WILLIAMS AU BORD DU GOUFFRE À BAHREÏN ! … PATRICK HEAD RAPPELÉ EN SAUVEUR ?

 

 

PATRICK HEAD… LE SAUVEUR DE WILLIAMS ?

L’Écurie Williams est au bord du gouffre !

 

Incroyable la dégringolade du Team créé en 1969 par Sir Franck Williams et qui ensuite recruta celui qui allait rapidement devenir le brillant Ingénieur qui bien des années plus tard, allait offrir la gloire au Team Britannique, avec à la clé, des victoires et des succès en veux -tu, en voilà, accompagné d’une sacrée série de titres mondiaux !

Oui mais cela, cette époque, c’était il y a bien longtemps… Les années 80-90-2000 !

Depuis, le Team désormais dirigé depuis plusieurs années, par Claire Williams, n’est plus que l’ombre de la grande Équipe… Une écurie de fond de grille, à l’agonie !

 


F1-2019-KUBICA-et-RUSSELL-les-deux-pilotes-du-TEAM-WILLIAMS

 

À tel point que ce vendredi 29 mars dans le paddock du Circuit de Bahreïn, chez Williams, on a visiblement encore touché le fond… Et ce, à tel point que l’un de ses deux pilotes, recruté avec le soutien financier de généreux partenaires, le Polonais Robert Kubica, en manque de F1 depuis son accident datant de … février 2011, lors d’un rallye en Italie et qui effectue donc cette année son retour en GP, a déclaré :

« Qu’à Bahreïn, il ne pouvait pas monter sur les bordures pour gagner un temps précieux et ce parce qu’il craignait de casser la voiture et que l’équipe Williams, ne pouvait pas se permettre, faute de moyens suffisants d’avoir recours aux indispensables pièces de rechange ! »

 


MUSÉE-de-Donington-La-Collection des monoplaces WILLIAMS, CHAMPIONNES DU MONDE DE F1

 

D’autre part, on a appris que le Team de Growe  venait de faire appel, au retraité Patrick Head, le Co-Fondateur de l’Équipe, avec Sir Frank Williams, pour tenter d’éviter que le navire Williams qui ne cesse de prendre l’eau, et est menacé de naufrage, ne coule… rapidement !

Premier Directeur technique, devenu le Concepteur en chef, sous la direction de Patrick Head, l’Écurie Williams a brillé décrochant des dizaines de succès (114 victoires en GP), remportant successivement avec les moteurs Cosworth, Honda, puis Renault, sept titres de Champion du Monde pilote, avec dans l’ordre, Alan Jones (1980) –  Keke Rosberg (1982) – Nelson Piquet (1987) – Nigel Mansel (1992) – Alain Prost (1993) – Damon Hill (1996) et enfin Jacques Villeneuve (1997) sans oublier  neuf titres Constructeurs, et ce avant que le génial Patrick Head, ne prenne sa retraite en 2011.

Du coup, il faut sauver ‘le soldat Williams’ ! Et vite, très vite. Car

 » Nous pouvons confirmer que Sir Patrick Head offre actuellement une assistance à court terme à notre équipe d’ingénierie », lit-on dans la déclaration de Williams.

 

F1 2019 -la WILLIAMS de Robert KUBICA – Photo Antoine CAMBLOR

 

Le début du déclin de l’Équipe Williams a coïncidé avec le départ de Head, personnage clé et charismatique, lequel dirigeait quand on écoute les pilotes les hommes et le staff d’une main de fer !

Désormais après avoir perdu, un à un, ses principaux commanditaires, puis – officiellement pour des raisons personnelles – son Directeur technique, Paddy Lowe, suite en réalité à la monoplace complètement loupé de la Saison 2019, Claire Williams,  la fille de Sir Frank, qui hélas n’est plus aussi présent et  actif depuis quelque temps pour des raisons de santé, considère et peut être à juste titre évidemment que le seul salut, pourrait venir du retour au passé avec le ‘come-back’ de Patrick Head…

Certes mais n’est-il pas déjà trop tard ?

Et à bientôt 73 ans – il est né le 5 juin 1946 – l’ancien brillant Ingénieur qui a eu sous ses ordres de petits génies  à leurs débuts, tels  Adrian Newey, Neil Oatley, Franck Dernie, ou encore Ross Brawn, a-t-il encore les capacités, la niaque et l’envie de retourner ‘au charbon’ et de consacrer tout son temps pour essayer  et tenter de sauver cette équipe, plus qu’en péril… en état de mort clinique, pour ne pas écrire en coma dépassé !

Va savoir Charles… ?

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard BAKALIAN – Antoine CAMBLOR – Manfred GIET

F1 1997 – La WILLIAMS-RENAULT de Jacques VILLENEUVE qui a offert au Team WILLIAMS son dernier titre Mondial, le 26 Octobre

 

Keke ROSBERG au volant de la Williams CHAMPION du MONDE 1982-© Manfred GIET.

 

F1 Monoplaces Sport

About Author

gilles