BEAU SUCCÈS DU TEAM AUTRICHIEN WIMMER WERK AVEC CAPILLAIRE-KAYSER-DUNNEK À ESTORIL, EN ULTIMATE CUP

 

 

ULTIMATE-CUP-SERIES-2019-ESTORIL-Le-Team-AUTRICHIEN-WIMMER-WERK-Photo-Hugues-LAROCHE

 

Magnifique performance de l’Écurie Autrichienne Wimmer Werk ce samedi à l’occasion de la manche d’ouverture du tout nouveau Championnat d’Endurance LMP3 de l’Ultimate Cup Series Auto, qui se dispute ce week-end, sur le Circuit Portugais d’Estoril, aux portes de Lisbonne.

En effet, après s’être élancé depuis la voie des stands, pour ne pas avoir respecté le timing de la procédure de sortie des stands, lequel avait été modifié, décision que seul ce Team semblait ignorer, le trio au volant de la Ligier JSP3 N°26, au terme d’une sensationnelle course, triomphe et l’emporte à l’issue des 4 Heures.

 


ULTIMATE-CUP-SERIES-2019-ESTORIL-La-LIGIER-du-Team-AUTRICHIEN-WIMMER-WERK-sélance-de-la-voie-des-stands-Photo-Hugues-LAROCHE

 

Et ce d’autant plus que la veille vendredi au cours de la seconde session des essais libres, le moteur avait cassé… Avec la mobilisation générale des staffs Ligier et Oreca, un nouveau moteur Nissan était monté et ce dernier était mis en route à… 2 Heures trente du matin au cœur de la nuit Lusitanienne…

Et dans la foulée ce samedi matin, c’est cette Ligier qui arbore le célèbre N°26, cher à Jacques Laffite et l’année du 50ème anniversaire de la marque, qui signait le temps de référence, synonyme de pole en 1’33.267.

Déjà un premier exploit pour les hommes de cette équipe après les pépins et soucis de la veille et une nuit quasi blanche pour les mécanos.

Alors, la suite et cette merveilleuse victoire de l’équipage formé du Français Vincent Capillaire, de l’Autrichien Lukas Dunnek et du Liechtensteinois Mathias Kaiser, ce n’est finalement qu’un immense bonheur, qui semblait bien improbable vendredi aprés-midi…

ULTIMATE CUP 2019 – ESTORIL – Le départ de la catégorie des protos LMP3 le 23 mar

UN BEAU DÉBUT DE COURSE DE LIONEL ROBERT

 

Mais revenons au départ. C’est Lionel Robert – un autre Sarthois comme Vincent Capillaire – qui s’emparait du commandement devant l’une des deux Ligier du Team Virage, la N°94 alors aux mains de Philippe Valenza et la Norma N°72 de l’écurie Gersoise TFT de Tony Pereira, confiée au départ à l’un de frères Robin, Arnold. En quatrième position, on pointait, le Gentleman Pierre Fontaine au volant, lui, de la Ligier JSP3 de l’écurie Speed Factory, auteur d’un bon envol et d’un excellent premier relai.

À l’avant, au volant de sa Norma N°21 de l’équipe Bourguignonne DB Autos de Daniel Bassora, au fil des tours, Lionel Robert s’envolait et creusait l’écart. Il transmettait le volant à l’un de ses deux équipiers, Hugo Carini, le troisième pilote, n’étant autre que son propre fils, le jeune et talentueux espoir Antoine Robert.

 


ULTIMATECUP-2019-ESTORIL-La Norma LMP3- du-Team-DB

 

A la fin du relais de Lionel, la voiture 21 du DB autosport était en tête de la course. C’est au tour d’Hugo Carini de prendre le volant et même si il fait une petite erreur dans son premier tour, Hugo fera un très beau relais, en conservant la voiture en tête de course avec plus d’une minute d’avance sur le deuxième !

A la fin du relais, Carini  ramène la voiture au stand mais une panne mécanique ( sûrement le démarreur ) empêchera la voiture #21 de reprendre la piste.

Dommage,  mais on retiendra tout de même la très belle prestation des trois pilotes, ça promet pour la suite !

Rendez vous à Dijon!

Du coup, la tête de course revenait alors à l’une des trois Ligier JSP3 de l’équipe GRAFF de Pascal Rauturier, la N°6 avec dans ses échappements, l’une des deux voitures-sœur, la N°9.

A la mi-course, deux heures après le départ, on pointant au commandement la N°26 avec à son volant Vincent Capillaire, lequel battait à deux reprises le meilleur temps en piste avec finalement 1’33.827! La Ligier en pole mais on l’a dit parti dernière, précédait alors la Norma du DB de Lionel Robert, bien remonté en seconde position, la Ligier N°6 du Graff et l’une des deux Ligier du Team Virage, la N°94

Une heure plus tard et à une heure de l’arrivée, cette N°94 devançait la Ligier N°26 de l’équipe Autrichienne Wimmer Werk,  les deux Ligier de chez Speed Factory, la N°4 avec Pierre Fontaine et la 5, avec le pilote Espagnol Alvaro Fontes,suivi de la N°14, encore une Ligier, celle de l’équipe Polonaise Inter-Europol.

 

ULTIMATE-CUP-SERIES-2019-ESTORIL-La-LIGIER-du-Team-AUTRICHIEN-WIMMER-WERK-Photo-Hugues-LAROCHE

 

A quarante-cinq minutes du damier, Mathias Kaiser au volant de la Ligier N° 26 cravache et reprend trois secondes par tour face à la voiture de tete, la N°94 de l’équipe Virage.L’avance de la voiture leader fond alors comme ‘neige au soleil’

Et ce qui devait arriver… arriva, c’est finalement bien cette Ligier JSP3, du Wimmer Werk qui passait victorieusement sous le drapeau à damiers brandi par le directeur de course, Patrick Morisseau.

 

ULTIMATE-CUP-SERIES-2019-ESTORIL-La-LIGIER-de-léquipe-VIRAGE-seconde-Photo-Hugues-LAROCHE

ULTIMATE-CUP-SERIES-2019-ESTORIL-La-LIGIER-dINTER-EUROPOL-troisième-Photo-Hugues-LAROCHE

 

Le trio avec le Français Vincent Capillaire, l’Autrichien Lukas Dunnek et le Liechtensteinois Mathias Kaiser qui l’emportait au terme des 139 tours, le podium étant complété par deux autres Ligier JSP3, les N°94 de l’écurie Virage qui termine deuxième à 1’35.118 et la N°14 de chez Inter-Europol, troisième, elle, à 1 tour

Top 5, complété lui par deux autres Ligier JSP3, les N° 6 du Graff et 4 de Speed Factory, classées respectivement toutes les deux à 1 tour.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos: Hugues LAROCHE- Maurice CAMUS

LA VIDÉO DE L’ÉPREUVE DES PROTOS LMP3

https://www.facebook.com/watch/?v=2348535738525661

 


ULTIMATE-CUP-SERIES-2019-ESTORIL-La-LIGIER-du-Team-AUTRICHIEN-WIMMER-WERK-victorieuse-Photo-Hugues-LAROCHE


ULTIMATE-CUP-SERIES-2019-ESTORIL-1ére-place-sur-le-podium-pour-les-pilotes-de-la-LIGIER-du-Team-AUTRICHIEN-WIMMER-WERK-Photo-Hugues-LAROCHE.

 

Endurance Sport ULTIMATE CUP Séries Auto

About Author

gilles