UN TRÈS JEUNE PILOTE ESPAGNOL DE 14 ANS SE TUE À JEREZ EN SUPERSPORT 300

 

 

 

C’est notre Confrère espagnol Marca qui révèle cette très triste histoire.

Marcos Garrido Beltran, 14 ans, disputait à Jerez une manche du Supersport 300 andalou, on sait que c’est la cylindrée où les jeunes pilotes de talent peuvent rouler à des tarifs imbattables.

Il existe un Championnat du Monde, qui démarrera en Aragon le 7 avril, avec cinquante pilotes inscrits, dont de très nombreux français, il y aura donc des préqualifs et les places seront chères.

Ce Championnat se déroulera sur neuf courses, la finale se déroulant au Qatar.

L’école de l’excellence espagnole a donc créé ses propres Championnats régionaux dans cette catégorie. Ce dimanche, en Championnat d’Andalousie, sur le Circuit de Jerez, le jeune pilote Marcos Garrido Beltran, est tombé sur la piste et a été accroché par une autre moto.

Grièvement blessé, secouru en urgence absolue, il est décédé peu après.

Il était originaire de la Ville de Rota, près de Cadix, il rêvait d’être pilote.

Mourir sur un circuit est de toute façon insupportable, mais quand c’est un ado, c’est un coup à insulter le destin.

Qui a coupé net la vie de Marcos Garrido Beltran, il n’est pas le premier à mourir en course, il ne sera pas le dernier, il y aujourd’hui tant de règles de sécurité sur les circuits que l’on oublie parfois qu’un accident peut être mortel.

En particulier ce cas d’espèce, un pilote chute sur la piste et est touché par une moto qui arrive derrière, ou par sa propre moto.

La sanction est souvent terrible, c’est ainsi que sont morts Patrick Pons en août 1980à Silverstone (écrasé par sa propre moto) Michel Rougerie à Opatija en mai 1981 (heurté par une autre moto alors qu’il courait pour se mettre à l’abri) et plus récemment Marco Simoncelli, tombé à Sepang le 23 octobre 2011 et touché aux cervicales par une autre moto.

Bref la moto est une passion, la mort est une saloperie.

AutoNewsInfo exprime sa compassion à la famille, aux amis, aux fans de la Moto en Andalousie, au monde de la Moto espagnol, si riche en belles histoires que le jeune Marcos Garrido Beltran, rêvait de rejoindre.

 

RIP Garçon

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Marca

 

Moto Nécrologie Superbike

About Author

jeanlouis