GP MOTO : LE JAPON ET LA FINLANDE RENDENT HONNEUR À JARNO SAARINEN

 

 

En fait, les circonstances sont étonnantes, c’est au cours d’une cérémonie célébrant les 100 ans d’amitié entre la Finlande et le Japon, célébrée à l’Ambassade Finlandaise à Tokyo, qu’un hommage en présence de sa compagne, Soili Saarinen a été rendu au jeune prodige finlandais.

Saarinen a été une très jeune gloire du GP en Finlande, il est né à Turku, au sud du pays, en seulement trois ans de carrière il a gagné 15 GP, le titre mondial en 250cc en 1972  et les 200 Miles de Daytona (Il est le premier pilote européen à l’avoir fait).

Il a commencé  par des courses sur glace (aux USA on fait du dirt, en Finlande on court sur glace !) il est Champion de Finlande en 1966.

 

SAARINEN SUR GLACE

 

Il commence la piste en 1969 et s’inscrit au mondial dès 1970, en 250 sur une Yamaha.

Il termine quatrième et en 1971 il roule en 350 et en 250.

Première victoire en Italie en 350, en 250 la semaine suivante en Espagne.

En 1972, il est officiel Yamaha, Champion du Monde (contre Phil Read !) en 250, en 350 il est vice-Champion du Monde derrière … Giacomo Agostini!

 

 

1972 ANNÉE EXCEPTIONNELLE

 

1973 avait commencé en fanfare à Daytona (en 350 contre des sept et demie !) .

Puis c’est le Mondial, il commence par un doublé en France, 250 et 350, le 20 mai on arrive à Monza pour le GP d’Italie.

À l’époque, les circuits, à la demande des pilotes auto, commençaient à être entourés de rails.

Dès le premier tour, à la Curva Grande (200 km/h) la moto de Renzo Pasolini glisse vers ces rails, rebondit et vient faucher Saarinen qui est tué sur le coup. Quinze pilotes chutent, Pasolini aussi est tué.

Huile sur la piste ou serrage de l’Harley de Pasolini, on ne saura jamais vraiment ce qui s’est passé.

Saarinen avait 28 ans.

 

JARNO ET SOILI, COUPLE LÉGENDAIRE

 

Aujourd’hui encore, on se souvient de lui partout sur les circuits et cet hommage à l’ambassade finlandaise de Tokyo est une superbe idée.

Gilles Gaignault ‘ notre ‘ bible, nous rappelle qu’en France, à Rungis, une rue porte son nom!

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Yamaha, Wikipedia, Bike 70

 

About Author

gilles