INATTENDUE VICTOIRE POUR HAMILTON ET MERCEDES AU GP DE BAHREÏN, APRÈS LES ENNUIS DE LA FERRARI DE LECLERC… 3ème

 

 


F1 2019 BAHREÏN – CHARLES LECLERC heureux de sa POLE avec sa FERRARI le 30 Mars.

 

 

Fabuleux ‘poleman’, après un GP de Bahreïn de toute beauté, Charles Leclerc semblait s’acheminer vers sa toute première victoire en Formule 1, après avoir dominé et survolé cette deuxième des vingt -et-une manches du Championnat du Monde de F1, millésime 2019 !

Mais c’était hélas sans compter sur le  destin et les aléas toujours imprévisibles en sport mécanique…

Et, alors que la victoire lui tendait les bras, vu son impressionnante avance… patatras lorsqu’au 46ème des 57 tours, la mécanique s’en est mêlé, obligeant le solide leader qui comptait alors huit secondes d’avance sur la Mercedes de Lewis Hamilton, à lever le pied et l’écart fondant comme neige au soleil, à se faire rattraper d’abord, puis facilement dépasser par le Champion du Monde en titre, avant de devoir considérablement ralentir pour tenter de rallier l’arrivée à la meilleure place possible !

 


F1-2019-BAHREIN-La-MERCEDES-de-LEWIS-HAMILTON-s’envole-vers-une-inattendue-victoire.

 

Finalement, après l’avoir assommé et fait perdre son premier succès en GP F1, le destin a pourtant voulu  que ‘dame chance’ fasse à son tour son apparition…

Effectivement suite à l’arrêt en piste et simultanément des deux Renault, de l’Australien Daniel Ricciardo et de l’Allemand Nico Hülkenberg à trois tours du damier, le Directeur de course décidait d’un ‘safety-car’ !

Synonyme de monoplaces au ralenti…

Du coup, si Hamilton et Bottas, les deux pilotes Mercedes l’avaient rapidement avalé, l’apparition de ce ‘safety-car’, lui a permis et in extremis, de sauver sa troisième place sur le podium, que convoitait alors l’Hollandais Max Verstappen, dont la Red Bull- Honda qui s’était elle aussi rapprochée jusqu’à pointer dans les échappements de la ‘Rosso’ du jeune Monégasque, n’allait pas tarder à récupérer…

 

F1-2019-BAHREÏN-La MERCEDES de LEWIS-HAMILTON, file vers la victoire

 

Dans ces conditions, le fameux dicton ‘le malheur des uns – l’Équipe Renault – fait le bonheur des autres – Leclerc et Ferrari’ –  le jeune ‘héros’ de Sakhir, s’est donc consolé avec un tout premier podium en Formule 1 !

Certes, il attendait mieux, beaucoup mieux avec cette victoire qu’il avait construite au fil des tours et ce malgré un envol timide, laissant comme d’aucuns l’imaginaient le commandement au premier virage à son illustre équipier Sebastian Vettel, qui par la suite a, à nouveau fébrilité oblige commis deux bévues, il ne termine qu’à une bien modeste pour lui, cinquième place, également devancé outre Hamilton-Bottas et Leclerc par Verstappen !

 

WRC 2019 BAHREÏN L’accolade de HAMILTON vers LECLERC ce 31 mars.

 

Quoiqu’il en soit, une chose est sûre et certaine, ce petit Leclerc est bien de la ‘graine de Champions’ comme l’était son parrain – le regretté et inoubliable Jules Bianchi qui aurait assurément piloté un jour pour Ferrari- et la Scuderia ne s’y est pas trompé en lui offrant à vingt-et-un ans, l’un de ses deux volants.

Désormais, il va lui falloir un pue vite évacuer l’immense déception qui s’est abattu sur lui à treize tours du but, lui, qui filait, qui volait vers un triomphe qu’il méritait amplement, n’ayant cessé de creuser un écart impressionnant que seule la malchance d’un pépin mécanique, l’a privé… Car sinon, aucun de ses adversaires n’a paru ce dimanche 31 mars 2019, en mesure de la lui contester…

Et à l’arrivée, ce ‘gamin’ a eu droit à une ‘STANDING OVATION’ !

 

WRC 2019 BAHREIN Le podium avec HAMILTON le vainqueur BOTTAS second et LECLERC trois

 

Car si  en F1, il y a les ‘pros et antis’ Hamilton, les ‘pros et antis’ Vettel, visiblement Charles Leclerc, lui ne compte actuellement que des soutiens… Il est sympa, bien élevé, la tête bien faite et est aussi et surtout terriblement… TALENTUEUX  à tel point que le vainqueur, lui-même, lui rendait un vibrant hommage, déclarant :

« C’est tellement de malchance pour Charles, il a fait une si belle course. Malgré notre succès et doublé chez Mercedes, il nous reste bien du travail pour mettre les Ferrari derrière nous. »

Et il précisait :

« Je ne doute pas que Leclerc a encore beaucoup de victoires qui l’attendent. » 

Seulement troisième, lui qui semblait filer vers une victoire qui lui tendait les bras, Charles Leclerc, confiait :

« Je ne sais pas quoi dire… On a fait une course superbe, oui vraiment quel dommage. Je suis triste, évidemment, on était si proche du but que je m’étais fixé quand j’étais enfant. Mais c’est la F1…  Je dois quand même remercier toute mon équipe, car on était beaucoup plus proches de Mercedes qu’en Australie. Il y a beaucoup de positif à tirer de ce week-end. Nous avons quand même eu un peu de chance dans cette malchance, et je suis heureux d’avoir vu la voiture de sécurité sortir à la fin, sinon j’aurais fini encore plus loin. Je n’ai pas pris un bon départ, mais nous avons été très forts durant toute la course. »

Finalement, c’est donc le Champion du Monde en titre, Lewis Hamilton qui gagne ce second GP de la saison, empochant au passage sa 74ème victoire en F1.

Au volant de sa Mercedes, il devance dans l’ordre son partenaire, le Finlandais Valterri Bottas, le vainqueur de la manche d’ouverture du calendrier 2019, tout récemment à Melbourne et donc l’infortuné Charles Leclerc.

Le Top 5 étant, lui, complété par la Red Bull-Honda de Max Verstappen et la seconde ‘Rosso’ celle de Sebastian Vettel.

Suivent derrière et dans l’ordre, la McLAren-Renault du ‘rookie’ Lando Norris, l’Alfa Romeo-Sauber de Kimi Räikkönen, la seconde Red Bull-Honda du jeune Français Pierre Gasly, birn renté depuis la dix-septième place sur la grille, la Toro Rosso-Honda d’Alex Albon et enfin la Racing Point ex Force India du Mexicain Sergio Perez, qui compléte ce Top 10.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : TEAMS – PIRELLI

 


F1-2019-BAHREIN-Inattendue-victoire-pour-LEWIS-HAMILTON-ce-dimanche-31-mars

LE CLASSEMENT DU GRAND PRIX DE BAHREÏN LE 31 MARS 2019

 

1 – Lewis Hamilton (Mercedes) – 57 tours en 1h34’21 »295

2 – Valtteri Bottas (Mercedes) à 2″980

3 – Charles Leclerc (Ferrari) à 6″131

4 – Max Verstappen (Red Bull-Honda) à 6″408

5 – Sebastian Vettel (Ferrari) à 36″068

6 – Lando Norris (McLaren-Renault) à 45″754

7 – Kimi Räikkönen (Alfa Romeo-Ferrari) à 47″470

8 – Pierre Gasly (Red Bull-Honda) à 58″094

9 – Alexander Albon (Toro Rosso-Honda) à 1’02″697

10 – Sergio Perez (Racing Point-Mercedes) à 1’03″696

11 – Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo-Ferrari) à 1’04″599

12 – Daniil Kvyat (Toro Rosso-Honda) à 1 tour

13 – Kevin Magnussen (Haas-Ferrari) à 1 tour

14 – Lance Stroll (Racing Point-Mercedes) à 1 tour

15 – George Russell (Williams-Mercedes) à 1 tour

16 – Robert Kubica (Williams-Mercedes) à 2 tours

MEILLEUR TOUR : Charles Leclerc

ABANDONS

53° tour: Nico Hülkenberg

53° tour: Daniel Ricciardo

53° tour: Carlos Sainz Jr.

16° tour: Romain Grosjean

CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DES PILOTES

1.Bottas : 44 points – 2.Hamilton : 43 – 3.Verstappen : 27 – 4.Leclerc : 26 – 5.Vettel : 22 – 6.Raikkonen  : 10 – 7.Norris et Magnussen : 8 –  9.Hülkenberg : 6 – 10.Gasly : 4 – 11.Albon et Stroll : 2 – 13.Kvyat et Perez : 1.

CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DES CONSTRUCTEURS

1.Mercedes : 87 points – 2.Ferrari : 48 – 3.Red Bull-Honda : 31 – 4.Alfa Romeo-Ferrari – 10 – 5.McLaren-Renault et Haas-Ferrari : 8 – 7.Renault : 6 – 8.Toro Rosso-Honda et Racing Point-Mercedes : 3.

 

F1 Monoplaces

About Author

gilles