MOTOGP 2019 : DUCATI GAGNE EN APPEL. LA VICTOIRE DE DOVIZIOSO AU GP DU QATAR EST CONFIRMÉE !

AU QATAR PEU D’ÉCART, LES PILOTES DE TÊTE VOULAIENT JUSTEMENT ÉCONOMISER LES PNEUS !

 

Pour la compréhension des deux photos ci-dessus, dans la première, la roue arrière est à gauche du dispositif, sur celle du dessous, ladite roue arrière est à droite de la photo.

Ducati a utilisé au GP du Qatar, sur ses motos d’usine (Dovizioso, Petrucci, Miller) une pièce apposée sur le bras oscillant, validée avant le GP par le Directeur technique du MotoGP.

Pour Ducati, elle sert à ventiler et donc à refroidir le pneu arrière.

Avec de l’air pris sur l’avant de la moto, donc frais, et conduit en flux forcé jusqu’à cette pièce.

Quatre constructeurs ont déposé une plainte en prétendant qu’il s’agissait d’un élément aérodynamique interdit.

Les ‘marshalls’ du MotoGP ayant refusé leur plainte, ils se sont adressés à la Cour d’Appel du MotoGP.

Cette pièce a été baptisée « la cuillère » par la Presse italienne…

Les termes de la sentence de la Cour d’Appel du MotoGP sont justement… sans appel !

Voici les décisions publiées en français par la Cour d’Appel…

– Les recours reçus de Aprilia Racing Team Gresini, Honda Repsol, Red Bull KTM Factory Racing et Suzuki Ecstar sont recevables.
– Les résultats du Grand Prix VisitQatar sont définitifs.
– Ce dispositif n’est pas illégal et l’on ne peut pas en interdire son usage sur les prochaines courses.

En vertu de l’article 3.9 du règlement, un recours contre cette décision peut être déposé devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) à Lausanne (Suisse) dans un délai de 5 jours.

Tout motard sait que le moindre objet ajouté sur une moto a un effet aérodynamique, les rétroviseurs par exemple, le ‘top case’, la sacoche de selle, la caméra GoPro sur le casque etc…

Donc oui, cet objet sur la Ducati a forcément une action aérodynamique.

Mais a-t-il une fonction aérodynamique, le Tribunal a répondu non, de façon très ferme.

En se donnant le luxe de rappeler (c’est d’ailleurs probablement obligatoire dans toute décision)  qu’il est possible d’en appeler au Tribunal arbitral du sport dans les cinq jours…

 

GIGI DALL’IGNA, FURIEUX MAIS HEUREUX

Il y a un deuxième aspect important dans cette décision.

Clairement dans cette histoire, les constructeurs plaignants ont cherché à prendre le dessus sur le pouvoir sportif et technique de la FIM et de DORNA.

Une sorte d’insurrection en quelque sorte.

Inacceptable évidemment, la FIM et DORNA déjugeant leurs responsables techniques aurait été une sorte de révolution !

Bon, on reverra la… cuillère Ducati sur d’autres circuits et comme il est possible de changer une fois dans la saison ce qui est proposé comme carénage avant le premier GP, il est à parier que l’idée sera copiée…

Dall’Igna est en revanche furieux, car devant le Tribunal, pour se défendre, il a du dévoiler certains aspects secrets de ses projets.

Mais bon, il a gagné, les grincheux (je parle des teams managers, pas des pilotes) se sont fait envoyer aux pelotes et il peut aussi avoir le sourire, son idée reste validée.

Donc la victoire d’Andrea Dovizioso est bien confirmée et entérinée.

Maintenant, place à la course, le tapis vert est un truc insupportable en MotoGP, la F1 en est coutumière et comme par hasard, l’un des plaignants vient de cette F1.

Le MotoGP reste un sport qui évolue et qui discute, et c’est tant mieux.

Prochain GP ce week end en Argentine…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

 RAPPEL DU CLASSEMENT DU GP DU QATAR À LOSAIL 

1.Andrea DOVIZIOSO :25 Points

2.Marc MARQUEZ :20

3.Cal CRUTCHLOW :16

4.Alex RINS :13

5.Valentino ROSSI :11

6.Danilo PETRUCCI :10

7.Maverick VIÑALES :9

8.Joan MIR :8

9.Takaaki NAKAGAMI :7

10.Aleix ESPARGARO :6

11.Franco MORBIDELLI :5

12.Pol ESPARGARO :4

13q.Jorge LORENZO :3

14.Andrea IANNONE :2

15.Johann ZARCO :1

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis