F1 : JAMIE CHADWICK, PILOTE D’ESSAI WILLIAMS.

 

 

 

 

Grande nouvelle pour Jamie Chadwick : la Britannique rejoint Williams, comme Pilote de Développement.

 

Pour rappel, Jamie Chadwick est sans doute la plus rapide des pilotes féminines actuelles. Championne de British GT, en 2015, la Britannique s’est ensuite orientée vers la monoplace. Après un podium en British F3, en 2017, elle remporta une course du Championnat 2018.

Pilote NIO lors du test réservée aux dames de la Formule e, à Riyad, elle fut l’une des seules à être rappelée pour un second test. En parallèle, elle remporta la MRF 2000. Actuellement, elle dispute la W Series, où elle remporta la première course et où elle mène actuellement le Championnat.

Claire Williams était présente lors de la seconde manche de W Series, à Zolder.

Suite à cela, elle a décidé d’intégrer la Chadwick à la Williams Racing Driver Academy. Au programme, essais sur simulateur, déplacements sur plusieurs Grand Prix et des events. On peut imaginer qu’ensuite, elle pourrait prendre le volant d’une vieille Williams F1.

Jusqu’ici, la Williams Racing Driver Academy n’existait qu’au travers d’un autocollant sur la F2 de Nicholas Latifi. Contrairement à McLaren ou Mercedes GP, Williams n’a pas l’habitude de vraiment soutenir des espoirs. Chadwick aura donc un statut inédit.

Rappelons que Susie Wolff, fut Pilote de Développement, puis pilote d’essai de Williams. Depuis, les règles se sont durcies. Paradoxalement, Chadwick possède un palmarès beaucoup plus épais que son ainée, mais la route lui est barrée.

En effet à ce jour, Chadwick n’a pas inscrit le moindre point de Super Licence. Le British F3, la MRF 2000 ou la W Series n’en apportant pas.

Quoi qu’il en soit, espérons que suite à cela, Chadwick puisse passer à la vitesse supérieure et s’aligner d’abord en F3, voire ensuite en F2. Elle en a les moyens !

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : WILLIAMS

 

F1 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE