NOUVELLE VICTOIRE POUR LA TOYOTA D’ALONSO-BUEMI-NAKAJIMA QUI TRIOMPHENT AUX 6 HEURES DE SPA EN WEC

 

 


course WEC SPA 2019- Sous la neige, la TOYOTA TS50-HYBRID-N°8- Team-TOYOTA GAZOO RACING -Photo Antoine CAMBLOR

 

À l’issue d’une journée complètement folle et d’une course dantesque avec successivement le soleil, la pluie, la neige puis la grêle et enfin à nouveau la neige et la pluie, cette épreuve longtemps sous régime de ‘safety car’ en plusieurs occasions, a finalement été stoppée en toute fin de course par le drapeau rouge !

 


COURSE-WEC-SPA-2019- Sous la pluie, la TOYOTA-TS50-HYBRID-N°8-Team-TOYOTA-GAZOO-RACING-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

La Toyota TS050 N°8 du trio formé de Fernando Alonso-Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima remporte ce samedi 4 Mai 2019, les 6 Heures de Spa, avant-dernière course de la Super saison  2018-2019 du Championnat du Monde d’Endurance WEC.

Renouvelant ainsi leur victoire décrochée en mai 2018 et première manche de cette Supersaison, avant qu’ensuite quelques semaines plus tard, ils ne gagnent les très prestigieuses 24 Heures du Mans.

 

WEC 2019 A SPA, pluie neige grêle, une journée dantesque ce samedi 4 Mai

 

Pour Fernando Alonso, cette victoire est la troisième cette saison lui qui a déjà remporté les 24 Heures de Daytona et la manche US du WEC tout dernièrement à Sebring !

Assurément de quoi le motiver à bloc avant son prochain défi autre objectif cette année, son désir de remporter à la fin du mois de mai les très prestigieuses 500 Miles d’Indianapolis.

 

WEC-2019-SPA-  7 Heures 35′. Il neige sur le circuit ARDENNAIS ce samedi matin 4 Mai, jour de course des SIX Heures-Photo: Antoine CAMBLOR

WEC- Il fait… 0 degré ce samedi matin à 8 heures sur le circuit Spadois-  Photo : Antoine CAMBLOR

 

Ce samedi, le paddock s’était réveillé sous un beau petit tapis de neige, tombé au cours de la nuit alors que le thermomètre affichait 0°

Après que le soleil ait fait son apparition au cours de la matinée, au terme d’une épreuve qui avait débuté, à 13 h 30, peu après c’est … sous une tempête de neige qui faisait à nouveau alors son apparition quelques minutes plus tard, que la neige s’est abattue en abondance sur le circuit Ardennais, contraignant le Directeur de Course à lancer en piste le ‘safety-car’, piloté par l’ancien quadruple Vainqueur des 24 Heures du Mans, le Varois Yannick Dalmas.

Au fil des heures et des tours, les pilotes ont roulés dans toutes les conditions et ce alors qu’après la neige et la pluie, la… grêle tombait cette fois sur le tracé Spadois de Francorchamps relançant une nouvelle fois en piste le ‘safety-car’, cette Toyota N°8 creusait l’écart face à ses concurrent, les Équipes SMP et Rebellion qui placent chacune leurs deux voitures aux places d’honneur.

 

course WEC SPA 2019-REBELLION R13 GIBSON -N°3-Team-REBELLION RACING-Photo A CAMBLOR

WEC SPA 2019-BR EBGINEERING BR1 AER -N°11-SMP RACING -Photo A CAMBLOR

 

La plus rapide des deux Rebellion la N°3 des Français Nathanael Berthon et Thomas Laurent épaulés par l’Américain Gustavo Menezes, se classant à la seconde place, la premiére des BR1 de SMP, la N°11 de l’équipage composé du Français Stéphane Sarrazin et des Russes Egor Orudzhev et Sergey Sirotkin, terminant à la troisième place

 

WEC SPA 2019-BR ENGINEERING BR1 AER -N°17-SMP RACING -Photo Antoine  CAMBLOR

WEC SPA 2019-REBELLION R13 GIBSON -N°1-Team-REBELLION RACING-Photo Antoine CAMBLOR

 

Le Top 5 étant complété par les voitures-sœur, pour SMP, l’équipage avec Les  Russes Mickail Aleshin et Vitaly Petrov associés au Belge Stoffel Vandoorne, et pour Rebellion,la N°1 du trio Neel Jani, André Lotterer et Bruno Senna .

 

WEC SPA 2019-TOYOTA TS50-HYBRID-N°7- Team-TOYOTA GAZOO RACING -Photo Antoine CAMBLOR

 

À retenir la sixième place à quatre tours de la seconde Toyota TS050 la N°7 du trio Kamui Kobayashi, José Maria Lopez et Mike Conway, longtemps arrêtée à son stand pour un problème mécanique.

 

L’ORECA 07 DRAGONSPEED GAGNE LA CATÉGORIE LMP2

 

course WEC SPA 2019-ORECA 07 GIBSON -N°31-Team-DRAGONSPEED-Photo A CAMBLOR

 

L’Oreca 07-Gibson de l’équipe Américaine DragonSpeed du MexicaIn Rodolfo Gonzalez du Vénézuélien Pastor Maldonado et du Britannique Anthony Davidson, remporte la catégorie LMP2, devant l’Oreca Aurus du G Drive du Français Jean Éric Vergne, du Russe Roman Rusinov et du Hollandais Job Van Uitert.

 

course WEC SPA 2019-AURUS 01 GIBSON-N°26-Team-G-DRIVE RACING-Photo Antoine CAMBLOR

course WEC SPA 2019-ALPINE A470 GIBSON-N°36- Team SIGNATECH ALPINE MATMUT -Photo A  CAMBLOR

 

L’Alpine A470 de l’Écurie Signatech des Français Nicolas Lapierre et Pierre Thiriet et du Brésilien André Negrao, complétant le podium.

L’Oreca 07-Gibson du Team de Jacky Chan DC Racing la N°38 du Français Gabriel Aubry,  du Monégasque Stéphane Richelmi et du Chinois Ho Pin Tung, se classant au quatrième rang.

 

WEC SPA 2019-ASTON MARTIN VANTAGE AMR-N°97-Team-ASTON MARTIN RACING-Photo A CAMBLOR

ASTON MARTIN REMPORTE LE LMGTE PRO

En LMGTE PRO, succès pour l’Aston Martin N°97 de l’équipage avec le local Maxime Martin et le Britannique Alex Lynn qui triomphe, en précédant la Ferrari de la Scuderia AF Corse, la N°51 de James Calado et Pier Guidi.

Le podium étant complété par la première des Porsche 911 RSR officielle, la N°91 de Richard Lietz et Gianmaria Bruni.

WEC SPA 2019-PORSCHE 911 RSR-N°77-Team DEMPSEY PROTON RACING-Photo Antoine CAMBLOR

PORSCHE TRIOMPHE EN LMGTE AM

Enfin, dans la catégorie LMGTE AM, la victoire revient à la Porsche 911 RSR du Team Dempsey Proton, la N°77 que se partageaient le trio Christian Ried, Ricardo Pera et Matt Campbell.

Lesquels triomphent en devançant l’Aston Martin de RF Sport de Yoluc, Alers-Hankey et Eastwood.

Podium complété par la Ferrari du Team Clearwater de Perez-Companc, Cressoni et Griffin.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Antoine CAMBLOR

 

WEC 2019 SPA Le podium

 

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL FINAL DES SIX HEURES DE SPA 2019

 

1 – Buemi/Nakajima/Alonso (Toyota TS050 – Hybrid) – Toyota, 133 tours

2 – Berthon/Laurent/Menezes (Rebellion R13 – Gibson) – Rebellion, à 1 tour

3 – Aleshin/Petrov/Vandoorne (BR1 – AER) SMP Racing, à 1 tour

4 – Sarrazin/Orudzhev/Sirotkin (BR1 – AER) SMP Racing, à 2 tours

5 – Jani/Lotterer/Senna (Rebellion R13 – Gibson) Rebellion, à 3 tours

6 – Conway/Kobayashi/Lopez (Toyota TS050 – Hybrid) – Toyota, à 4 tours 

7 – Gonzalez/Maldonado/Davidson (Oreca 07 – Gibson) DragonSpeed, à 4 tours (1er des LMP2)

8 – Rusinov/Van Uitert/Vergne (Aurus 01 – Gibson) G-Drive, à 4 tours

9 – Lapierre/Negrão/Thiriet (Alpine A470 – Gibson) Signatech, à 4 tours

10 – Tung/Aubry/Richelmi (Oreca 07 – Gibson) Jacky Chan DC Racing, à 4 tours

11 – Perrodo/Vaxiviere/Nato (Oreca 07 – Gibson) TDS Racing, à 5 tours

12 – Van Eerd/Van Der Garde/De Vries (Dallara P217 – Gibson) RTNederland, à 6 tours

13 – Heinemeier-Hansson/King/Stevens (Oreca 07 – Gibson) Jacky Chan DC Racing, à 6 tours

14 – Creed/Ricci/Boulle (Ligier JSP217 – Gibson) Larbre, à 7 tours

15 – Lynn/Martin (Aston Martin Vantage AMR) AMR , à 9 tours (1er LMGTE PRO)

16 – Pier Guidi/Calado (Ferrari 488 GTE EVO) AF Corse, à 9 tours

17 – Christensen/Estre (Porsche 911 RSR) Porsche, à 9 tours

18 – Farfus/Da Costa/Costa (BMW M8 GTE) MTEK, à 9 tours

19 – Priaulx/Tincknell (Ford GT) Chip Ganassi, à 9 tours

20 – Rigon/Bird (Ferrari 488 GTE EVO) AF Corse, à 9 tours

21 – Sørensen/Thiim (Aston Martin Vantage AMR) AMR, à 9 tours

22 – Lietz/Bruni (Porsche 911 RSR) Porsche, à 9 tours

23 – Tomczyk/Catsburg (BMW M8 GTE) MTEK, à 9 tours

24 – Mücke/Pla (Ford GT) Chip Ganassi, à 10 tours

25 – Ried/Pera/Campbell (Porsche 911 RSR) Proton, à 11 tours (1er LMGTE AM)

26 – Yoluc/Hankey/Eastwood (Aston Martin Vantage)  TF Sport, à 11 tours

27 – Perez-Companc/Cressoni/Griffin (Ferrari F488 GTE) Clearwater, à 11 tours

28 – Flohr/Castellacci/Fisichella (Ferrari F488 GTE) AF Corse, à 11 tours

29 – Bergmeister/Lindsey/Perfetti (Porsche 911 RSR)  Project1, à 11 tours

30 – Dalla Lana//Lauda (Aston Martin Vantage) AMR, à 12 tours

31 – Wainwright/Barker/Preining (Porsche 911 RSR)  Gulf Racing, à 12 tours

32 – Ishikawa/Beretta/Cheever (Ferrari F488 GTE) MR Racing, à 13 tours

33 – Roda/Roda/Cairoli (Porsche 911 RSR) Project1, à 18 tours

34 – Dillmann/Ruberti/Webb (Enso CLM P1/01 – Gibson) ByKolles, à 38 tours

 

 

 

 

Endurance FIA WEC

About Author

gilles