LA FORMULA EUROPEAN MASTERS, EX CHAMPIONNAT D’EUROPE F3… JETTE L’ÉPONGE !

 

 

 

« La saison 2019 se déroulera sans nous », c’est par cette curieuse formule que la Formula European Masters annonce son naufrage. L’ex-F3 Européenne n’a pas réussi à mobiliser.

 

Championnat d’EUROPE de F3 2018

 

Une bien triste et pénible information ce vendredi 22 mars 2019! La mort du défunt Championnat d’Europe de Formule3!

 

Il y a une semaine, AutoNewsInfo vous dressait un panorama des différents championnats européens de F3. Pour alimenter la demi-douzaine de compétitions, il faudrait une centaine de pilotes. Or, on est loin du compte. Il était donc prévisible qu’il y ait des… cadavres!

La Formula European Masters est donc le premier à baisser les bras. Et à jeter l’éponge…Et peut-être pas le dernier…

En 2018, la FIA (Fédération Internationale Automobile) annonçait la fusion de la F3 Européenne et du GP3 dans un nouveau Championnat, baptisé …F3!

A travers l’ancien pilote de GP F1, l’Autrichien Gerhard Berger, Formel 3 Vermarktungs GmbH, le promoteur de la F3 Européenne, fit du lobbying pour essayer et tenter de pouvoir se maintenir…

Ainsi, la ‘Formula European Masters’ nouvelle dénomination du Championnat d’Europe de F3, reprenait les anciens châssis Dallara F3 et proposait son calendrier 2019 comme par le passé en prologue du DTM, exactement comme la F3 Européenne. En prime, le Champion de la ‘Formula European Masters’ marquerait des points FIA, il aurait droit à un test DTM, ainsi qu’à un test en Super GT au Japon.

Restait à trouver des concurrents… Pas si simple et une mince affaire!

Depuis une dizaine d’années, Formel 3 Vermarktungs GmbH, expliquait à Fortec, Van Amersfoort et consorts qu’ils n’étaient pas assez pro pour rejoindre son Championnat et voilà que désormais, ce même promoteur leur courrait après !

 

Sophia Floersch et Van Amersfoort, l’un des rares concurrents vraiment volontaires. Photo : VAN AMERSFOORT

 

Van Amersfoort, justement, annonça rapidement Sophia Flörsch. Exclu de l’Eurocup FR, Fortec aligna Cameron Das (qui hésitait avec l’Eurocup FR) et Calan Williams. Motopark était l’équipe la plus volontaire, avec Liam Lawson, Yuki Tsunoda (tous les deux également inscrits en F3) et Marino Sato.

Ce qui nous faisait trois écuries et six concurrents seulement!Maigre… pour un plateau!!!

Double R préférait miser sur l’EuroFormula Open. Quant à Jo Zeller, Mücke ou Neuhauser, longtemps évoqués, elles n’ont jamais trouvé de solutions.

Les semaines passèrent et le compteur resta bloqué sur ces six pilotes. Au point où la Formula European Masters autorisa les équipes a tester des pilotes, sans limite de journée ou de kilométrage…

Malgré tout, Formel 3 Vermarktungs GmbH, du hélas se rendre à l’évidence et finalement se résoudre à annuler la compétition. Annonce faite ‘officiellement’ ce vendredi 22 mars 2019.

Walter Mertes, le responsable de la série, déclarant:

C’est une journée très triste pour le sport automobile Européen qui a par le passé révélé bon nombre de jeunes pilotes. Désormais, sur la scène Européenne, il n’y a plus assez de pilotes, vu le nombre grandissant de disciplines!

 


F3-EUROPE 2018-L’immense-bonheur de MICK-SCHUMACHER, sacré CHAMPION d’EUROPE F3.

 

Dommage que ce soit l’ancien Championnat Européen qui en fasse le premier les frais… Dommage!

Que vont faire les six concurrents ?

Fortec était présent en EuroFormula Open, en 2017 et 2018. Va-t-il retourner au bercail ?

Van Amersfoort dit qu’il va se concentrer sur la F4 (F4 ADAC et F4 Italia.) Que va devenir Sophia Floersch ?

Chez Motopark, seul Marino Sato n’avait pas d’autre programme.

Enfin, Gilles Gaignault nous rappelle que l’histoire retiendra que le dernier pilote à avoir été sacré Champion d’Europe de F3, n’est autre que Mick Schumacher avec la Scuderia Prema

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : FORMULA EUROPEAN MASTERS et VAN AMERSFOORT

 


F3-EUROPE-Au RED-BULL-RING, l’écurie PREMA-POWERTEAM-THEODORE, décroche, le titre EUROPÉEN des équipes

 

F3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE