MOTOGP 2019 : LE PDG. DE KTM, CHARGE JOHAN ZARCO… AVEC UNE TOTALE INÉLÉGANCE !

 

 

Il y a un vrai problème chez les Autrichiens quand ils pensent être les meilleurs,
ils se retrouvent parfois en caleçon 
(expression que j’aime beaucoup,
de Pierre Clostermann et ses amis des Forces Françaises Aériennes Libres). 

 

STEFAN PIERER PDG. DE KTM

 

KTM par exemple : autant ils dominent le Tout Terrain de façon presque outrageuse et outrageante, qu’il s’agisse du Cross, de l’Enduro, du Rallye Raid, autant, en GP…

Autant, ils figurent bien en Moto3 où ils se font quand même régulièrement faire l’inter par Honda.

 

À JEREZ, LE DOUBLE HONDA DU TEAM SIMONCELLI

 

Autant en Moto2 en 2018, ils se battaient pour le titre. Autant cette année 2019 est «eine große Katastrophe» avec une Moto2 mal adaptée au moteur Triumph et totalement ratée.

Et surtout leur Moto GP, a beau faire quelques résultats avec Pol Espargaro (mais il n’y a pas de quoi chanter des yodels !) autant d’une façon générale leur meule est scotchée.

 

ZARCO A SEPT POINTS EN QUATRE GP !

 

Comme ils ne manquent pas de moyens, Red Bull est leur très riche sponsor, KTM a ainsi pu s’offrir l’ancien double Champion du monde de Moto2, le Français Johan Zarco (le chiffre du contrat qui circule dans le paddock est autour de deux millions d’€) puis  ensuite Dani Pedrosa comme développeur, puis maintenant JMB, alias Jean Michel Bayle, pour assister Zarco.

Et récemment le boss, Stefan Pierer, part en  vrille en attaquant violemment, devant tout le monde, y compris la presse, son pilote Johan Zarco mais en y ajoutant des attaques «ad personam».

« Les performances de Johann sont juste inacceptables. Il a des problèmes, mais c’est du ressort psychologique de son côté. Il a coupé récemment les ponts avec son manager de toujours, l’homme qui l’a amené où il est actuellement. Les gens qui l’entourent à présent créent plus de complications qu’autre chose. »

Aparté historique… C’est avec des arguments comme ça, surtout ne pas se remettre en cause soi-même, que l’Autriche a perdu son Empire, à pris b… sur b … face à Napoléon, et même, mais ça c’est perso, ma famille vient du Trentin, perdu la Guerre de 14-18 contre les Italiens…

J’oublie une dégelée spectaculaire contre les Prussiens!

Je ne dis pas qu’en France ou ailleurs, nous soyons tous … Prix Nobel de l’intelligence collective, mais en Autriche c’est un peu répétitif les défaites d’orgueil…

Retour à la moto…

 

ZARCO ET FELLON COMPLICES DEPUIS LONGTEMPS

 

On sait bien que Zarco a du faire face à une séparation douloureuse avec son ami, complice et manager historique, Laurent Fellon.

On sait que le garçon vacille côté enthousiasme, mais pas à cause de la séparation avec Fellon, mais bien parce que la moto de KTM ne progresse pas.

KTM qui s’obstine sur des trouvailles à eux, un cadre acier double berceau et des amortisseurs maison WP quand tout le paddock est en … Öhlins, plus tout un tas de trucs qu’ils modifient à reculons…

 

BELLE MAIS IL Y A DES CHANGEMENTS ÉNORMES À FAIRE

 

Tout ça me rappelle l’horreur vécue chez Ducati époque Rossi, qui réclamait des changements fondamentaux mais ne les a jamais eus, ensuite le staff a été viré et la bande de petits génies de Gigi dall’Igna, a alors repris les choses en main.

Mais impossible de virer Pierer, il est le patron!

Bon, quand les motos ne se vendaient plus, KTM a vendu 30% de son capital aux Indiens, il n’est donc que patron à 70 %, mais quand même…

Intéressant, l’incident arrive pile quand Jean Michel Bayle est recruté par Pit Beirer, le manager du Moto GP chez KTM, pour bosser avec Zarco!

Ce n’est pas forcément comme ça que l’on obtient de bons résultats…

Affaire à suivre!!!

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Constructeur et MotoGP

 

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

gilles