LA FILIÈRE FRÉDERIC SAUSSET EN PISTE À ROAD TO LE MANS.

 

 

Une grande première pour la Filière Frédéric Sausset qui va participer en juin prochain aux deux courses de l’épreuve Road To Le Mans

 

Un équipage composé de 3 pilotes handicapés, aux couleurs de la Filière de Frédéric Sausset, disputera en effet Road To le Mans 2019, en préambule à la 87ème édition des 24 Heures du Mans. Un engagement inédit à l’actif de Frédéric Sausset, premier pilote quadri -amputé à avoir couru la célèbre classique de l’Endurance en 2016 avec Christophe Tinseau et Jean-Bernard Bouvet .

Il s’agit d’une étape importante dans le plan de route que s’est fixé la Filière Frédéric Sausset by SRT41, à savoir un engagement aux 24 Heures du Mans 2020 pour un équipage issu du Handicap.

 

ROAD TO LE MANS 2019 Les pilotes de La FILIERE SAUSSET Photo Pascal AUNAI

 

Aussi dans le but d’atteindre cet objectif, l’équipe a opté en 2019 pour une participation à Road To Le Mans, les 13 et 15 juin prochains, en préambule à la 87éme édition des 24 Heures du Mans, avec la Ligier JSP3-Nissan N°84 que se partageront Takuma Aoki (Japon), Snoussi Ben Moussa (France) et Nigel Bailly (Belgique).

Frédéric Sausset explique :

« L’intégration de la différence se poursuit dans le sport automobile de haut niveau qui, je le rappelle, reste l’un des rares sports à permettre à des personnes en situation de handicap de se confronter aux valides. C’est pour moi une immense fierté d’être à la tête de la première structure au monde à permettre à des pilotes de haut niveau issus du handicap de participer à de telles compétitions, au milieu des meilleurs pilotes de la planète. La Filière Frédéric SAUSSET by SRT41 suit parfaitement l’objectif qui avait été fixé après notre exploit de 2016, je tiens particulièrement à remercier Pierre Fillon, Vincent Beaumesnil et Gérard Neveu d’avoir cru en nous. A nous maintenant de ne pas les décevoir, et rendez-vous durant la folle semaine du Mans 2019 avec notre #84»

Quant à Pierre Fillon, le Président de l’Automobile Club de l’Ouest, lui, il confie :

« Les 24 Heures du Mans et l’ACO ont vocation à être un laboratoire de recherche et développement, destiné aux progrès, tous domaines confondus, de l’automobile et plus généralement de la mobilité. En 2016, l’ACO a eu la joie et la fierté d’accueillir et d’accompagner Frédéric Sausset dans son défi de disputer les 24 Heures du Mans. De l’opération stand 56, hors classement, parfaitement réussie en 2016, nous travaillons aujourd’hui avec une équipe de course et des pilotes issus du handicap, engagée en compétition, en Road To Le Mans, en juin prochain. Que de chemin accompli. Félicitations à Frédéric Sausset et son équipe. Qu’ils soient assurés du soutien de l’ACO. Il est essentiel de participer à rendre accessible le sport automobile à tous les passionnés. »

Petite précision, rappelons que l’équipage de l’Équipe Sausset, afin d’acquérir un maximum d’expérience, dispute cette année le tout nouveau Championnat d’Endurance, celui de l’Ultimate Cup Series Auto, lequel comporte sept épreuves (Estoril-Dijon-Slovakia Ring-Mugello-Magny cours-Valencia et Paul Ricard)

Deux courses de 55 minutes sur le mythique circuit de 13,626 km sont au programme de Road to le Mans, un entraînement précieux en vue de 2020 pour l’Équipe de Frédéric Sausset qui, après avoir piloté aux 24 Heures du Mans en 2016, sera désormais aux commandes de sa structure de course.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Pascal AUNAI

 

Endurance ROAD TO LE MANS

About Author

gilles