ROAD TO LE MANS 2019 : UN PLATEAU DE 50 VOITURES EN PISTE LE 15 JUIN

 

 

Pour sa quatrième édition,
l’épreuve ‘Road To Le Mans’, la course qu’organise l’ACO (Automobile Club de l’Ouest)
en collaboration avec sa filiale Le Mans Endurance Management (Promoteur de la Série Michelin Le Mans Cup)
confirme son attractivité.

 

Disputée en avant-première des 24 Heures du Mans 2019, ‘Road To Le Mans’ (3éme manche de la Michelin Le Mans Cup) pourra compter cette année sur un plateau de 50 équipages, aussi riche que varié, avec 17 GT3 et 33 LMP3, dont 34 issus de la Michelin Le Mans Cup et 12 de l’European Le Mans Series.

À noter aussi la venue d’équipes engagées d’ordinaire en Asian Le Mans Series et en Championnat du Monde d’Endurance WEC.

Parmi les voitures engagées, citons toutes les principales marques en GT, comme Mercedes, Ferrari, Bentley, Lamborghini, Aston Martin ou encore Porsche en GT3, et bien évidemment Ligier et Norma, en LMP3.

Cette combinaison des ceux catégories GT3 et LMP3 constitue le panachage des plateaux de la ‘Michelin Le Mans Cup’, série disputée dans le cadre de l’ELMS (European Le Mans Series), pour les manches du Castellet, de Monza, de Barcelone, de Spa et de Portimão.

Chez les pilotes, on note des noms bien connus, tels Yann Ehrlacher, fils de Cathy Muller et neveu de Yvan Muller, Freddie Hunt, fils de James Hunt, l’ancien Champion du monde de F1 sacré au Fuji en 1976, ainsi que deux pilotes portant les couleurs de l’équipe de Frédéric Sausset, mais aussi Jan Lammers, 24 participations aux 24 Heures du Mans et vainqueur de l’édition 1988, déjà inscrit en 2016 pour la première édition de Road To Le Mans.

Road To Le Mans s’appuie sur deux courses de 55 minutes, disputées le jeudi et le samedi sur le mythique circuit Sarthois de 13,626 km et qui accueillera le 15 juin, quelques heures après la seconde manche pour les GT3 et les LMP3 de ‘Road To Le Mans’, les 62 concurrents engagés aux 24 Heures du Mans 2019.

La notoriété de l’événement est un atout incontestable pour ‘Road To Le Mans’ et une opportunité pour ses participants d’évoluer sur un tracé légendaire.

D’où son indéniable et incontestable succès et attrait au fil des années…

Pour certains, à l’image de Thomas Laurent, vainqueur en 2016 de ‘Road To Le Mans’, qui depuis, n’a plus quitté le podium des 24 Heures du Mans (en 2017 et en 2018), ce fut incontestablement un véritable tremplin !

Pour établir la liste officielle des engagés à ‘Road To Le Mans’, sont intégrés à la fois des concurrents inscrits sur l’intégralité de la saison de la ‘Michelin Le Mans Cup’, automatiquement admis, ainsi que des invités, désignés par un Comité de Sélection qui donne priorité aux équipes engagées dans les séries Endurance de type Le Mans (European Le Mans Series, Asian Le Mans Series, IMSA WeatherTech SportsCar Championship…).

C’est une certitude, ‘Road To Le Mans’ est un aimant pour les jeunes pilotes et les écuries qui rêvent de disputer un jour les très prestigieuses 24 Heures du Mans…

Et aussi et surtout, une chance inouïe de tourner et rouler sur le grand circuit Manceau, d’emprunter la légendaire ligne droite des Hunaudiéres, celle qui vous procure cette exceptionnelle charge émotionnelle, sans compter de se retrouver dans ses célèbres Virages du Tertre Rouge, de Mulsanne, d’Arnage !

Que des lieux magiques… et mythiques !

Qui restent à jamais gravés dans les mémoires des veinards qui un jour l’ont empruntés.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Thierry COULIBALY

MICHELIN-LE MANS-CUP- Le départ de l’épreuve ROAD TO LE-MANS

 

Michelin Le Mans Cup ROAD TO LE MANS

About Author

gilles