LE BEAU WEEK-END D’AMAURY BONDUEL, DOUBLE VAINQUEUR EN MONOPLACE À ESTORIL, EN ULTIMATE CUP

 

 


ULTIMATE-CUP-2019-ESTORIL-Amaury-BONDUEL

 

De retour sur les circuits après une année 2018 sabbatique, faute de budget, le jeune et talentueux pilote Belge Amaury Bonduel, effectue cette saison, son ‘come-back’ en piste !

Amaury ayant choisi de s’aligner dans le tout nouveau Championnat créé à l’inter-saison par le Clermontois Vincent Vigier, avec le partenariat de la Maison Michelin, celui de l’Ultimate Cup Series Auto.

Enrôlé et recruté par Laurent Lamolinairie, le Patron du très professionnel LAMO Racing, l’ancien volant de l’École du Circuit de La Châtre  en 2014 – à l’époque, il avait à l’époque tout juste 14 ans – a démarré  ‘en fanfare’ ce week-end, sur la piste du Circuit Portugais d’Estoril, situé dans la périphérie de la magnifique capitale, qu’est Lisbonne !

 


ULTIMATE CUP 2019 ESTORIL Monoplace Amaury BONDUEL Photo Hugues LAROCHE.

 

En effet, au volant de sa monoplace de Formule Renault 2 litres, Amaury, a plus que brillé, remportant deux des trois manches, se classant seulement second de la première des trois courses au menu de cette épreuve d’ouverture du calendrier 2019, mais devancé sous le damier de… seulement 0.046, soit moins de cinq infimes millièmes !

Résultat, le jeune homme quitte ce dimanche le Portugal, largement en tète du Classement général provisoire de sa catégorie des Monoplaces.

 


ULTIMATE-CUP-2019-ESTORIL-Amaury-BONDUEL

 

Redescendu de son troisième podium en deux jours, Amaury, nous a résumé son excellent week-end Lusitanien :

Des la session des qualifications vendredi, tu dois signer deux chronos. Le premier te donne ta position sur la grille de départ de la première manche, là j’ai obtenu le 3ème temps, le second chrono étant lui destiné à la deuxième course et là j’ai fait le second chrono (Concernant la 3éme course, la grille est établi sur le classement global a l’addition des deux 1éres manches)

 


ULTIMATE-CUP-2019-ESTORIL- Interview d’Amaury BONDUEL par Gilles GAIGNAULT. Photo: Sylvie LAROCHE

 

Et là, c’est Amaury qui s’élançait depuis la pole ce dimanche matin.

Amaury poursuit :

Dans la première manche samedi matin, j’ai effectué un bon envol et pointe second à la fin du premier tour. Je suis resté derrière Morabito toute la course, attendant le bon moment pour tenter une attaque, me rendant compte que je le suivais à l’aise. Dans les deux derniers tours, j’étais positionné dans ses échappements et j’attendais l’ouverture, et dans l’avant dernier virage, je l’ai attaqué par m’extérieur et me suis retrouvé en tète, mais il a disposé du coup, de l’aspi dans la ligne droite d’arrivée et sous le damier, m’a soufflé la victoire pour cinq millièmes (0.046). Sur le coup, j’étais un peu dégoûté mais néanmoins heureux d’être sur le podium pour ma rentrée.

 


ULTIMATE CUP 2019 ESTORIL – Amaury BONDUEL – Photo Maurice CAMUS.

 

Quelques heures plus tard, samedi après-midi, il se place cette fois sur la première ligne, a coté du poleman Sacha Lehmann pour la deuxième manche. Amaury enchaîne :

La, en m’élançant depuis cette 1ère ligne, c’est déjà plus facile. Je prends un bon départ et pointe 1er à la sortie du premier virage. J’avais un meilleur set-up et de meilleurs réglages, je me sentais plus à mon aise, au volant car l’Équipe LAMO, avait bien bossé pour améliorer ma voiture. Avant l’entrée en piste du safety car au 3éme tour, suite à l’accrochage entre Malhomme et Rykart, je possédais plus de six secondes d’avance sur Morabito. Au re-start  il restait seize minutes sur les trente.

Au fil des tours, il accentue son avance sur l’Italien et franchit logiquement en vainqueur la ligne d’arrivée, avec encore une confortable avance qu’il avait porté à quatre secondes.

Amaury nous confie :

J’étais ravi de cette 1ére victoire de la saison après avoir échoué d’un cheveu en matinée. Super heureux aussi pour l’équipe LAMO qui m’a fait confiance et satisfait de regagner une course dès le début de saison.

 


ULTIMATE-CUP-2019-ESTORIL-Le-podium-monoplace-de-la-3ème-course-ce-24-mars-avec-BONDUEL-LEHMANN-et-MIALANE.

 

Ce dimanche 24 mars 2019, troisième et ultime rendez-vous sur la piste d’Estoril.

Amaury explique?:

Un nouvelle fois, je m’élance en pole devant Morabito. Le début a été un peu compliqué car mes pneus avaient un peu de mal à monter en température et je ne parvenais pas à en tirer tout le jus des premiers tours.

 

ULTIMATE CUP 2019 ESTORIL Monoplace Brice MORABITO et Amaury BONDUEL Photo Hugues LAROCHE

ULTIMATE CUP 2019 ESTORIL Monoplace Brice MORABITO et Amaury BONDUEL Photo Hugues LAROCHE

 

Il nous lâche:

Morabito a tenté une attaque au freinage du virage 3 et au suivant, ratant son freinage, je me place à l’intérieur, et la, ne me laissant pas de place, on se touche, il part en tète à queue et je me retrouve du coup … troisième, car Augustin Collinot et Franck Gauvin, avaient profité de l’aubaine pour me dépasser. J’entame alors la remontée et un tour plus tard, je porte mon attaque sur Gauvin et me retrouve second. Ensuite, quelques virages après, je fais de même face à Collinot et me retrouve en tète. J’en profite pour accélérer et creuser l’écart et m’échappe pour finalement triompher pour la deuxième fois du week-end, avec 2.958 d’avance, l’épreuve étant stoppée au drapeau rouge par Patrick Morisseau (le directeur de l’épreuve). Je gagne pour la seconde fois et suis aux anges.

 


ULTIMATE-CUP-2019-ESTORIL-SACHA LEHMANN, le poleman et AMAURY BONDUEL, le double vainqueur et leader du CHAMPIONNAT

 

Drapeau rouge agité suite à l’accrochage entre Brice Morabito et Nicolas Pironneau. Après ce beau week-en d’entame de sa Daison, Amaury nous expliquait :

Mon but cette année, c’est de décrocher le titre avec comme objectif N°1 de emporter le plus de victoires possibles. Je suis vraiment très, très content de mon début et attend avec déjà avec impatience, la prochaine étape fin avril, sur le Circuit de Dijon.

En conclusion, Amaury  a marqué de son empreinte ce premier meeting de l’Ultimate en monoplace et il fait déjà assurément parti du candidat N°1 pour obtenir le titre en fin de saison, sur le Circuit Paul Ricard

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Hugues LAROCHE- Maurice CAMU


ULTIMATE-CUP-2019-ESTORIL-Les jolis ssourires des jeunes Grid Girls.

 

About Author

gilles