BABY BOOMER’S ADVENTURE 2019 : CARNETS DE VOYAGE

 

 

LE HAUT ATLAS EST ENCORE PLEIN DE NEIGE À  CETTE ÉPOQUE 

 

Le BBA, appellation plus simple que le très beau nom d’origine de cet événement ‘BabyBoomer’, c’est juste un truc unique au monde.

Il y a d’autres organisations qui s’en approchent, des Rallyes Classic de Régularité dont nous vous parlons souvent, mais ce concept là, reste unique.

 

IMAGE UNIQUE D’UN RALLYE UNIQUE

 

D’abord par sa liste de concurrents…

Sont acceptés les deux roues ou quatre roues motrices d’avant 1995, que l’on emmène sur un parcours du grand sud marocain, avec pistes en pierres, en sable, parfois goudronnées, toujours difficiles à passer pour des deux roues motrices pas du tout faites pour ça, et donc souvent préparés par des équipages très malins…

 

DÉPANNAGE EN ASSISTANCE

 

L’Organisation fournit mécanos et 4X4 modernes en cas de pépin ou de plantage, et ce mélange étonnant forme très vite un groupe d’amis.

 

AUTO DÉPANNAGE

YANN DUFFILLOT

 

Ce que son créateur, Yann Duffillot résume ainsi :

« Des gens qui recherchent la convivialité, l’esprit d’équipe, l’entraide, l’aventure, le voyage, le partage et qui aiment ces autos de la génération des ‘Baby Boomers’… »

 

LES CHIENS ABOIENT,LA CARAVANE PASSE

 

Sept jours de randonnée, 2.000 km dont une moitié de pistes pas franchement faciles, le tout dans une ambiance incroyable d’entraide, oui, c’est une aventure qu’Autonewsinfo  a suivi plusieurs fois et qui est un coup de cœur à chaque fois.

On navigue avec un ‘road book’ papier à l’ancienne, qui indique parfois quelques points GPS, il faut aussi vivre avec son temps et le PS est aussi un engin de sécurité phénoménal !

 

LE GRAND PIED

 

L’originalité encore avec le fait qu’il n’y a pas de chrono, pas de classement, on roule à son rythme, jamais très loin des autres au cas où, mais encore une fois, si la balade existe sans chronos, le fait d’emmener une 2 CV ou un Combi VW dans les plaques de sable est un très joli enjeu…

 

LE COMBI, L’AUTRE VAISSEAU DU DÉSERT 

 

À  propos de 2CV et de Combi, ce sont eux des voitures cultes des Tours du Monde de l’époque… ‘Baby Boomer’, une époque où justement on imaginait le monde comme accueillant et ouvert, ce qui était le cas, difficile à imaginer dans un siècle où on ne se parle plus…

 

PREMIERS ÉMOIS DES PISTARDS GRANDE ÉPOQUE 

 

La 2 CV a été mise à la mode par le tour du monde de Jacques Séguéla, un monsieur qui même jeune homme savait faire parler de lui !

Quant au Combi, du temps où l’on pouvait traverser l’Algérie Nord Sud avant d’entrer en Afrique Noire, les pistes étaient jalonnées de carcasses de cette merveilleuse auto de découverte et d’aventure mais conduites par des gens qui ignoraient tout du voyage…

 

TOUTE L’AFRIQUE EN UNE SEMAINE !

 

Cette année, le BBA a suivi un parcours exceptionnel, un départ de Marrakech, ville qui n’a plus aucun intérêt mais point de ralliement facile (autoroutes, aéroports) puis descente sur Erfoud, perle du désert et son fameux hôtel Xalucca où les apéros de retour (après la mécanique sous la bagnole…) sont paradisiaques.

 

GORGES PROFONDES

 

On y croise tous les pistards, y compris des teams officiels de Rallye Raid en entraînement, parce que dans ce coin il y a toute l’Afrique, des immenses dunes autour de Merzouga aux montagnes les plus ardues, des gorges profondes (ouaf!) et bien entendu le ruban de poussière qui vous emmène au bout du monde…

 

LE SABLE BIEN ENTENDU

 

Le succès de cette organisation est tel que l’on y retrouve, parmi les 40 concurrents,  un paquet d’anciens du vrai Dakar, parfois même des vainqueurs (Marreau, Metge, Lartigue), des  historiques (Michel Maindru, Daniel Adrian) des journalistes, et puis des gens qui accomplissent aujourd’hui un rêve vieux d’un an… ou de trente !

 

METGE, ARNAUD LE PHOTOGRAPHE ET PIERRE LARTIGUE

 

Pour avoir suivi un paquet de rallyes Dakar, Atlas  à la grande époque, j’y ai vraiment ressenti la chair de poule des souvenirs inoubliables.

 

MARREAU PÈRE ET FILS AU CONTRÔLE

 

Voilà, sachez encore que l’on peut aussi suivre le rallye en voiture moderne, assistance privée ou générale, donc c’est vraiment ouvert à tous mis c’est beaucoup plus marrant en voiture plate deux roues mot’…

Arnaud Delmas Marsalet est le photographe officiel de cet événement, voici donc son carnet de voyage et tout ce que vous avez raté, vous qui n’êtes pas partis.

Mais il y en aura un autre en 2020, cette fois, ne vous ratez pas…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Arnaud DELMAS-MARSALET     

 

 

Rallye Rallye-Raid Sport

About Author

gilles