LES PILOTES ET LEURS ÉQUIPES DU MONDIAL WRC EN TERRE INCONNUE AU RALLYE DU CHILI ?

 

 

En fin de saison dernière, le Calendrier du Championnat du Monde des Rallyes WRC s’est enrichi d’une 14ème Manche.

 

 

Le Chili est alors le 32ème pays à intégrer le Championnat depuis sa création, en 1973, et les pilotes comme co-pilotes vont s’y affronter au fil de spéciales pour lesquelles aucun ne possède la moindre note ou expérience, d’autant que les équipes ne sont pas autorisées à réaliser des essais outre-Atlantique.

Après le Mexique et l’Argentine c’est néanmoins le troisième Rallye à se dérouler sur terre cette Saison, et les écuries ont donc déjà toutes pu emmagasiner des données sur cette surface aux multiples facettes.

Les Organisateurs du Rallye et le Promoteur du Championnat, ont choisi d’installer le centre névralgique du Rallye à Concepción, une ville portuaire d’environ 200 .000 habitants située au centre-sud du pays.

Capitale de la province éponyme et de la Región del Biobío, Concepcíon va donc vivre au rythme du Rallye avec la venue annoncée de dizaines de milliers de fans.

Le parc d’assistance sera quant à lui situé à Talcahuano, près de l’aéroport et à proximité du centre-ville, permettant aux spectateurs de se rendre facilement au plus près de l’action, lorsque les voitures et les équipages feront une pause bien méritée.

D’un autre côté, la région permettra alors d’offrir des spéciales avec une vue imprenable sur l’océan Pacifique, au gré d’un itinéraire concentré entre la côte et le Rio Biobió, le deuxième plus grand fleuve du pays.

 

WRC 2019 CHILI – Les concurrents en terre inconnue

 

L’itinéraire du Rallye du Chili 2019 comporte 17 spéciales, qui cumulent un total de 325,7 km chronométrés. Avec les parcours de liaisons, les concurrents devront couvrir 1.199,24 km entre le vendredi matin et le dimanche après-midi !

Après une cérémonie de départ donnée ce jeudi soir 10 mai, sur la Plaza de la Independencia, au cœur de Concepción, la première étape se déroulera dès le vendredi au sud de la ville. Elle sera composée de deux boucles difficiles, en zone forestière, séparées d’une assistance à mi-journée. Le lendemain, la seconde étape sera plus compacte, avec également deux boucles de trois spéciales mais dans un espace plus restreint.

 

WRC 2019 CHILI – Les concurrents en terre inconnue —

 

À noter que la journée se terminera par une spectaculaire spéciale urbaine au cœur de Concepción. Enfin, le dimanche matin, les concurrents quitteront la forêt pour quatre spéciales au panorama très différent. À noter que la Power Stage, qui permet aux 5 premiers de gagner des points bonus, partira des rives du fleuve pour se terminer sur la côte.

Pour pallier les demandes de ce programme riche en intensité, Michelin mettra à disposition de ses partenaires des MICHELIN LTX Force M6, à gomme Medium, et des MICHELIN LTX Force H4, à gomme dure.

Pour les catégories du WRC2, il s’agira des MICHELIN Latitude Cross S80 (gomme tendre), et H90 (gomme dure). C’est la même sélection de gommes que pour le Rallye d’Argentine, qui a eu lieu deux semaines plus tôt.

Arnaud Rémy, Manager des activités Rallyes de Michelin, explique :

« Avec cette nouvelle épreuve, nous plongeons un peu dans l’inconnu »

Avant de poursuivre :

« Une partie des spéciales se fera sur des chemins en forêt avec potentiellement des souches, des troncs coupés ou des pierres dans les cordes, mais le parcours offrira également des passages très rapides et bosselés. Nous ne disposons pas encore de données très précises sur le comportement de nos pneumatiques sur ces terrains, alors nous avons privilégié la sécurité en proposant à nos partenaires des MICHELIN LTX Force M6 (gomme Medium) et LTX Force H4 (gomme dure) qui épousent un éventail de conditions plus large grâce à leur haut niveau de polyvalence. « 

Et il précise :

« La spéciale d’El Puma est particulièrement attendue, car elle fait plus de 30 km et s’annonce assez proche de ce que l’on peut observer sur les pistes du rallye de Grande-Bretagne. Alors que l’automne commence à s’installer dans la région de Concepción, le temps devrait rester sec alors que les températures pourraient évoluer entre 8°C et 18°C. Les fortes pluies qui sont tombées la semaine dernière ne devraient pas avoir trop détérioré les pistes, même si les seconds passages resteront plus délicats, alors que le balayage effectué par les premiers concurrents pourrait offrir davantage d’adhérence aux suivants. Nous pensons alors à un balayage assez conséquent pour les premières voitures, si les conditions sont sèches. Le niveau d’usure des gommes devrait dans ce cas être assez contenu. »

 

Christian COLINET

Photos : WRC – TEAMS

WRC 2019 CHILI – Les concurrents en terre inconnue

 

WRC 2019 CHILI – Les concurrents en terre inconnue

 

Sport

About Author

gilles