RETOUR SUR LES DÉBUTS DE MICK SCHUMACHER EN F1, AUX ESSAIS PRIVÉS DE SAKHIR, AVEC LA FERRARI SF90 !

 

 

Il s’en souviendra toute sa vie de ce mardi 2 avril 2019 et de ses 56 premiers tours couverts au volant d’une Monoplace de F1 !

 

Qui plus est pas n’importe quelle Formule 1, puisque Mick Schumacher a eu l’immense chance s’il en est, le bonheur parfait, que même pas en rêve, il l’aurait imaginé il y a tout juste un an et ce alors qu’il entamait sa Saison 2018, en simple Championnat d’Europe de… F3 de s’installer dans le baquet d’une Ferrari F1 et en séance officielle…

Pas une invitation promotionnelle !

Ce mardi 2 avril donc, restera assurément dans sa mémoire, comme une journée mémorable à Bahreïn pour lui mais aussi pour la Scuderia Ferrari et tous les fans de Formule 1.

 


F1-2019-BAHREIN-Les 1ers tours de roues officiels de MICK SCHUMACHER en F1, le mardi 2 avril 2019, sur la piste de SAKHIR et au volant de la FERRARI SF90.

 

Peu de temps après neuf heures du matin, Mick Schumacher, le jeune fils tout juste âgé de 20ans, de l’immense Champion que fut une décennie durant au volant, l’inoubliable Michael Schumacher, sept fois Champion du monde, s’installait au volant et réalisait son premier essai dans une monoplace de Formule 1, la Ferrari SF90.

L’éléve de la Ferrari Driver Academy (FDA), qui a fait ses débuts en Formule 2, le week-end précédent sur cette même piste de Sakhir avec l’Équipe Prema, a sauté dans la voiture pour un tour d’installation, avant de se présenter aux vérifications habituelles.

Quelques minutes plus tard, bien que la piste soit extrêmement sale à la suite de la tempête de sable qui a sévi dans la région la veille lundi, Mick a commencé sa première expérience en F1, en réalisant une série de tours à un rythme constant.

L’autre aspect de la journée a été la météo changeante, avec des averses de pluie occasionnelles, une caractéristique à peine habituelle dans cette partie du monde, qui a hélas eu pour conséquence de réduire le temps de piste du matin pour les équipes et les pilotes.

Avant la traditionnelle pause de midi, le jeune Allemand avait bouclé 33 tours, le plus rapide en 1’32 « 552.   

Le chrono de référence étant signé en 1’31″256 par la Haas-Ferrari du Français Romain Grosjean !

Dans l’après-midi, Schumacher et les autres pilotes n’ont pu se remettre en piste que vers 17 heures, sachant que la pluie tombait toujours à Sakhir.

Mick a parcouru 23 tours supplémentaires pour gagner progressivement en confiance en la SF90, tout en participant à un programme incluant des travaux de pneumatiques et de réglages.

À la fin de sa première journée dans une voiture de Formule 1, le jeune avait totalisé 56 tours, soit 303 kilomètres, un tour de moins que la distance de course de dimanche. Son meilleur temps était de 1’29 ”976, soit le deuxième chrono du jour, seulement précédé et devancé par Max Verstappen et sa Red Bull-Honda, crédité, lui de 1’29″379

 

F1-2019-BAHREIN-Essai-privés-PIRELLI-Mardi-2-avril-MICK-SCHUMACHER, va piloter la FERRARI SF 90.

 

Naturellement objet de toutes les attentions, Mick résumait ses grands débuts dans la discipline reine de la course automobile :

« J’ai vraiment apprécié aujourd’hui. Je me suis senti comme à la maison dans le garage dès le premier moment avec beaucoup de gens qui me connaissent depuis que je suis très jeune. Le SF90 est incroyable en raison de sa puissance, mais elle est également facile à conduire et c’est pourquoi je me suis tellement amusé. J’ai été impressionné par la puissance de freinage d’une voiture de F1. Il me semblait que vous pouviez freiner plus tard et plus tard et que la voiture aurait quand même pris le virage. »

Et, il ajoutait et concluait tout sourire :

«  Je tiens à remercier Ferrari pour cette opportunité incroyable et j’ai hâte maintenant de tester l’Alfa Romeo demain. »

 

F1 2019 BAHREIN – Essai PIRELLI à SAKHIR, le mercredi  3 avril, MICK SCHUMACHER au volant de l’ALFA ROMEO

 

Pour la deuxième et dernière journée des essais de Sakhir, mercredi 3 avril 2019, Sebastian Vettel le remplaçait au volant de la Scuderia Ferrari.

Mick Schumacher, étant de nouveau en action, passant dans le cockpit de la voiture de l’écurie Alfa Romeo Racing.

Il bouclait 70 tours et décrochait le sixième temps en 1’29″998, la meilleure performance ce mercredi étant pour le jeune’ rookie’ George Russell, pilote cette saison de l’une des deux Williams-Mercedes si peu compétitives, et qui invité par Mercedes, roulait dans la monoplace victorieuse trois jours auparavant du GP de Bahreïn et signait… le meilleur temps absolu en 1’29″029, preuve, on l’a déjà dit, que rouler dans la Williams, permet de débuter en GP, mais est loin d’être un cadeau…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : FERRARI et PIRELLI

F1-2019-BAHREIN- Essai-privés-PIRELLI- Mardi-2-avril-MICK-SCHUMACHER-invité à piloter la FERRARI SF90

µ

Evenements F1 Monoplaces

About Author

gilles