WOMEN’S CUP 2019 : OUVERTURE AU BUGATTI DU MANS

 

 

UNE COURSE À REBONDISSEMENTS

 

Le round inaugural de la Women’s Cup 2019, a tenu toutes ses promesses sur le circuit du Bugatti du Mans, en préambule, à l’épreuve des 24 Heures moto.

Sous un soleil printanier, les quarante-quatre féminines ont franchement tenu en haleine un public avide d’émotions fortes et impatient naturellement de voir les équipages de la course d’endurance en découdre.

Des équipages qui se sont joints aux concurrentes de la Women’s Cup pour la traditionnelle photo officielle du début de saison.

Du coup, c’est un peu avant 11 heures que fut donné le départ de l’épreuve par Margaux Wanham, la Championne de France en titre engagée cette fois-ci sur l’épreuve de 24 heures.

 

WOMEN CUP 2019 LE MANS – Le podium

UNE COURSE EN DEUX TEMPS

 

Départ en trombe pour les trois filles en tête des qualifications avec Jennifer Houillier sur Yamaha, Gaelle Remy sur Kawasaki et Nordhale Andersson sur Suzuki.

Au guidon de leurs 1000 cc, ce trio de combattantes, déjà à la lutte l’année dernière, s’en donnera à cœur joie pendant toute la course. Elles ne lâcheront rien comme le prouveront leurs chronos, en progression constante.

Même l’interruption de la course au sixième des dix tours, après la chute d’une concurrente ne modifiera pas la physionomie de la course et l’intensité de la lutte pour la victoire…

Les quatre dernières boucles, ce fut, une guerre sans calcul !

Une guerre remportée finalement par Jennifer Houillier pour moins de deux secondes !

Emeline Perrier sur sa Yamaha 600, leader de la catégorie tout au long de la course, termine quant à elle à une honorable quatrième place. Elle est suivie par la jeune Emilie Triffet, tout juste 16 ans, et Caroline Santelli.

Au rang des exploits, il nous faut également saluer la participation de Lucie Boudesseul, 15 ans, et celle d’Aline Boury qui, après deux ans d’absence, signait son retour à la compétition.

Quel que soit leur résultat, toutes furent gâtées par les partenaires du Championnat, Racer, Dunlop, Shark, La Bécanerie, que ce soit dans le cadre des Challenges, ou d’un programme de dotations régulières par course.

Bref, l’épreuve du Mans a parfaitement lancé une nouvelle saison de Women’s Cup qui a vu cette année l’arrivé de plusieurs novices, encadrées comme il se doit dans les paddocks par les habituées de la série, toujours prêtes à les épauler et leur faire profiter de leur expérience de la compétition.

 

Rendez-vous maintenant les 25 et 26 mai prochain à Magny-Cours pour la deuxième manche du Championnat de France.

 

François LEROUX

Photos : FFM

 

Moto Moto Divers

About Author

gilles