VICTOIRE ALPINE POUR LA MANCHE D’OUVERTURE DU CHAMPIONNAT DE FRANCE GT À NOGARO, AVEC JEAN-LEMERET

 

 

 

Victorieuse de la dernière épreuve de la Saison 2018, sur leCircuit du Paul Ricard, en octobre, Alpine entame par un nouveau succès décroché ce dimanche sur le circuit Gersois de Nogaro, le Championnat de France GT4, Édition 2019.

Et c’est à nouveau une Alpine de l’Écurie CMR qui triomphe et l’emporte.

Si dimanche 14 octobre, son deuxième succès de l’année 2018 était revenu au duo formé de Pierre Sancinéna et de Pierre-Alexandre Jean, ce dimanche de Pâques 21 avril, Pierre-Alexandre Jean gagne à nouveau mais cette fois associé au Journaliste-Pilote Belge Stéphane Lémeret.

 

Super-Finale-FFSA-GT4-2018- PAUL-RICARD-L’ALPINE-victorieuse-©-Morgan-Mathurin.

 

Leur Alpine A110 GT4 de l’Équipe CMR remportant en effet, la première course de la saison 2019 du Championnat de France FFSA GT, à l’occasion des Coupes de Pâques de Nogaro.

Le duo a signé une stratégie parfaite dans les stands pour s’emparer du commandement de cette 1ére manche, en prenant l’avantage face d’une part aux polemen, la paire composée de Fabien Michal et de Grégory Guilvert et leur Audi R8 LMS GT4 du Team Saintéloc, cher à Sébastien Chetaille et d’autre part, face au tandem Robert Consani-Benjamin Lariche, qui roulent au volant d’une autre Alpine A110 GT4 du Team Speed Car de Pascal Destembert.

 

GT4 FRANCE 2019 NOGARO – L’AUDI SAINTELOC en pole

 

Sur la grille de cette première confrontation de l’année, Fabien Michal s’installait en pole position devant une meute d’Alpine A110 GT4, avec dans l’ordre Alain Ferté (Bodemer Auto), Robert Consani, Stéphane Lémeret et Rudy Servol, tous trois pilotes de la formation CMR de Charles-Antoine Bourachot.

Alors que quelques gouttes de pluie surviennent, les concurrents décident de conserver les pneumatiques slicks pour le départ donné sur piste grasse…

Une fois le peloton lâché, Fabien Michal conserve les commandes devant les quatre Alpine. Si les positions n’évoluent pas dans ce groupe de tête, où les Audi et BMW encadrent les Alpine, Fabien Michal et Alain Ferté parviennent à se détacher au fil des tours, tandis que derrière eux, le combat fait rage.

 

GT4-FRANCE-2019-NOGARO-ALPINE du vétéran ALAIN FERTÉ et Grégoire DÉMOUSTIER

 

L’ouverture de la fenêtre des changements de pilotes va pourtant changer la donne. Fabien Michal passe rapidement le relais à Grégory Guilvert pendant qu’Alain Ferté et Robert Consani allongent leur relais, mais c’est Pierre-Alexandre Jean au volant de l’Alpine A110 GT4 CMR, qui se retrouve en tête, après avoir relayé Stéphane Lémeret, à mi-course.

À un quart d’heure de l’arrivée, la sortie d’Erwan Bastard dans le baquet de la Ginetta G55 GT4 de l’équipe Schatz Lestienne Racing, provoque un ‘Full Course Yellow’ puis l’apparition en piste de la voiture de sécurité.

Cette dernière s’efface pour un sprint final de sept petites minutes, au cours de laquelle, Pierre-Alexandre Jean, ne lâche rien et s’impose finalement avec 2.075secondes sous le damier, face à l’Audi R8LMS du Sainteloc de Grégory Guilvert et de 6.908 sur une autre Alpine A110 GT4, celle du Speedcar de Benjamin Lariche.

 

GT4 FRANCE 2019 NOGARO -La MERCEDES AMG de l’Équipe CD SPORT

 

Ricardo Van der Ende qui pilote la BMW M4 GT4 de chez L’Espace Bienvenue en compagnie de Chris Campbell, partie de la septième position, résiste à la pression de Stéphane Tribaudini pour garder la quatrième place, se classant à 11.617.

Derrière, on pointe encore une Alpine, la seconde A110 GT4 de chez CMR confiée au duo Servol-Tribaudini qui complète le Top 5, à 12.038. Arthur Rougier, âgé de 17 ans et qui fait équipe avec le tout jeune Édouard Cauhaupé 16 ans et demi, au volant de la Mercedes AMG GT4 de chez CD Sport, l’Équipe de Claude Degremont et Laurent Cazenave, finit au sixième rang à 12.302 et devance Julien Piguet avec sa BMW M4 GT4 du BMW Team France, finalement septième, devant Pierre Courroye avec l’Alpine A110 GT4  Speed Car, Jim Pla et Aurélien Panis, tous deux au volant des Mercedes AMG GT4 d’AKKA-ASP, le Team de Jérôme Policand.

À retenir que la première Porsche, la 718 Cayman CS MR du Team Cool Racing que se partagent la paire Saleilles et Adrien Tambay, ne pointe qu’au treizième rang, à 31.275

VICTOIRE EN AM POUR LE NOUVEAU PORSCHE CAYMAN !

 

Du côté des équipages Bronze, Pascal Huteau qui pilote la Ginetta G55 GT4 du K-Workx, s’élançait devant Christophe Hamon à bord de l’Audi R8 LMS GT4 du Full Motorsport, mais celui-ci s’installait immédiatement au commandement, suivi par Nicolas Gomar.

Comme en Pro-Am, les positions évoluent peu. Christophe Hamon creuse l’écart, mais Nicolas Gomar est le premier à s’engouffrer dans la voie des stands pour transmettre le relais à Julien Lambert. Le pari de l’équipe AGS Events porte ses fruits puisque leurs adversaires Gwenael Delomier et Valentin Simonet ressortent derrière une fois la fenêtre fermée.

À vingt minutes du drapeau à damier, Valentin Simonet dépasse Gwenael Delomier pour prendre la deuxième place. Malgré l’apparition de la voiture de sécurité, Julien Lambert est déjà trop loin et s’impose dans la catégorie.

Christophe Carrière avec la Porsche Cayman GT4 AGS Events, semblait en mesure de finir troisième jusqu’à ce que sa voiture …s’arrête à quelques mètres de l’arrivée !

Sorti de sa voiture pour la pousser jusqu’à la ligne, il voyait néanmoins Gwenael Delomier lui ravir la dernière marche du podium.

GT4-FRANCE-2019-Le-PODIUM-DE-LA-1-ère-course.

PAROLES DE PILOTES

 

Stéphane Lémeret (Alpine A110 GT4 / CMR) – 1er : « C’est fantastique de revenir avec une victoire après quatre ans d’absence en Championnat de France FFSA GT dont le niveau est incroyable ! Nous savions que l’Alpine a un avantage dans la dégradation par rapport aux Audi, mais il faut surtout saluer le travail de Pierre-Alexandre. C’est le journaliste qui parle, mais c’est incroyable de voir ce qu’il est capable de faire malgré son jeune âge ! »

Pierre-Alexandre Jean (Alpine A110 GT4 / CMR) – 1er : « Ce n’était pas une course facile, car il y avait beaucoup de gomme sur la piste. Pendant la voiture de sécurité, j’ai repéré les endroits où je pourrais être agressif pour nettoyer mes pneus et faire le trou sur l’Audi dès la relance. J’ai tout donné sur ce tour et j’ai pu creuser l’écart et gérer jusqu’à l’arrivée après. »

Fabien Michal (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) – 2ème : « Aujourd’hui, nous avons prouvé que nous pouvions maintenir l’Audi en tête, mais c’était une gestion de tous les instants. Même si la victoire nous échappe, c’est un excellent résultat vu la physionomie de ce circuit et nous prenons volontiers cette deuxième place et les points qui vont avec ! »

Grégory Guilvert (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) – 2ème : « Fabien a encore signé une performance remarquable et j’étais à 110 % tout au long de mon relais. J’ai déconnecté toutes les aides au pilotage pour mettre toutes les chances de mon côté et je ne crois pas que nous aurions pu espérer mieux. Cela reste cependant une performance de bon augure pour la suite de la saison. »

Robert Consani (Alpine A110 GT4 / Speed Car) – 3ème : « Je suis plutôt content de cette première course avec l’Alpine. Nous n’avons reçu la voiture qu’assez tard, donc nous avons essayé de travailler de manière méthodique. Cela nous a fait entrer dans une spirale positive et ce résultat satisfaisant puisque nous pensions pouvoir viser le top huit. C’est plutôt bien, mais il nous reste beaucoup de travail. »

Benjamin Lariche (Alpine A110 GT4 / Speed Car) – 3ème : « Malgré nos difficultés en essais, nous avons réussi à trouver une voiture plus efficace en qualifications même si j’ai eu un souci de traction control. En course, je n’ai pas réussi à suivre le rythme de Pierre-Alexandre et Greg. C’est un peu frustrant, mais il ne faut pas oublier que nous connaissions par cœur la Ginetta tandis qu’il nous reste une marge de progression énorme avec l’Alpine ! »

Nicolas Gomar (Porsche 718 Cayman GT4 / AGS Events) – 1er Am : « C’est un bon résultat comme nous n’avions que très peu roulé avec le nouveau Cayman avant Nogaro. J’ai pris un départ convenable, mais je me suis trompé dans les pressions… J’aurais aimé qu’il pleuve un peu plus ! Nous sommes rapidement remontés à la deuxième position, mais Hamon était déjà loin. J’ai donc dépassé Barthez pour gérer les pneumatiques et laisser Julien chasser la victoire… Et c’est exactement ce qu’il a fait ! »

Julien Lambert (Porsche 718 Cayman GT4 / AGS Events) – 1er Am : « C’était presque notre première séance d’essais avec le Cayman. Nicolas a fait le plus gros du travail et il a abattu un travail énorme avec sa structure AGS Events cet hiver. C’est beau de voir ces efforts être récompensés, mais nous pensons pouvoir aller encore plus vite. C’est une belle victoire pour commencer, mais j’ai hâte de passer à la suite. »

 

Seconde manche sur le Circuit de Nogaro, ce Lundi de Pâques

 

François LEROUX

Photos : Hugues LAROCHE – SRO

 

 

GT GT4 France

About Author

gilles