BELLE DEUXIÈME PLACE SUR LE PODIUM POUR L’ÉQUIPE SUISSE REBELLION AUX 6 HEURES DE SPA EN MONDIAL WEC.

 

WEC-SPA-2019-REBELLION-R13-GIBSON-N°3-Team-REBELLION-RACING-Photo-A-CAMBLOR

 

À un peu plus d’un mois des 24 Heures du Mans, ultime des huit manches de la Supersaison du Championnat du Monde d’Endurance WEC, la mieux classée des Rebellion du Team REBELLION Racing, la N°3 conclut l’avant-dernière course du Calendrier samedi dernier en deuxième position du classement général. La voiture sœur, la N°1 termine quant à elle cinquième.

Samedi 13 h 30, le départ est donné sur la piste du Circuit Belge. Après la neige le matin, c’est sur une piste humide que les 6 Heures de Spa-Francorchamps débutent avec Thomas Laurent et Neel Jani au volant des Rebellion R-13.

Après 5 minutes en piste, la pluie et la neige font leurs retours, contraignant toutes les voitures à rentrer aux stands pour changer de pneumatiques.

La Safety Car entre alors une première fois en piste après 25 minutes, pilotée par l’ancien quadruple vainqueur des 24 Heures du Mans, Yannick Dalmas.

Ce dernier fera en cours de course, de nombreuses sorties en raison des conditions météo catastrophiques.

Lors des phases de drapeau vert, la Rebellion N°3 sera à la lutte pour tenter de conserver sa place sur le podium face à la seconde des Toyota Hybride, la N°7 (victime d’une panne moteur) puis également devant les deux SMP Racing, les N°11 et N°17.

Classée au quatrième rang, la majeure partie de la course, une perte de contrôle de la N°1 sous régime de Safety Car, à l’entrée du Raidillon, reléguera l’auto en cinquième position du Classement général peu avant 4 h 30 de course.

 

Samedi WEC SPA 2019-REBELLION R13 GIBSON -N°1-Team-REBELLION RACING-Photo Antoine  CAMBLOR –

 

Après une nouvelle chute de neige, la Commission de course prenait finalement la décision d’interrompre définitivement cette épreuve des 6 Heures de Spa-Francorchamps, alors qu’il ne restait que dix minutes avant que ne soit abaissé le drapeau à damier…

La Rebellion N°3 se classant finalement au deuxième rang, tandis que la voiture sœur, la N°1 terminait cinquième du Classement général.

L’Écurie Suisse REBELLION Racing, renoue ainsi avec le podium après un précédent meeting compliqué à Sebring en mars dernier. Le Team a travaillé dur tout au long de cette semaine Spadoise, pour permettre aux voitures d’être les plus performantes possibles dans des conditions climatiques si compliquées.

 

WEC SPA 2019-REBELLION R13 GIBSON -N°3-Team-REBELLION RACING-Photo Antoine CAMBLOR

 

PAROLES DE PILOTES

Thomas Laurent, pilote de la R-13 N°3

« Je suis très heureux de remonter sur le podium. Depuis notre victoire à Silverstone, nous avions joué de malchance. Ces 6 Heures de Spa ont été difficiles, les conditions climatiques nous ont mis à rude épreuve. Nous ne nous attendions pas à devoir courir sous la neige. Gustavo et Nathanaël ont fait un super travail et le problème technique de la Toyota N°7 nous a permis de marquer de gros points au Championnat. Ce résultat est très positif avant les 24 Heures du Mans. Je vais travailler dur pour être prêt et réaliser le meilleur résultat possible. C’est une course que j’adore. Piloter sur ce circuit est toujours un honneur et j’y ai des souvenirs incroyables, notamment ma première participation en 2017. Le Mans est ma course à domicile, les fans y sont nombreux et j’ai la chance de pouvoir y retrouver mes partenaires qui font le déplacement pour m’encourager. »

Nathanaël Berthon, pilote de la R-13 N°3

« Quelle course ! Les conditions étaient incroyablement difficiles, je pense qu’il a neigé peut-être quatre fois plus fort pendant la course. Stratégies brillantes de l’équipe et relais incroyables de mes coéquipiers ! Super heureux pour ce résultat, toute l’équipe le mérite et un podium nous donne toujours une motivation supplémentaire et de la confiance pour le prochain rendez-vous. Félicitations à toute l’équipe pour le bon travail. »

Neel Jani, pilote R-13 de la N°1

« Course folle à Spa ! Neige, grêle, soleil… Quatre saisons en une journée ! Nous avons fini cinquième après un souci de radio et donc une mauvaise stratégie et nous avons été très malchanceux avec la voiture de sécurité qui nous a fait perdre un tour. Cela nous a malheureusement mis hors course pour le podium. Espérons que notre chance tourne pour Le Mans. Félicitations à la voiture N°3 qui a fait une bonne course. »

André Lotterer, pilote R-13 N°1

« La course a été difficile pour nous. Quasiment tous les problèmes de timing possibles nous sont arrivés, ce qui nous a sorti de la course au podium même si nous avions une bonne vitesse en piste. Mais dans l’ensemble, nous pouvons être heureux d’avoir terminé la course dans ces conditions incroyables. J’espère que nous aurons plus de chance au Mans. »

Le prochain et dernier rendez-vous de la Super Saison  WEC 2018-2019, les 24 Heures du Mans, est programmé, les 15 et 16 juin prochains.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Antoine CAMBLOR

WEC-SPA-2019-Belle deuxième place pour la REBELLION-R13-GIBSON-N°3 du Team-REBELLION-RACING- Photo-Antoine CAMBLOR

WEC-SPA-2019-Belle deuxième place pour la REBELLION-R13-GIBSON-N°3 du Team-REBELLION-RACING- Photo-Antoine CAMBLOR

course WEC SPA 2019- 5ème place pour la seconde REBELLION R13 GIBSON la N°1 du Team-REBELLION RACING- Photo Antoine CAMBLOR

 

Endurance FIA WEC

About Author

gilles