MOTOGP 2019 : JEAN MICHEL BAYLE (JMB) BOSSE AVEC JOHANN ZARCO (JZ) : COUP DE MAÎTRE DE KTM.

BAYLE ET ZARCO, DUO ÉNORME

 

Pour le Monde des Motards français, et dans l’Univers du Moto GP, le coup est énorme.

Johann Zarco, dans le domaine de la vitesse, est le pilote le plus ‘capé ‘et de loin.

Mais son arrivée chez KTM et comme prévu se passe mal, en tous cas au niveau des résultats, la moto est encore visiblement un bébé, auquel il faut apprendre à marcher !

KTM a engagé Dani Pedrosa pour aider au développement de la moto, superbe idée mais le pilote espagnol est en pleine guérison d’une opération très compliquée.

Et donc, après un début de saison plus que catastrophique, il y avait le feu chez KTM, dont un des pilotes, Pol Espargaro, fait parfois de bons résultats mais ne parvient cependant pas à faire évoluer la moto !

Enfin, Johann Zarco doit en plus gérer, perso, une séparation douloureuse avec son ancien complice et manager Fellon, il est un peu seul finalement pour affronter le maelström du Moto GP.

KTM a trouvé une solution.

 

LA PLAQUE BLEUE DE CHAMPION DES USA

 

Jean Miche Bayle est un des pilotes français les plus célèbres, qui s’est d’abord fait connaître dans le Motocross où il a eu une carrière du type missile.

Double champion du monde puis, avec De Coster comme manager, il a tout raflé aux USA, le titre en Supercross, le 250 et le 500 en Outdoor.

Il n’avait plus rien à se prouver dans le cross, je connais bien le garçon, c’est un esprit dur comme du granit, qui a appris la rigueur avec De Coster mais Comme en Amour, quand un truc est fini, c’est fini…

ROGER DE COSTER, IMMENSE PILOTE, IMMENSE MANAGER

 

Il a failli se lancer dans la Course au Large à la Voile, puis on l’a beaucoup vu dans son rôle d’Ambassadeur Honda, entre autres récemment  en Afrique du Sud où il habite une partie de l’année.

 

JMB DANS UN RAID HONDA AU CAP DE BONNE ESPÉRANCE

 

Mais on connaît moins sa fulgurante carrière sur le bitume…

Il s’est mis aux GP de vitesse et en 1996, avec le team de Kenny Roberts (mazette !) il a réussi une pole à Brno devant un certain… Mike Doohan, Le Champion du Monde. Carrément !

 

JMB AVEC ROBERTS EN GP (PHOTO ÉRIC CELIS)

 

Deux ans plus tard, autre pole à Imola.

Puis, les GP ne le faisant plus marrer, il s’est mis à l’endurance, gagnant (avec le SERT, mazette !) les 24 Heures du Mans et deux fois le Bol d’Or !

Voilà pourquoi dans le milieu JMB, est une star absolue.

Un mec au talent incroyable, au vécu incroyable et je l’ai dit au mental indestructible.

Johan Zarco et lui,  devaient se rencontrer un jour, c’était écrit par le destin et c’est fait.

 

ZARCO HEUREUX DE SA COMPLICITÉ AVEC JMB

 

Johann raconte :

« Nous en avions un peu parlé cet hiver, mais à l’époque je n’étais pas tout à fait prêt. J’ai  de nouveau eu une discussion avec lui la semaine dernière et finalement, c’est Pit (ndrl. : Beirer, le Boss de KTM) qui me l’a annoncé. Il était tellement ravi qu’un gars avec une telle expérience me rejoigne. Il s’agira surtout de canaliser le stress durant un week-end de Grand Prix, même s’il est libre de me donner par exemple des conseils sur mon entraînement. Les deux dernières courses de Termas et d’Austin ont été assez compliquées. Jerez, c’était un peu mieux, car j’ai pu partager mon ressenti avec lui à distance. Par la suite, il pourra me donner des commentaires plus de l’ordre technique. Peut-être qu’il peut voir certaines choses quand je suis en piste, nous verrons… Mais je pense qu’il peut vraiment m’aider. »

Il est évident que JMB dans le stand KTM est un énorme plus pour Johann. J’ai dit connaître le nouvel arrivant, il a d’autres capacités.

La complicité et les leçons de management retenues de sa saga avec De Coster, un pilote belge exceptionnel, cinq fois Champion du Monde et qui fait, aujourd’hui encore, gagner ses pilotes aux USA, il est depuis plusieurs années à la tête du Team KTM.

Tiens, KTM…

Bon, JMB aura aussi du poids pour expliquer aux Autrichiens que certaines de leurs créations originales, dont ils sont très fiers, ne sont pas forcément des trucs qui font de leurs motos de GP des missiles.

 

UN PAQUET DE TRUCS À CHANGER SUR LA MOTO

 

L’humilité est aussi une arme dans ce domaine, au même titre que l’orgueil d’ailleurs.

Quand on rassemble ces deux éléments, plus l’indéniable expertise de KTM dans la compétition, les choses peuvent aller vite et les motos aussi !

Il faut aussi un peu de monnaie, chose dont KTM ne manque vraiment pas avec son Sponsor autrichien Red Bull…

Bienvenue au duo sommital de la moto en France !

 

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP, Éric CELIS, Constructeur

 

Moto MotoGP Sport Tout terrain

About Author

gilles