SALON DE SHANGHAI : LOTUS DÉVOILE SA NOUVELLE EVORA GT4 CONCEPT

 

 

 

À Shanghai, Lotus dévoile l’Evora GT4 Concept.
L’ambition est de courir en 2020, avec une équipe Lotus officielle.

 

Une Lotus Evora GT4, en soit, ce n’est pas une nouveauté…

Au Salon de Genève 2011, Lotus dévoilait une Evora GT4 aux côtés d’un Kimi Räikönnen (alors pilote Lotus en F1) peu enthousiaste!

D’une part, l’Evora devait disputer la GT4 European Series avec l’ex-pilote de DTM, Gianni Giudici et l’ancien pilote de WTCC, Stefano d’Aste. D’autre part, l’équipe Jetalliance devait engager des Evora LM GTE « usine » aux 24 Heures du Mans.

Un vrai retour en force, après des années de présence limitées aux courses de clubs…

Comme la plupart des projets de l’ère Dany Bahar, l’Evora GT4 fut malheureusement un flop!

Trop lourde, elle fut boudée par les privés. Elle couru essentiellement en British GT, avec le Stratton Motorsport. L’écurie Jetalliance fut, elle, dissoute fin 2011. Guidici se rapprocha alors de BMW. D’Aste, en revanche, resta fidèle à Lotus, créant même la Lotus Cup Italia.

En 2018, le Cyan Racing -ex-branche compétition de Polestar- prépara une Evora GT4, terminant vice-champion du Championnat Suédois.

Pour 2020, Lotus remet donc le couvert.

Les dirigeants indiquent  s’être inspirés des GT430 et GT430 Sport de route. Le poids, limité en GT4, reste de 1,2t. En revanche, le V6 3,5l turbo 24 soupapes passe de 360ch et 445Nm à 450ch et 510Nm.

Gavan Kershaw, le pilote d’essai, a effectué des centaines d’heures de mise au point sur la piste d’Hethel en Grande Bretagne.

Rappelons que désormais, Lotus est Chinois à 51%, via le Groupe Geely. Et que c’était le constructeur Chinois qui avait poussé le Cyan Racing à préparer une nouvelle Evora.

Russell Carr a donné une livré combinant les drapeaux Britanniques et Chinois, sur l’Evora GT4 Concept.

Comme tout constructeur, petit ou grand, Lotus lorgne sur la Chine. Jusqu’ici, le nom « Lotus » appartenait à Yougman, qui produisait des berlines Proton badgées Lotus pour la Chine.

Youngman s’était ensuite brouillé avec Lotus et Proton, empêchant l’artisan Britannique de vendre la moindre voiture en Chine. Depuis, les choses semblent avoir été aplanies. Geely a donc décidé de mettre les bouchées doubles pour promouvoir Lotus au Pays du Milieu.

Une Lotus Driving Academy sera d’ailleurs bientôt mise en place.

Quant à l’Evora GT4, elle roulera avec un équipage 100% Chinois!  Yue Cui est un « ex-futur ». Il a survolé la Formula Geely (ancêtre de la F4 China) terminé deux fois Champion et deux fois vice-champion.

Alors que ses camarades tentaient leur chance en Carrera Cup Asia, en Asia Formula Renault, voire en British F3, Yue resta longtemps en Chine. Il arriva tardivement en Carrera Cup Asia.

Pilote rapide, mais ultra-discret, il pourra enfin s’exprimer à l’international. Fan Gaoxiang est également un ancien de la Formula Geely. Un temps pilote Ford en CTCC (où l’ovale bleu était alors un épouvantail), il descendit de catégorie et brilla ensuite avec une Yaris.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : LOTUS

Lotus Evora GT4 Concept. Copyright : LOTUS

 

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE