SUPER GT. VICTOIRE AU FUJI POUR LA LEXUS LC500 DE TACHIKAWA-NAKAJIMA.

 

 

 

Belle passe d’armes sur la Piste du Fuji pour la deuxième Manche du SuperGT Japonais.

 

Aux essais qualificatifs, Quintarelli-Matsuda avec leur Nissan GT-R Nismo signent la pole avec 1’26”871 devant la Lexus LC500 Tom’s de Hirakawa-Cassidy second avec 1’27”105 et la Nissan GT-R Impul de Sasaki-Rossiter, troisième avec 1’27″289.

Dans une course à nouveau conditionnée par les conditions météorologiques, qui ont également imposé une longue neutralisation suite à un drapeau rouge, les deux meilleurs pilotes sur la piste, le pilote Italien Ronnie Quintarelli et le Japonais Yuji Tachikawa, qui se sont affrontés pour décrocher la victoire.

 

SUPER-GT-2019-FUJI-Quintarelli-Matsuda-La-NISSAN-GT-R-de-l’Équipe-NISMO.

 

Au début, le transalpin Quintarelli a pris l’avantage après avoir mené longuement mais avec une piste en nette amélioration, la Lexus LC 500 des deux Japonais Tachikawa-Nakajima a pris l’avantage, favorisée par la performance des pneumatiques Bridgestone, l’emportant finalement au terme des 110 tours, avec une belle avance de 19″693 sur la Nissan GT-R Nismo de la paire Quintarelli-Matsuda, équipée en Michelin.

Le podium étant complété à 44″890, par le duo formé de Jenson Button et de Naoki Yamamoto, qui avait débuté à la douzième place, avec la Honda NSX de l’équipe Kunimitsu.

SUPER-GT-2019-FUJI- La LEXUS-LC500 des vainqueurs

 

Derrière, on pointe aux quatrième et cinquième rangs, on pointe dans l’ordre, le tandem Kovalainen-Nakayama avec la Lexus LC500 de Sard, classé lui à 45″809 et le duo Tsukakoshi-Baguette au volant de la Honda NSX du Team Real, cinquième à 46″972

Ensuite, on trouve à 1’16″405, la Nissan GT-R Kondo du Nippon Hirate qu’épaule le Français Frédéric Makowiecki et Nick Cassidy associé à Ryo Hirakawa, qui victime d’une crevaison, ne termine que septième avec la Lexus LC500 de chez Tom’s et à 1’28″019.

Un seul abandon a été enregistré celui de Yuhi Sekiguchi, associé ce week-end à Ritomo Miyata, qui pour cette course remplaçait Kazuki Nakajima, engagé lui avec l’équipe Toyota Gazoo dans l’épreuve du WEC à Spa.

 

Bill TAMAMA

Photos : TEAMS

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL FINAL DE LA COURSE DU FUJI

1 – Tachikawa-Nakajima (Lexus LC500) Zent Cerumo,NAKAJILAles 110 tours en 3h40’46.358       

2 – Quintarelli-Matsuda (Nissan GT-R) Nismo à 19″693

3 – Yamamoto-Button (Honda NSX) Kunimitsu à 44″890

4 – Kovalainen-Nakayama (Lexus LC500) Sard à 45″809

5 – Tsukakoshi-Baguette (Honda NSX) Real à 46″972

6 – Hirate-Makowiecki (Nissan GT-R) Kondo à 1’16″405

7 – Hirakawa-Cassidy (Lexus LC500) Tom’s à 1’28″019

8 – Oshima-Yamashita (Lexus LC500) LeMans à 1 tour

9 – Nojiri-Izawa (Honda NSX) Arta à 1 tour

10 – Karthikeyan-Makino (Honda NSX) Modulo à 1 tour

11 – Nakajima-Mutoh (Honda NSX) Mugen à 1 tour

12 – Sasaki-Rossiter (Nissan GT-R) Impul à 2 tours

13 – Kunimoto-Tsuboi (Lexus LC500) Bandoh à 3 tours

14 – Takaboshi-Mardenborough (Nissan GT-R) Kondo à 7 tours

ABANDON

62° giro – Miyata-Sekiguchi Lexus LC500 Tom’s

SUPER GT 2019 FUJI – MATSUDA -QUINTARELLI, leaders du SUPER GT 2019

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE DU SUPER GT 2019

1. Matsuda-Quintarelli : 24.5 points – 2. Tachikawa-Ishiura : 21,5 –  3. Nojiri-Izawa : 12 – 4. Yamamoto-Button : 11 – 5. Hirate-Makowiecki : 9.

 

 

GT Super GT

About Author

gilles