LE NÉO-ZÉLANDAIS NICK CASSIDY REMPORTE LA MANCHE D’OUVERTURE DE LA SUPER FORMULA, AU JAPON

 

 

 

 

La première manche du Championnat Nippon de la Super Formula qui se tenait ce week-end à Suzuka, a vu la victoire du pilote Néo-Zélandais Nick Cassidy qui l’emporte au volant de la Dallara-Toyota de l’écurie Tom ‘s.

Mais pour être tout à fait honnête, précisons que le Néo-Zélandais peut franchement remercier les nombreuses voitures de sécurité impliquées et la brillante stratégie de son équipe que manage avec un certain talent, le très expérimenté Nobuhide Tachi.

Auparavant, à l’issue des qualifications, ce sont les deux pilotes de l’équipe Nakajima Honda, le local Tadasuke Makino et l’Espagnol Alex Palou qui monopolisaient la première ligne. L’Espagnol se montrant le plus rapide des Q1 et Q2, avant que son coéquipier Nippon ne le domine et s’offre le temps de référence lors de la Q3 décisive, le battant pour … 29 millièmes, 1’36 « 060 contre 1’36 » 089 et prenant du coup, le point attribué pour la pole.

Derrière, on pointait sur la deuxième ligne, Naoki Yamamoto et Nirei Fukuzumi, tous deux au volant des Dallara-Honda de l’équipe Dandelion.

Le premier des ‘Européens’, l’Autrichien Lucas Auer, se retrouvant seulement onzième avec la Dallara-Honda du B-Max Motopark, juste devant le futur vanueur Nick Cassidy.

 

LE FILM DE LA COURSE…

 

Le début de course voyait le Poleman Makino prendre la tête tandis que Naoki Yamamoto immédiatement dépassait Palou, alors que ce dernier la récupérait et la lui subtilisait cette deuxième place au cours du deuxième tour.

Au 4ème passage, Makino menait devant Palou, Sekiguchi, Yamamoto, Hrakawa et Yamashita.

Au cours du 7ème tour, Cassidy était le premier à changer de pneus et à faire le plein.

Après deux tours seulement, Tristan Charpentier s’accrochait avec la voiture à l’arrêt de Hirakawa et la voiture de sécurité, faisait son apparition sur la piste, permettant ainsi à Cassidy de se rapprocher au classement général, car presque tous les pilotes étaient retournés dans la voie des stands pour leurs arrêts-ravitaillement et changements des pneumatiques.

Puis Yuhi Sekiguchi abandonnait au tour suivant en raison de problèmes de boîte de vitesses.

Le groupe de tête était mené par Kamui Kobayashi, suivi de Kunimoto, de Palou, Makino, Cassidy, et Yamamoto.

Au 15ème des 43 tours, Kazuki Nakajima, imité au même endroit par Harrison Newey, se retrouvaient dans le bac à graviers et devaient renoncer.

Naturellement, la voiture de sécurité entrait à nouveau en piste, alors que Kunimoto en profitait pour passer à son stand.

À la reprise, Palou attaquait avant le premier virage, Kobayashi, qui résistait, mais immédiatement après l’Espagnol stoppait sa Dallara-Honda et se retirer au 17éme tour.

On découvrira alors qu’une roue s’est détachée, comme cela va arriver à Makino quelques tours plus tard, lors du 26éme. Réapparition de la Voiture de sécurité.

La course reprend avec Kobayashi cette fois devant Cassidy, Yamamoto, Makino et Yamashita.

Kamui Kobayashi continuait en tête, tout en sachant pertinemment que ses chances de monter sur le podium étaient nulles, devant effectuer un ravitaillement tardif…

Et effectivement dans le dernier tour, il stoppait pour changer ses pneus et faire l’appoint en essence, laissant la piste libre à Cassidy qui récupérait le leadership et filait vers la victoire, l’emportant devant Yamamoto, Yamashita, Nojiri et Tsuboi.

Septième et premier pilote Européen, Lucas Auer, précédait le Britannique Dan Ticktum, le protégé de la filiére Red Bull tandis que Kamui Kobayashi, terminait au neuvième rang, devant le Russe Artem Markelov.

Douze pilotes seulement, parvenant à finir l’épreuve et à franchir le damier. Les huit autres étant contraints d’abandonner !

 

John ROWBERG

Photos : TEAM

 

SUPER-FORMULA-2019- Victoire de NICK CASSIDY à SUZUKA, le 22 avril.

LE CLASSEMENT DE LA COURSE

 

1 – Nick Cassidy (Dallara-Toyota) Tom’s, les 43 tours, en 1h28’21″635

2 – Naoki Yamamoto (Dallara-Honda) Dandelion à 1″749

3 – Kenta Yamashita (Dallara-Toyota) Kondo à 2″399

4 – Tomoki Nojiri (Dallara-Honda) Mugen à 8″265

5 – Sho Tsuboi (Dallara-Toyota) Cerumo Inging à 10″522

6 – Yuji Kunimoto (Dallara-Toyota) Kondo à 10″825

7 – Lucas Auer (Dallara-Honda) B Max Motopark à 13″939

8 – Daniel Ticktum (Dallara-Honda) Mugen à 15″097

9 – Kamui Kobayashi (Dallara-Toyota) KCMG à 30″912

10 – Artem Markelov (Dallara-Toyota) LeMans à 37″082

11 – Nirei Fukuzumi (Dallara-Honda) Dandelion à 37″977

12 – Kazuya Oshima (Dallara-Toyota) LeMans à 39″057

 

MEILLEUR TOUR : Alex Palou, en 1’41″057

 

ABANDONS

7° tour – Tristan Charpentier

7° tour – Ryo Hirakawa

10° tour – Yuhi Sekiguchi

14° tour – Harrison Newey

14° tour – Kazuki Nakajima

15° tour – Hiroaki Ishiura

17° tour – Alex Palou

26° tour – Tadasuke Makino

 

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT

1.Cassidy : 10 points – 2.Yamamoto : 8 – 3.Yamashita : 6 – 4.Nojiri : 5 – 5.Tsuboi : 4 – 6.Kunimoto : 3 – 7.Auer : 2 – 8.Ticktum et Makino : 1

 

Monoplaces Sport Super Formula

About Author

gilles