AU TOUR DE CORSE RIEN N’EST JOUÉ… ENTRE NEUVILLE ET EVANS. FAITES VOS PRONOSTICS !… OGIER EN EMBUSCADE !

 

 

 

Cette deuxième Étape du Tour de Corse a ce samedi réservé son lot de surprises avec pas moins de… trois changements de ‘leader’ au cours de la journée !

C’est finalement l’Hyundai i 20 WRC de Thierry Neuville qui occupe les commandes du Rallye avant la dernière étape.

Avant l’ultime journée ce dimanche, le Belge devance la Ford du Britannique Elfyn Evans et la C3 Citroën du Français et actuel leader du Championnat WRC 2019, Sébastien Ogier.

Vu la topographie du parcours et les spéciales encore au menu de ce dimanche, rien n’est joué… RIEN ! Tout peut encore arriver sur ces routes Corses !

 

WRC 2019 CORSE – La TOYOTA YARIS WRC de OTT TANAK

LE RÉSUMÉ DE LA SECONDE ÉTAPE CE SAMEDI 30 MARS

Bien décidé à s’imposer sur cette épreuve, le rapide Estonien de l’Équipe Toyota, Ott Tänak, entame bien cette étape avec deux meilleurs temps consécutifs ce samedi matin, seulement devancé dans l’ES9 par l’Hynudai de l’Espagnol Dani Sordo, ce qui ne l’empêche pas de rentrer à Bastia en tête à la mi-journée.

Dans l’après-midi, hélas, la donne change pour l’Estonien lorsqu’il subit une crevaison dans l’ES11 et cède à nouveau le commandement à Elfyn Evans.

 


WRC-2019-CORSE-La-FORD-M-Sport-d’ELFYN-EVANS

 

Dans cette même spéciale, Thierry Neuville semble avoir enfin trouvé des réglages parfaits sur sa Hyundai i20 Coupe WRC puisqu’il remporte le ‘chrono’.

Reste alors à parcourir la terrible ES12 celle de la ‘Castagniccia’, longue de 47,18 km et piégeuse à souhait…

Revigorés par leurs bonnes sensations du début d’après-midi, Thierry Neuville et Sébastien Ogier vont réaliser un grand coup !

Le Belge signe effectivement le temps scratch et s’installe du coup dans la position de leader pour la première fois depuis le départ du Tour de Corse à Porto Vecchio, mais au meilleur moment, alors que deux spéciales seulement, restent encore à disputer ce dimanche !

Avec seulement… 4 secondes 5 d’avance sur le pilote de la Ford M Sport, Elfyn Evans ! Loi d’être suffisant.

Sébastien Ogier quant à lui, termine deuxième et ce malgré un problème de puissance, ce qui lui permet de conclure cette étape au troisième rang, à 44 secondes 8 mais synonyme évidemment… de gros points au Championnat !

Plus en difficulté ce samedi après-midi, Dani Sordo et Teemu Suninen, complètent le Top cinq, respectivement à 49 secondes 9 et 1’32 secondes 1.

 


WRC 2019 La DS3 CITROËN de SÉBASTIEN OGIER

 

DU CÔTÉ DES PILOTES FRANÇAIS…

Cette journée ce samedi, a été contrastée dans le clan tricolore…

Même si Sébastien Ogier s’est bien repris après un début de rallye difficile, derrière c’est plus compliqué pour les pilotes Français.

Ainsi, Sébastien Loeb a connu une journée faite de hauts et de bas, expérimentant différents réglages (notamment de différentiel) sur sa Hyundai i20 Coupe WRC, pour terminer la journée au huitième rang provisoire.

 


WRC 2019 CORSE – L’HYUNDAI i20WRC de SÉBASTIEN LOEB

 

Jusque ici intouchable en WRC 2, Éric Camilli a malheureusement tout perdu aujourd’hui. D’abord dans l’ES9 avec une crevaison, puis dans la dernière spéciale du jour, lorsque sa Volkswagen Polo GTI R5 partait en fumée!

Yoann Bonato n’a pas été plus chanceux avec un abandon dans l’ES8, à la suite d’un problème mécanique.

Nicolas Ciamin et Pierre-Louis Loubet font également partie des (nombreuses) victimes de l’ES9, avec une sortie de route pour le Niçois et une touchette éliminatoire pour le Corse !

Enfin, le pensionnaire de l’Équipe de France FFSA Rallye, Adrien Fourmaux, a quant à lui repris confiance sur les routes de la plus exigeante des épreuves qu’il ait jamais affrontées dans sa jeune carrière.

Reparti en Rallye 2 ce matin après son erreur de la première journée, avec pour objectif assumé de rallier la ligne d’arrivée, le Nordiste a empilé les kilomètres et gagné en expérience, laquelle devrait s’avérer précieuse pour la suite de la saison.

 


WRC-2019-CORSE-La-CITROËN-C3WRC-de-SÉBASTIEN-OGIER

LE PROGRAMME DE CE DIMANCHE 31 MARS

ES 13 : Eaux de Zilia (31,85 km)

Première voiture à 9h45

« Départ à l’Auberge de Tesa, passage au Golf de Regino et au Lac de Codole avant un spectaculaire virage en épingle à l’entrée de Feliceto. Traversée très rapide de Muro et d’Avapessa avant un changement de cap radical à Cateri. Montée vers le Col de Salvi à 510 mètres d’altitude, avant d’attaquer une longue descente sinueuse et technique, avec un panorama exceptionnel sur Calvi, ce dont ne pourront profiter les équipages. L’arrivée se fera dans la plaine, en contrebas de Montemaggiore et ses 5 épingles très spectaculaires. »

ES 14: Calvi – Power Stage (19,34 km)

Première voiture à 12h18

« Départ dans la Baie de Crovani, tout près de l’ancienne mine de l’Argentella. La route bien usée traverse d’abord les terres agricoles avant de venir surplomber la mer, parfois de manière vertigineuse, sur fond de presqu’île de La Revellata. La ligne d’arrivée est située juste après la route de ND de la Serra, à 3mn du centre de Calvi. »

 

 Christian COLINET

Photos : TEAMS


WRC 2019 CORSE L’HYUNDAI i20WRC de Thierry NEUVILLE –

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE DU TOUR DE CORSE SAMEDI 30 MARS

1 – Neuville-Gilsoul (HYundai) en 2h56’50″0

2 – Evans-Martin (Ford Fiesta) à 4″5

3 – Ogier-Ingrassia (Citroën) à 44″8

4 – Sordo-Del Barrio (Hyundai) à 49″9

5 – Suninen-Salminen (Ford Fiesta) à 1’32″1

6 – Tanak-Jarveoja (Toyota Yaris) à 1’54″5

7 – Lappi-Ferm (Citroën) à 1’59″3

8 – Loeb-Elena (Hyundai) à 3’21″4

9 – Meeke-Marshall (Toyota Yaris) à 3’55″9

10 – Latvala-Anttila (Toyota Yaris) à 6’35″4

 

 

Rallye WRC

About Author

gilles