimé être un Senna, mais je pense souvent que je suis né plutôt comme un Lauda! Merci Niki pour tout ce que tu as donné au sport, triste que tu nous aies quitté . »

Et le jeune pilote de Ferrari Charles Leclerc confie:

« Sale journée. Reposes en paix légende. »

Pierre Dupasquier (Michelin) rappelant:

« Juste avant ton accident, tu avais été le premier à juger nos pneus Michelin X sur la F1 qu’Enzo Ferrari t’avait demandé de rouler à Fiorano. Tu étais âpre au combat, autant pour ta survie que pour atteindre tes objectifs avec la détermination et le talent de ta culture autrichienne. Nous avons livré de belles batailles ensemble, Niki. Ce fût un honneur et un vrai plaisir. Merci »

L’ACO (24 Heures du Mans) aussi salue la mémoire de Niki Lauda et avec une immense tristesse, l’Automobile Club de l’Ouest, par la voix de Pierre Fillon, son Président, présente ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Niki Lauda.

« En sport automobile, certes, il y a des machines, mais il y a aussi et surtout des hommes. Certains marquent l’histoire de leur discipline, la dépassent même, Niki Lauda était un de ceux là. Il était un pilote aussi méticuleux que combatif, un champion mais aussi un talent, un caractère. Son parcours l’a démontré tant de fois. Il était également l’un des meilleurs ambassadeurs, acteurs, modèles du sport automobile, de ses valeurs. Il était un guide, un meneur. A son fils Mathias, brillant et fidèle du Mans et de l’endurance, à sa famille et à ses proches, j’exprime mes pensées les plus émues et les plus chaleureuses en ces moments particulièrement douloureux. »

 

Photos : Bernard BAKALIAN – Manfred GIET

 

SALUT CHAMPION… 

NIKI-LAUDA-1976-chez-FERRARI-©-Manfred-GIET.

 

Niki LAUDA, circuit du NURBURGRING, en Allemagne, avec Alain PROST. Photo : Bernard BAKALIAN

 

F1 Monoplaces Nécrologie Personnalités

About Author

gilles