GONZALES CONFIRME À MOTORLAND POUR LA COURSE D’OUVERTURE DU SUPERSPORT 300 DEVANT LE FRANÇAIS DE CANCELLIS

 

 

Gonzalez confirme, les Français aussi !

L’Espagnol Manuel Gonzalez qui roule chez Kawasaki, s’est imposé ce dimanche dans les deux derniers virages d’une course haletante sur le Motorland  Aragon, théâtre de la première course de la saison en Championnat du Monde Supersport 300, coiffant sur la ligne la Yamaha du  Français Hugo De Cancellis et une autre Kawasaki, celle du Néerlandais Scott Deroue.

Dans cette catégorie très homogène, les trois pilotes sur le podium ne sont séparées que… d’une demi-seconde et les dix premiers se tiennent, eux, en 2,5 secondes !

Huit pilotes ont pratiquement bataillé au cours des onze tours, s’échangeant plusieurs fois par tour la tête de la course.

La lutte s’est également établie entre trois constructeurs, avec dans l’ordre KTM et son pilote Steeman, se rappelant au bon souvenir de chacun dans les premières minutes puis Yamaha, avec De Cancellis, avant que le poleman Espagnol mette tout le monde d’accord au guidon de sa Kawasaki Ninja.

L’Italien Omar Bonoli, autre pilote Yamaha, a également occupé la tête, à l’instar de De Cancellis, avant de rétrograder dans les derniers tours. Bonoli et Deroue étant partis respectivement de la 14ème et de la 15ème place sur la grille, démontrant en course, une belle agressivité.

SUPERSPORT-300-2019-MOTORLAND-MATTEO-PEDENEAU

 

En revanche, si Andy Véroia a conservé à l’arrivée sa cinquième place de départ, il n’en a pas été de même pour Matteo Pedeneau, le pilote e la nouvelle équipe MHP chère à Jean-Paul Boinet et auteur d’un bon week-end néanmoins.

Lors de sa première course à ce haut niveau international, le jeune pilote du MHP-Patrick Pons, qui s’était élancé depuis la troisième ligne, n’a pu faire mieux que douze, s’offrant néanmoins, ses tout premiers points en Championnat du Monde à 15 ans…

Le ‘ rookie’ qui nàus déclarait :

 « C’était  essentiellement mon objectif au départ de rentrer dans les points »

Avant de poursuivre et de préciser :

« Je n’ai pas raté mon départ mais j’ai eu du mal à me mettre dans le rythme lors du premier tour »

Qualifiant de « positif » ce premier contact au niveau mondial.
À noter que Deroue et Gonzalez, respectivement trois et six du Championnat l’an passé, n’en étaient pas à leurs coups d’essais, contrairement à bon nombre de jeunes qui luttaient en paquet pendant cette première épreuve de la saison.
Parmi les abandons, outre celui de l’Indonésien Galang Hendra Pratama très rapide mais « un peu poussé » à l’extérieur de la piste en début de course,  la Championne du monde en titre, l’Espagnol Ana Carrasco a dû également se retirer à mi-parcours et  devrait prendre sa revanche dès la semaine prochaine à Assen aux Pays-Bas.

 

François LEROUX 

Photos : TEAM et Pixelsmotards.fr

 

 

Moto SUPERSPORT

About Author

gilles