FORMULE e : À ROME, PREMIÈRE VICTOIRE D’EVANS ET DE JAGUAR

 

 

 

Patient, dans ce GP des monoplaces Électriques de la Formule e, Mitch Evans, le Néo-Zélandais qui roule pour l’Écurie Jaguar,
a attendu la fin de course pour attaquer et s’imposer dans ce Grand Prix de Rome,
devenant ainsi le… septième vainqueur différent de cette Saison 2018-2019 !

 

Les Essais

La piste est humide, lors des qualifications. Aucun des vainqueurs des six précédentes courses n’atteint incroyablement… la Super Pole ! Mitch Evans du Team Jaguar, semble avoir faire le tour parfait. André Lotterer, l’équipier de Jean-Éric Vergne chez DS-Techeetah, effectue un léger travers lors de son tour lancé et James Barclay, le Team-Manager de Jaguar, laisse exploser sa joie…

Mais la joie sera de courte durée car quelques secondes plus tard, c’est bien l’Allemand de l’écurie DS qui décroche finalement la pole !

 

La Course

Lotterer conserve l’avantage au feu vert, face à Evans et Stoffel Vandoorne, le Belge d’HWA. Maximilian Günther, l’Allemand de chez Dragon, tape le mur, manquant une opportunité de briller, alors que son futur est en suspens…

José Maria López, son partenaire Argentin au sein de cette équipe Dragon, envoi Sam Bird le pilote Virgin dans le décor ! Privé d’aileron, l’Argentin perd le contrôle.

Gary Paffett, l’autre pilote HWA, ne peut l’éviter et Jean-Éric Vergne, lui, à son tour, ne peut éviter Paffett ! La piste est bouchée et l’épreuve est du coup interrompue.

À la reprise, rien ne bouge devant. La seule action, c’est l’abandon de Felipe Massa qui pilote chez Venturi, ce qui entraîne des drapeaux jaunes.

Evans passe à l’action en toute fin de course car il parvient à doubler Lotterer et à s’envoler vers la Victoire.

le Néo-Zélandais Evans offre ainsi à Jaguar un premier succès en Formule e. Lotterer et Vandoorne qui décroche son premier podium, complétant le podium Romain. Evans … septième vainqueur cette saison en sept courses disputées !

Du jamais vu en Formula e !

Le Top 5 étant, complété par l’Hollandais  Robin Frijns et par le Suisse Sébastien Buemi.

Parti du dix-septième rang après une mauvaise séance de qualification, le Champion en titre le Français Jean-Éric Vergne de l’Équipe DS-Techeetah, a réussi une belle remontée jusqu’à la septième position, mais il a ensuite été pénalisé pour avoir effectué un dépassement sous drapeau jaune…

Du coup, il a été rétrogradé  par les commissaires sportifs  à la quatorzième place.

Au classement général provisoire du Championnat, le Belge Jérôme d’Ambrosio de l’équipe Mahindra, récupère le commandement avec un petit point d’avance face au Portugais  Felix Da Costa du Team BMW-Andretti. 65 points contre 64 Lotterer et Evans remontent aux troisième et quatrième places, respectivement avec 62 et 61 points.

Ensuite, on pointe di Grassi avec 58 points, Frijns avec 55.

Suivis de Jean-Éric Vergne qui se retrouve septième, à seulement onze points du leader d’Ambrosio, totalisant 54 points, ex-æquo avec le Britannique Sam Bird, avant la prochaine étape, le E-Prix de Paris, le 27 avril aux Invalides.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : TEAMS et MICHELIN

 

FORMULE E 2019 ROME MITCH EVANS file vers la victoire le 13 avril

LE CLASSEMENT DU GP DE ROME DE FORMULE E

 

 

1.Mitch Evans (Jaguar) Jaguar – 26 tours

2.Andre Lotterer (DS) DS Techeetah à 0.979

3.Stoffel Vandoorne (Venturi) HWA à 6’’399

4.Robin Frijns (Audi) Virgin à 9’’181

5.Sébastien Buemi (Nissan) Nissan e.dams à 9’’778

6.Oliver Rowland (Nissan) Nissan e.dams à 11’’262

7.Lucas Di Grassi (Audi) Audi Abt à 24’’340

8. Jérôme D’Ambrosio (Mahindra) Mahindra à 28’’633

9.Antonio Felix da Costa (BMW) BMW Andretti à 25’’651*

10.Pascal Wehrlein (Mahindra) Mahindra à 30’’735

11.Sam Bird (Audi) Virgin à 32’’272

12.Alex Lynn (Jaguar) Jaguar à 42’’238

13.Oliver Turvey (NIO) NIO à 48’’616

14.Jean-Eric Vergne (DS) DS Techeetah à 12’’732*

15.Tom Dillmann (NIO) NIO à 52’’253

16.Jose Maria Lopez (Penske) Dragon à 1’10’’373

17.Alexander Sims (BMW) BMW Andretti à 1’11’’373

18.Daniel Abt (Audi) Audi Abt à 1’27’’24’µ

19.Maximilian Gunther (Penske) Dragon à 3’44’’531

 

 

FORMULE 2019 ROME ANDRE LOTTERER Equipe DS TECHEETAH

LA GRILLE DE DÉPART DU GP DE ROME DE FORMULE E

 

1 – Andre’ Lotterer (DS) DS Techeetah – 1’32 »123 – Superpole

2 – Mitch Evans (Jaguar) Jaguar – 1’32 »483 – Superpole

3 – Jose Maria Lopez (Penske) Dragon – 1’32 »906 – Superpole

4 – Stoffel Vandoorne (Venturi) HWA – 1’33 »233 – Superpole

5 – Maximilian Gunther – (Penske) Dragon – 1’35’’640 – Superpole

6 – Sébastien Buemi (Nissan) Nissan e.dams – 1’36 »331 – Superpole

7 – Edoardo Mortara (Venturi) Venturi – 1’30 »397 – Groupe 2

8 – Robin Frijns (Audi) Virgin – 1’30 »422 – Groupe 2

9 – Alex Lynn (Jaguar) Jaguar – 1’30 »500 – Groupe 4

10 – Pascal Wehrlein (Mahindra) Mahindra – 1’30 »609 – Groupe 2

11 – Felipe Massa (Venturi) Venturi – 1’30 »623 – Groupe 3

12 – Oliver Rowland (Nissan) Nissan e.dams – 1’30 »723 – Groupe 3

13 – Antonio Felix da Costa (BMW) BMW Andretti – 1’30 »804 – Groupe 1

14 – Sam Bird (Audi) Virgin – 1’30 »880 – Groupe 1

15 – Lucas Di Grassi (Audi) Audi Abt – 1’30 »977 – Groupe 1

16 – Gary Paffett (Venturi) HWA – 1’30 »980 – Groupe 4

17 – Jean-Eric Vergne (DS) DS Techeetah – 1’31 »016 – Groupe 1

18 – Daniel Abt (Audi) Audi Abt – 1’31 »043 – Groupe 2

19 – Oliver Turvey (NIO) NIO – 1’31 »043 – Groupe 3

20 – Jerome D’Ambrosio (Mahindra) Mahindra – 1’31 »192 – Groupe 1

21 – Tom Dillmann (NIO) NIO – 1’31 »220 – Groupe 4

22 – Alexander Sims (BMW) BMW Andretti – 1’46’’182 – Groupe 3

 

 

Formule E Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE