MONDIAL DE RALLYCROSS WR-X : LE RUSSE TYMERZYANOV S’IMPOSE À SPA-FRANCORCHAMPS

 

 


RALLYCROSS-MONDIAL-2019-Le-vainqueur-Timerzyanov-en duel avec Bakkerud-©-Manfred-GIET

Pour une première ce fut une réussite totale !

 

Spectacle non-stop sur un parcours très rapide et spectaculaire à souhait tel était le décor pour cette première en mondial de Rallycross sur le circuit mythique de Spa-Francorchamps.

Sur une piste qui inaugurait en la matière avec un banking dans la partie’’ terre’’qui a malheureusement fort souffert ainsi que les voitures, souvent criblées comme suite à un tir de chevrotine, tout au long des séries qualificatives et les manches finales, le tracé de 913 mètres s’est avéré rapide à souhait imposant une concentration de tous les instants aux concurrents dont l’avis restait cependant unanime quant à son enchaînement et ce même si parfois même des cadors de la discipline s’y sont laissé piéger.

 

RALlYCROSS MONDIAL 2019 SPA FRANCORCHaMPS – Duval en pleine bagarre-© Manfred GIET-

 

Parmi ceux-là on retrouve d’ailleurs le pilote belge François DUVAL, qui en invité de dernière minute et en héros local, s’est fait avoir plus qu’à son tour tout au long du week-end, imposant à son Team ‘’d’accueil’’ lituanien ES MOTORSPORT de continuels remplacement de pièces de carrosserie long du week-end obligeant son Team.

Il confiait après être parti à la faute en dernière manche qualificative réduisant du coup toutes ses chances d’accès aux étapes suivante

« Le tracé est magnifique mais à mon sens trop rapide pour le Rallycross. Et pour ce qui est de la partie ‘’terre’’ il faudra revoir le revêtement à l’avenir de manière à ce qu’il résiste mieux à la puissance des World RX et éviter la caillasse que nous avons connu le deuxième jour. »

 

UNE TROISIÈME MANCHE DU MONDIALE TRÈS OUVERTE

RALLYCROSS-MONDIAL-2019-Le-revenant-WIMAN-©-Manfred-GIET

 

Après Abu Dhabi puis Barcelone et la mainmise des frères Timmy et Kevin HANSEN sur la discipline, cette troisième manche du mondial de Rallycross 2019 était attendue avec curiosité sur ce nouveau parcours aux caractéristiques particulières.

Dès les premières salves durant les essais, il apparaissait cependant déjà clairement que la famille suédoise HANSEN trouverait en face d’elle une opposition complètement revigorée

 

RALlYCROSS MONDIAL 2019 SPA FRANCORCHAMPS – Kevin HANSEN-© Manfred GIET-

 

Et emmenée par l’étonnant revenant finlandais Joni WIMAN qui remplaçait au pied levé son compatriote Niclas GRÖNHOLM, malade, ou alors le letton BAUMANIS, l’anglais DORAN ou encore le russe TIMERZYANOV, tous motivés de briser l’hégémonie suédoise.

 


RALLYCROSS-MONDIAL-2019-Baumanis-5ème-©-Manfred-GIET

*

Et il en sera ainsi tout au long du week-end où ce quatuor se livrera à un duel permanent face aux HANSEN pour le plus grand bonheur des 17.500 spectateurs présent au cours du week-end.

Et finalement ce fut peut-être celui que l’on attendait le moins qui parvint à sortir les marrons du feu en remportant les lauriers à savoir le russe Timur TYMERZYANOV sur une HYUNDAI i20

 

RALlYCROSS MONDIAL 2019 SPA FRANCORCHaMPS – TIMERZYANOV le vainqueur en Supercar-© Manfred GIET-

 

Dont un modèle similaire avait fait retenir le souffle aux spectateurs la veille après avoir vu l’impressionnante série de tonneaux dont avait été victime la paire NEUVILLE-GILSOUL au Rallye du Chili.

Pour le russe tatare originaire de Kazan, il s’agissait de sa première victoire en World RX après avoir déjà démontré toute sa maîtrise en route vers la finale dans les séries éliminatoires avec des passages ultra-spectaculaires.

 

RALLYCROSS-MONDIAL-2019-BAKKERUD-2ème-©-Manfred-GIET-

 

En finale il devancera le danois Andres BAKKERUD (AUDI S1), le revenant finlandais Joni WIMAN (HYUNDAI i20),le suédois Timmy HANSEN, l’aîné de la fratrie (PEUGEOT 208), le lituanien Janis BAUMANIS ainsi que l’étonnant anglais Liam DORAN (AUDI S1).

 


RALLYCROSS-MONDIAL-2019-L’étonnant-anglais-Doran-6ème-©-Manfred-GIET-

 

L’inattendu vainqueur s’extasiait fort à l’arrivée

« Je ne peux toujours pas croire que je me suis exercé à 64 reprises pour vivre ce moment qui pour moi est inoubliable. »

Avant de poursuivre :

« Dès mon réveil chaque matin je ne pense qu’au Rallycross. C’est ma vie et j’ai ce sport dans le sang. On m’a déjà demandé dans le passé de participer à des épreuves pour voitures de tourisme et j’ai refusé.»

Puis de conclure :

« Je ne souhaite faire qu’une chose, le Rallycross parce qu’il procure tellement de sensations et d’adrénaline surtout sur une piste comme ici à Spa-Francorchamps où j’ai eu le bonheur de franchir le fameux passage Eau Rouge-Raidillon ou il fallait maîtriser les chevaux de ma Hyundai. »

D’origine tatar, peuple à l’origine cavalier, comme ses aïeux il s’y connait en chevaux car l’équitation a toujours été une de leurs passions favorites, même si pour lui il s’agit dorénavant de chevaux vapeur!

Parmi les déçus de cette confrontation on retrouve un autre revenant, le suédois Mattias EKSTRÖM et Champion du Monde 2016 qui au volant de son AUDI S1 n’a pu franchir le cap des demi-finales tout comme le cadet des frères HANSEN, Kevin (PEUGEOT 208) ou encore l’allemand Timo SCHEIDER, ancien double Champion DTM, tous éliminés en demi-finales.

RX 2 ET SUPER 1600

 


RALLYCROSS-MONDIAL-2019-Aydar-NURIEV-vainqueur-en-Super-1600-©-Manfred-GIET

 

Dans les catégories inférieures, en RX 2 et SUPER 1600,les finales ont également été âprement disputées avec les nordiques entre eux en RX 2 tandis que dans l’antichambre du Supercar, le SUPER 1600, russes, tchèques et hongrois se sont disputés les lauriers comme au temps du bloc de l’Est.

 


RALLYCROSS-MONDIAL-2019-Eriksson-vainqueur-en-RX-2-©-Manfred-GIET-

 

Tant en RX-2 qu’en SUPER 1600 les duels ont été permanents et parfois épiques si bien que les spectateurs ont pu assister à un véritable show permanent lors d’une première édition qui fut une véritable réussite et qui en appellera d’autres puisque le Circuit de Spa-Francorchamps sera l’organisateur de cette manche BENELUX pour une durée de 10 ans au cours desquels certaines modifications seront apportées au parcours avec à moyen terme l’utilisation de la petite boucle appelée jadis ‘’ancienne douane’’ et supprimée depuis l’installation du Raidillon.

 


RALLYCROSS-MONDIAL-2019-Finale-du-RX-2-avec-le-futur-vainqueur-Eriksson-en-tête-©-Manfred-GIET-

 

Nathalie MAILLET, la dynamique Directrice du circuit Spadois lançait fièrement dès la fin de cette première édition :

«  C’est réconfortant d’avoir pu convaincre les pilotes, les teams,le promoteur et le public qui a répondu présent en ayant démontré que nous sommes capables d’organiser une épreuve de cette envergure en ayant conçu ce stadium en un temps record et qui a été unanimement apprécié par tous. Il y a certes quelques retouches à y apporter et nous avons maintenant un an devant nous pour le faire. »

 

 Manfred GIET-

Photos: Publiracing Agency

 


RALLYCROSS-MONDIAL-2019-Le-podium-en-Supercar©-Manfred-GIET

LES RESULTANTS

SUPER CAR WORLD 

1.Timur TIMERZYANOV (Russie) Hyundai i20  : 3 ’21

2.Andreas BAKKERUD (Danemark) Audi S1  : 3 ’23

3.Joni WIMAN (Finlande) Hyundai i20 : 3 ’24

4.Timmy HANSEN (Suéde) Peugeot 208  : 3 ’26

5.Janis BAUMANIS (Lituanie) Ford Fiesta : 3 ’28

6.Liam DORAN (GB) Audi S1  : 3 ’37

 


RALLYCROSS-MONDIAL-2019-Le-podium-en-RX-2-©-Manfred-GIET-

 RX-2

 1.Oliver ERIKSSON (Suède)  : 3’36’5

2.Jesse KALLIO (Finlande) : 3 ’36’9

3.Ben-Philip GUNDERSEN (Norvège)  : 3 ’40

4.Sami-Matti TROGEN (Finlande)  : 3 42’80

5.Fraser Mc CONNEL (Jamaïque) : 3’42’86

6.Williams NILSSON (Suède)  3 ’43  

 

SUPER 1600

1.Aydar NURIEV (Russie) Audi A1 :  3 ’45

2.Egor SANIN (Russie) Renault  : 3 ’47

3.Josef SUSTA (Tchèquie) Skoda  : 3 ’51

4.Gergely MARTON (Hongrie) Audi A1 : 3 ’52

5.Artur EGOROV (Russie) Audi A1  : 3 ’52’7

6.Tomas KREJCIK (Tchèquie) Skoda  : 4 ’29

 

 


RALLYCROSS-MONDIAL-2019-Le Rallycross à l’assaut du Raidillon-©-Manfred-GIET

 


RALLYCROSS-MONDIAL-2019-Duel aérien entre Bennett et de Ridder-©-Manfred-GIET

 

RALLYCROSS-MONDIAL-2019-SPA-FRANCORCHAMPS-Spectacle permanent lors de cette 3ème manche du mondial à Spa-Francorchamps-©-Manfred-GIET

 

RALLYCROSS-MONDIAL-2019-SPA-FRANCORCHAMPS- Du grand  spectacle à tous les étages-©-Manfred-GIET-

 

RALLYCROSS-MONDIAL-2019-Le belge Enzo Ide qui fêtait sa première en Supercar-©-Manfred-GIET_

 

RALlYCROSS MONDIAL 2019 SPA FRANCORCHaMPS – Timmy HANSEN-© Manfred GIET

 

Sport

About Author

gilles