INDYCAR : TAKUMA SATO S’IMPOSE À BARBER PARK. BOURDAIS FINIT TROIS

 

 

 

Poleman et Leader quasiment de bout en bout,
Takuma Sato du Team Rahal s’offre un nouveau succès en Indycar, à Barber Park.
Josef Newgarden, le pilote Penske reste en tête au Classement.

 

                                                                      INDYCAR 2019 BARBER – TAKUMA SATO –

 

Pour rappel, Takuma Sato du Team Rahal  est en pole à Barber Park, devant Graham Rahal, autre pilote Rahal et Scott Dixon du Chip Ganassi!

Le Japonais effectue un tour de lancement à un train de sénateur. Plusieurs pilotes déboîtent pour éviter de rentrer dans la voiture qui les précédent, d’où une pluie de drive-through

Le trio de tête ne bouge pas. En revanche, Sébastien Bourdais, le Français de chez Dale Coyne, inhabituellement prudent au départ, perd des positions !

Ed Jones quî pilote pour le Carpenter-Scuderia Corsa Et qui a anticipé le drapeau vert, fait parti des punis.

Le Manceau regagne une place. Penske, aux fraises en qualification, opte pour des arrêts anticipés…

Du coup, Will Power et Josef Newgarden entrent dans le top dix, alors que Graham Rahal, est trahi par un accélérateur récalcitrant. Il perd de longues minutes aux stands.

Bourdais, dernier homme de tête à s’arrêter, s’offre donc quelques tours en tête.

À l’issue de la première vague, Sato mène devant Dixon et James Hinchlcliffe de l’équipe Sam Schmidt.

 

INDYCAR 2019 BARBER -WILL POWER —

 

Power est une nouvelle fois victime d’une panne de cerveau : il réalise un 360, synonyme de retour aux stands et de retour en queue de peloton.

Entre ça et la pénalité de Jack Harvey autre membre du Team Sam Schmidt-Michael Shank, trop rapide dans les stands, Simon Pagenaud, le ´Frenchié du clan Penske,  peut entrer dans le top 10.

Puis c’est le temps des deuxième arrêt. Pas de souci pour Sato, qui retrouve la tête.

Pas de tours en tête pour Bourdais, qui s’offre un… ‘looooooong’ deuxième run.

Finalement, Sato, Bourdais et Dixon rentrent ensemble aux stands, alors qu’on approche du dernier tiers de l’épreuve.

Le Néo-zélandais ressort en premier. Pour autant, le Japonais reprend son dû !

Peu après, Tony Kanaan de l’équipe d’AJ (Foyt envoi Max Chilton de chez Carlin, dans le décor, alors qu’ils rentrent aux stands.

Puis Rahal tombe en panne. Drapeaux jaunes !

Spencer Pigot du Es Carpenter est pénalisé pour sortie dangereuse de son box, alors qu’il était en lice pour un top 10!

Notez que la quasi-intégralité du peloton a effectué son arrêt, lorsque les « jaunes » sont agités.

Au drapeau vert, pas de changement en tête, mais Rossi et Newgarden se faufilent et passent respectivement quatre et cinq.

Il reste alors un petit tiers de course…  Question ?

le peloton peut-il effectuer un run de plus de 30 tours ?

Kanaan craque et il repart derrière. Les pilotes lèvent le pied. Pagenaud tourne en 1’15 !

 


INDYCAR-2019-BARBER-SÉB-BOURDAIS-et-WILL-POWER

 

Newgarden, un peu moins économe, double Rossi ce qui pousse Bourdais, forcé de réagir pour garder sa belle troisième place, synonyme de podium !

Sato, lui, s’offre une chaleur, mais même après une séance de tout-terrain, sa voiture tient le coup !

Comme d’habitude, sur le tourniquet de Barber Park, il n’y a pas grand chose à voir.

Quatrième victoire en Indycar pour Sato. Second, Le Néo-zélandais Du Chip, Scott Dixon revient dans la course au titre.

Très belle troisième place de Bourdais, sur une stratégie décalée !

 

INDYCAR-2019-BARBER-SIMON-PAGENAUD-.

 

Cependant que le deuxième tricolore, Simon Pagenaud, parti Depuis la quatorzième place, réussit à terminer au neuvième rang !

En finissant au pied du podium, Newgarden limite la casse et reste largement en tête au classement. Il devance Scott Dixon et Le vainqueur du Jour, Sato.

Sébastien Bourdais remonte au sixième rang et Pagenaud, pointe neuf.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : INDYCAR – RAHAL

 

Indycar Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE