LES ANCIENS MAIS AUSSI LES JEUNES PILOTES ENTHOUSIASTES PAR LES DÉBUTS DE L’ULTIMATE CUP SERIES AUTO, À ESTORIL

 

 


ULTIMATE-CUP-2019-ESTORIL- L’Espace divertissement et détente

 

Alors que le dernier né des Championnats, celui dénommé Ultimate Cup Series Autoa été lancé cette saison et entamait son calendrier 2019, sur le Circuit Portugais d’Estoril, aux portes de Lisbonne, rencontre avec quelques pilotes chevronnés, de jeunes espoirs et plusieurs gentlemen, qui connaissent parfaitement les rouages des compétitions automobiles et ont accepté de nous confier leurs premières impressions, en découvrant, le ‘paddock’ Lusitanien.

Et le premier rendez-vous d’une toute nouvelle compétition promise à un bel avenir, si l’on en juge par les propos de tous ces pilotes, expérimentés ou débutants!

 


ULTIMATE-CUP-2019-ESTORIL- Christophe TINSEAU et Jean Bernard BOUVET

 

Successivement, les professionnels Christophe Tinseau, Jean-Bernard Bouvet, Lionel Robert, Vincent Capillaire, Sébastien Chardonnet, les jeunes Jordan Perroy, Victor Jabouille et Greg Segers, sans oublier les Gentlemen Pierre Fontaine, Franck Thybaut, Bernard Salam et Jean-Paul Pagny, se penchent sur la naissance de cette nouvelle discipline, qui à les écouter, semble bien promise à un bel avenir

 

Propos recueillis par Gilles GAIGNAULT

Photos : Hugues LAROCHE et Maurice CAMUS

 

 


ULTIMATE-CUP-2019-ESTORIL- La structure d’accueil pour les pilotes et invités

Franck Thybaut (GT- Renault RS 01)

 

« Franchement ma première impression en débarquant sur le circuit, a été extrêmement positive. Cela fait vraiment professionnel et sérieux pour une série qui débutait. Ensuite, tout au long du week-end, toutes les réunions ont été parfaitement organisées, les contrôles techniques enfin effectués sérieusement contrairement à ce que l’on a connu avec la série précédente. Enfin, les structures d’accueil sont de très grande qualité, donc je suis enchanté de rouler en Ultimate Cup. »

 

Jean-Paul Pagny (GT- Ferrari F488)

 

« Il faut bien reconnaitre que le paddock est splendide, effectivement à la hauteur des ambitions affichées lors de la présentation de cet Ultimate Cup par Vincent Vigier et Michelin, avec un accueil parfait, d’une excellente qualité, apprécié de tous. L’équipe d’organisation est agréable et n’hésitait pas a venir nous voir dans les stands. communiquer. Certes, il y a certains points de détails a améliorer, notamment les qualifs, car le timing est un peu short a trois pilotes avec des autos différentes. A l’issue de la course, on m’a demandé les point à améliorer, c’est sympa. Au bilan, une très bonne humeur générale. Sincèrement pour une 1ère, c’erst une réussite. Une organisation vraiment pro, avec une vraie volonté de réussir. Un ressenti général, un professionnalisme réel, d’emblée, en arrivant jeudi, tu as une photo du site bien organisé. Waouh. Plutôt mieux qu’imaginé pour le lancement d’une nouvelle compétition et une 1ére. Côté image, on peut inviter des clients, c’est Top, Premium. Et ce d’autznt plus que l’orga se rode mais elle est bien à l’écoute et tout le monde est bilingue,  oui franchement c’est très, très pro. Il n’y a pas eu de mauvaise surprise comme cela arrive parfois, avec un baptême d’une série qui débute.»

 

Lionel Robert (CN Norma M20 et LMP3 Norma)

 

« 1er meeting de l’Ultimate Cup Series encourageant. Avec Antoine Robert, mon fils, nous avons participé au premier meeting de ce nouveau championnat et avons même eu la chance, grâce au team DB Autosport, de disputer deux courses en LMP3 et en protos CN. En termes d’accueil et d’organisation, le bilan est largement satisfaisant même si, comme pour tout début, il y a eu certains petits flottements. Sans rentrer dans les détails, les principaux points positifs sont la qualité de présentation du paddock, le soin porté aux espaces de convivialité (je vous recommande le pit’stop, restaurant itinérant du circuit et véritable point de ralliement des équipes et du staff), la démarche sportive plutôt objective et impartiale de la direction de course. Il reste aux organisateurs à convaincre de nouveaux concurrents de rejoindre l’Ultimate Cup car 14 voitures en LMP3 c’est le minimum syndical pour faire un plateau. Neuf GT c’est trop peu et 5 voitures en CN c’est peu aussi même si, et j’en fus le premier surpris, la course de protos CN fût la plus disputée du week-end et peut-être la plus spectaculaire. Cette course de 3 heures a été la seule endurance à ne connaître aucune intervention de safety-car avec une arrivée des deux premiers en moins de 2/10ème de seconde tandis que le 3ème terminait dans le même tour battant record du tour sur record du tour (Antoine Robert au volant de la Norma n°21 du DB Autosport). Ça donne envie d’y retourner dès la prochaine manche à Dijon. Si, parmi les lecteurs d’AutoNewsInfos, de nouveaux pilotes sont tentés par l’aventure, qu’ils me contactent, j’ai des places disponibles dans mes équipes!»

 

Gregory Segers (GT- Renault RS 01)

 

« L’Ultimate Cup Series est un tremplin vers de nouvelles choses tels que les 24heures du Mans en endurance ou les Championnats mondiaux GT. Cela permet à toutes les jeunes pilotes d’avoir une chance de percer dans le sport automobile. Ma première impression en arrivant sur le circuit d’Estoril  a été « Super ». L’administration, Les Teams,  tout à été parfaitement coordonné pour avoir un rendu «exceptionnel». Félicitations à L’Ultimate Cup Series pour cette très belle première manche. »

 

Christophe Tinseau (LMP3 –Ligier JSP3)

 

« Ma toute première impression?  Quand tu arrives à l’entrée du paddock, tu en prends plein les mirettes!  Un réel travail a été effectué sur la présentation. Résultat, cela donne une image très pro type ELMS. Ensuite, au niveau du domaine aspect technique, on a eu droit à des contrôles cohérents et on en avait besoin. La direction de course s’est montré parfaite. Il y avait la rigueur espérée  et annoncée. Tu te sens dans un grand Championnat avec de belles autos.  Tu as envie d’en parler aux copains  et d’attirer du monde.»

 

Pierre Fontaine (LMP3 –Ligier JSP3)

 

« Quand on arrivait, on était réellement sacrément surpris au niveau visuel par le paddock. Ensuite, le coté administratif était rapide et efficace. Concernant la partie restauration, la aussi c’était classe. Top, de grande qualité, soigné et bien loin des cantines habituelles des circuits. Pour ce qui est des courses, j’a trouvé qu’il y avait une belle ambiance entre pilotes et équipes. A titre personnel, je découvrais l’équipe Espagnole Speed Factory Racing. et mes équipiers, un Ukrainien et un Russe. On finit au cinquième rang, car j’ai commis une légère bévue, emmenant l’accélérateur avec la pédale de frein, au freinage du virage 3. Sinon on pouvait gagner, au pire deuxième. Bref, une belle première.» 

 

Jordan Perroy (GT – BMW M4)

 

« A l’issue de cette course qui lançait l’Ultimate Cup à Estoril, je voudrais remercier son promoteur Vincent Vigier et toute ses équipes pour avoir organisé tout cela en un temps record. L’ambiance était au rendez-vous avec une belle convivialité, partageant tous dans un cadre fort agréable, notre passion pour la course automobile. Je suis persuadé que ce Championnat va prendre énormément d’ampleur lors des prochaines épreuves à venir. Les absents vont regretter et surement vite nous rejoindre des Dijon.»

Bernard Salam (GT – BMW M4)

 

« Je reconnais que j’ai été très agréablement surpris. L’ambiance était sympathique. Le paddock clean. C’est un bon départ pour cette nouvelle série de l’Ultimate Cup.» 

Jean-Bernard Bouvet (GT – Ferrari F488)

 

« Ce qui m’a le plus marqué ce week-end à Estoril, au premier regard, ce fut la qualité de présentation! Tout était bien organisé. Autre chose capitale, la très bonne organisation et l’accessibilité du staff de l’Ultimate. Tu posais une question, tu avais vite la réponse, les échanges étaient constructifs. Tu te sentais écouté. On sentait du sérieux. Le week-end a été cool. Une vraie réussite pour une première.» 

 

 


ULTIMATE CUP 2019 – ESTORIL – Jean Paul PAGNY – Jean Bernard BOUVET et Thierry PERRIER, le trio de l’écurie FERRARI VISIOM

 

Endurance ULTIMATE CUP Séries Auto

About Author

gilles