L’HYUNDAI DE NEUVILLE REMPORTE LE TOUR DE CORSE DEVANT OGIER ET EVANS !

 

 

WRC 2019 CORSE L’HYUNDAI i20 WRC de Thierry NEUVILLE.

 

Final sensationnel ce dimanche matin sur les routes du Tour de Corse, où… finalement, à l’issue de l’ultime spéciale, la ‘Power Stage’, 19,34 km tracés autour de Calvi, c’est l’Hyundai i2o WRC du Belge Thierry Neuville  qui triomphe et l’emporte, devançant dans l’ordre, la C3 Citroën, du Français Sébastien Ogier et la  Ford Fiesta WRC du Britannique Elfyn Evans, qui complètent tous les deux, ce podium insulaire.

 

WRC-2019-CORSE-La-FORD-M-Sport-d’ELFYN-EVANS

 

Evans qui avant cette ‘Power Stage’, lâchait après avoir survolé l’ES13 celle en Balagne, où il avait creusé des écarts importants, précédant notamment Neuville alors leader et seulement cinquième de seize secondes, Tanak second, concédant lui, huit secondes 8 et Ogier, dix !

 » C’est OK. Nous avons eu une bonne spéciale. J’attaquais. Pas parfait partout mais ça allait. »

Avant la dernière spéciale, la ‘Power Stage’, Evans possédait donc onze secondes sur Neuville et cinquante-et-une secondes sur Ogier !

 

WRC-2019-CORSE-La-CITROËN-C3WRC-de-SÉBASTIEN-OGIER

 

Top 5 complété lui par une autre Hyundai i2O WRC celle de l’Espagnol Dani Sordo et par l’autre Ford Fiesta M-Sport du Finlandais Teemu Suninen.

Suivaient la Toyota Yaris WRC d’Ott Tanak, la C3 Citroën d’Essapeka Lappi, la troisième Hyundai i20 WRC de Sébastien Loeb, et les deux autres Toyota Yaris WRC, de Kris Meeke et de Jari-Matti Latvala.

Mais la dernière étape du Tour de Corse a réservé son lot de surprises…

Alors qu’au départ de l’ultime spéciale, la fameuse Power Stage, et après qu’il ait survolé un peu auparavant en matinée, l’avant-dernière, se présentant au départ avec on le répète onze secondes, on imaginait que le jeune Britannique Elfyn Evans avait course gagné !

 

WRC 2019 CORSE – L’HYUNDAI i20 WRC de THIERRY NEUVILLE –

 

Mais finalement au bout du suspense, c’est bien pourtant Thierry Neuville qui s’impose devant Sébastien Ogier et le malheureux Elfyn Evans qui a perdu tout espoir de s’imposer dans la derrière spéciale à cause d’une crevaison et qui a terminé sur la jante.

Même si Thierry Neuville termine la journée à la première place qu’il occupait déjà ce matin avant qu’Evans, on l’a dit, ne le déloge temporairement, le Belge vice-Champion du Monde en titre, est passé par toutes les émotions sur cette fin du Tour de Corse.

WRC 2019 CORSE EVANS et NEUVILLE

LE FILM DE CETTE DERNIÈRE ÉTAPE 

Dans la première spéciale du jour, Elfyn Evans effectue un temps magistral qui lui permet de reprendre les commandes de l’épreuve. Neuville relégué à 11 secondes2, tout semble joué avant la Power Stage, longue de 19 kilomètres.

Et, pourtant…

Alors que les stars du WRC arrivent une à une au point stop, le coup de théâtre survient…

Elfyn Evans est victime d’une crevaison à l’avant droit de sa Ford Fiesta WRC de l’équipe M-Sport et voit son avance fondre comme neige au soleil.

 

WRC 2019 CORSE L’HYUNDAI i20 WRC de THIERRY NEUVILLE –

 

Le Gallois, laissant a victoire in extrémis dans les derniers kilomètres à son adversaire Belge, terminant finalement troisième, Sébastien Ogier profitant lui aussi de ce fait de course pour récupérer la seconde place, synonyme de gros précieux points dans l’optique du Championnat !

Neuville qui expliquait :

« J’ai appris notre victoire juste avant d’arriver au point stop en fait. J’ai reçu un message de la part d’Alain Penasse, mon team manager : « You win, well done », mais la radio ne marchait pas et je n’avais pas la confirmation sans pouvoir communiquer avec l’équipe. Du coup, je ne savais pas si c’était une bête blague ou pas. Et au pointage, une personne m’a confirmé la bonne nouvelle. »

Et il ajoute et précise :

 « J’étais premièrement surpris et heureux. En même temps, je me suis dit que c’était un peu injuste pour Elfyn qui a fait une course fantastique. »

Evans lui lâchait laconiquement :

« C’était une spéciale bosselée difficile. Nous devions prendre des risques, car d’un coup, 10 secondes, ce n’est pas grand-chose. Je ne sais pas exactement ce qui s’est passé. De mon point de vue, nous étions au milieu de la route et nous avons heurté une pierre. Peu après, l’alarme anti-crevaison s’est déclenchée. Nous avions 11 kilomètres à parcourir et nous avons décidé d’essayer de continuer. À trois kilomètres de la fin, je pensais que nous n’allions pas y arriver. Au moins, nous avons gardé une place sur le podium. »

Toujours rapide sur les Power Stage, c’est à nouveau Kris Meeke qui s’impose sur cette spéciale génératrice de points pour le Championnat du Monde.

Derrière Neuville, Ogier et Evans, Dani Sordo et Teemu Suninen complètent le Top cinq.

Retardé par une crevaison hier samedi, l’Estonien Ott Tänak conclut l’épreuve insulaire au sixième rang et cède la tête du Championnat à Thierry Neuville.

Lequel totalise après le Monte Carlo, la Suède le Mexique et donc la Corse, 82 points, devant Ogier 80 points, Tanak 77 points et le malheureux Elfyn Evans avec 43 points!

 

WRC-2019-La-DS3-CITROËN-de-SÉBASTIEN -OGIER-

DU CÔTÉ DES PILOTES FRANÇAIS…

En difficulté avec les réglages de sa Citroën C3 WRC tout au long du rallye, Sébastien Ogier, finalement fait mieux que limiter la casse avec cette deuxième place inespérée…

Le Gapençais pointe désormais ce dimanche soir 31 mars à deux points seulement de Thierry Neuville qui en récupérant le commandement du classement du WRC, sera contraint d’ouvrir la route en Argentine le mois prochain !

Sébastien Loeb termine en huitième position au terme d’un rallye difficile (touchettes, réglages imparfaits).

 


WRC 2019 CORSE L’HYUNDAI i20WRC de SÉBASTIEN LOEB

 

Il faut également souligner la très belle prestation du pilote local Olivier Capanaccia qui place sa Skoda Fabia R5 au seizième rang.

Comme souvent, ‘Manu’ Guigou a réalisé des prouesses avec sa Renault Clio R3T pour terminer à la première place officieuse des deux roues motrices.

L’Île de Beauté a en revanche joué un mauvais tour au pensionnaire de l’Équipe de France FFSA Rallye. Adrien Fourmaux a en effet subi les conséquences de son erreur lors de la première étape et doit se contenter d’une 9éme place finale en WRC2.

Le jeune pilote nordiste se positionne toutefois au premier rang des Tricolores au sein de sa catégorie.

 

Christian COLINET

Photos : TEAMS

 

WRC 2019 CORSE Victoire finale pour l’HYUNDAI i20 WRC de THIERRY NEUVILLE e NICOLAS GILSOUL le 31 mars

 

 CLASSEMENT GÉNÉRAL FINAL DU TOUR DE CORSE 2019

1.Neuville-Gilsoul (Hyundai i20 Coupe WRC) en 3 heures 22 m 59s0

2.Ogier-Ingrassia (Citroën C3 WRC) à 40s3

3.Evans-Martin (Ford Fiesta WRC) à 1m06s6

4.Sordo-Del Barrio (Hyundai i20 Coupe WRC) à 1m18s4

5.Suninen-Salminen (Ford Fiesta WRC) à 1m24s6

6.Tänak-Järveoja (Toyota Yaris WRC) à 1m40s0

7.Lappi-Ferm (Citroën C3 WRC) à 2m09s1

8.Loeb-Elena (Hyundai i20 Coupe WRC) à 3m39s2

9.Meeke-Marshall (Toyota Yaris WRC) à 5m06s3

10.Latvala-Anttila (Toyota Yaris WRC) à 6m44s6…

 

WRC 2019 CORSE L’HYUNDAI i20 WRC de THIERRY NEUVILLE et NCOLAS GILSOUL les vainqueurs.

 CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT WRC 2019

1.Neuville : 82 points – 2.Ogier : 80 pts –  3.Tanak : 77 pts – 4.Evans : 43 pts – 5.Meeke : 42 pts – 6.Lappi : 26 pts – 7.Loeb : 22 pts – 8.Sordo : 16 pts – 9.Latvala : 15 pts – 10.Suninen : 14 pts.

 

Rallye WRC

About Author

gilles