SUPERSPORT 300 À MOTORLAND. PEDENEAU SEUL PILOTE DU MHP-PATRICK PONS QUALIFIÉ…

 

 

 

L’Espagnol Manuel Gonzalez qui roule pour Kawasaki, partira en position de pointe de la première épreuve de la Saison du Championnat du Monde Supersport 300, qui se déroule ce dimanche 7 avril 2019, sur le circuit du Motorland Aragón en Espagne.

Classé sixième de cette catégorie l’an passé, Gonzalez retrouvera en première ligne l’Indonésien Galang Hendra Pratama, qui pilote, lui, une Yamaha et le Français Hugo De Cancelliis, également au guidon d’une Yamaha, tous trois classés en un peu plus d’une demi-seconde.

Les écarts sont particulièrement resserrés puisque le vingtième n’accuse qu’une seconde et sept dixièmes de retard sur le premier.

 


SUPERSPORT-300-2019-MOTORLAND-MATTEO-PEDENEAU-

 

« Trois Français aux  trois premières lignes, c’est super », a déclaré Mateo Pedeneau, qui s’élancera, lui de la septième position, derrière Andy Verdoia, cinquième chrono mais meilleur temps en Superpole du Groupe B.

Néanmoins,l’apprentissage du Mondial Supersport est difficile car Pedeneau est hélas le seul des trois pilotes de la toute nouvelle écurie Française, le Team MHP Racing-Patrick Pons, créé par Jean-Paul Boinet, qualifié, explique :

« Le niveau est beaucoup plus relevé qu’en France ce qui permet de bien progresser »

Matéo Pedeneau, qui a participé au Championnat Promosport 400 l’an passé, demeure en effet le seul des trois pilotes de l’écurie de Jean-Paul Boinet à s’être qualifié après les mésaventures de ces deux coéquipiers.

 


SUPERSPORT-300-2019-MOTORLAND- KYRIAN HARTMAN

 

Kyrian Hartmann, encore convalescent d’une opération à la clavicule gauche après une chute il y a dix jours sur ce circuit, avait pour principal objectif de ‘surtout ne pas retomber dessus! Sur le plan mental, ça fonctionnait comme un frein’.

Lors de la course de repêchage (last chance race) qui offre six places supplémentaires sur la grille ce dimanche, il a hélas anticipé le départ et s’est vu infliger un drapeau noir pour ne s’être pas arrêté momentanément au stand comme l’exige le règlement.

 


SUPERSPORT-300-2019-MOTORLAND-ROMAIN-DORE-

 

Quant à Romain Doré, il  a fait naître de faux espoirs! Classé quatrième dans le dernier tour de cette course   il a malheureusement été percuté, incident du coup  qui l’a obligé à élargir sa trajectoire, ce dont ont profité trois pilotes, le reléguant finalement en …septième position, c’est à dire la première place des perdants !

Trente-six pilotes, dont la Championne du monde en titre, l’Espagnole Ana Carrasco, qui roule sur Kawasaki qui s’élancera de la cinquième ligne,  s’aligneront donc dimanche pour effectuer onze tours, soit un peu plus de 55 km.

 

François LEROUX

Photos : TEAM

 

 

Moto Moto Divers Sport

About Author

gilles