AUX 1000 MILES DE SEBRING : QUATRIÈME PLACE POUR LARBRE COMPÉTITION, MEILLEUR RÉSULTAT DE LA SUPER SAISON WEC 2018-2019 !

 

 

 

WEC-2019-SEBRING – La LIGIER-LARBRE.

 

 

La première édition des 1000 Miles de Sebring a permis à l’Équipe Larbre Compétition d’obtenir son meilleur résultat de la Super Saison 2018-2019, au Championnat du Monde d’Endurance WEC.

Avec à l’arrivée, une quatrième place dans la catégorie LMP2 et la huitième place au Classement général.

À l’occasion de cette première épreuve 2019 du Mondial WEC,  le local, le pilote US Gunnar Jeannette en a profité pour effectuer son grand retour en prototypes au volant de la Ligier JS P217, rejoignant Romano Ricci et Erwin Creed qui découvraient, eux,  le célèbre tracé du Sebring International Raceway.

 

WEC-2019-SEBRING-La LIGIER-LARBRE

 

Avec plusieurs saisons en Championnat IMSA WeatherTech Sportscar à son actif, Gunnar connaissait très bien la piste Floridienne et c’est donc en tandem avec Erwin, qu’il a qualifié la Ligier N°50, le duo réalisant le cinquième meilleur temps de la séance.

Désigné pour prendre le départ, Erwin, réalisait un bon premier relais, avant de céder le volant à Gunnar qui disputait sa première épreuve en prototypes depuis… cinq ans, depuis 2014 !

Romano, récupérant ensuite à son tour le volant et consolidant la cinquième place que détenait alors la Ligier, il maintenait un bon rythme malgré son absence lors des essais de samedi et dimanche.

 

WEC-2019-SEBRING- Dernier ravitaillement pour la LIGIER-LARBRE

 

Alors qu’il ne restait que trente minutes avant le drapeau à damier, la pluie s’annonçait sur le circuit, rendant les conditions de piste plus difficiles et piégeant d’ailleurs comme c’est bien  souvent le cas, plusieurs pilotes dont le leader de l’épreuve !

Gunnar revenu au volant ne commettait pas la moindre faute, ralliant finalement l’arrivée à une belle quatrième place de la catégorie LMP2.

L’Écurie Larbre de Jacques Lecomte, qui avait jusqu’à présent terminé toutes les épreuves de la Super Saison, obtenait en Floride, son meilleur résultat. La structure du Val de Vienne remonte du coup à la cinquième place du Championnat Équipes LMP2 alors qu’il ne reste que deux manches à disputer, Spa et Le Mans.

 

WEC 2019 SEBRING – GUNNAR JEANNETTE – Team LARBRE COMPÉTITION

PAROLES DE PILOTES

 

Erwin Creed : « Je suis très heureux d’obtenir notre meilleur résultat de la saison sur ce circuit très exigeant. C’est vraiment un super tracé, j’adore les bosses et il y a des virages où l’on flirte avec le mur. L’ambiance à l’américaine est très sympa. Je souhaite remercier toute l’équipe car la voiture n’était pas parfaite en qualifications mais les ingénieurs et mécanos ont continué de travailler, trouvant les bons réglages pour la course. »

Romano Ricci : « Ce week-end n’était pas forcément évident car je n’ai pas pu participer aux essais de samedi et dimanche. J’ai découvert le tracé lors des premiers essais libres, et la piste n’est pas facile car elle n’a pas beaucoup changé depuis 60 ans et il y a beaucoup de bosses ! Elle est également très technique et il faut un certain nombre de tours avant de pouvoir attaquer. J’ai beaucoup roulé lors des deuxième et troisième séances, et cela m’a permis de bien me mettre dans le rythme. J’étais compétitif lors mon premier relais mais je suis parti sans mon insert de siège et j’ai commencé à avoir de grosses crampes au dos lors de la deuxième partie de mon double relais. J’ai néanmoins réussi à conserver mon niveau de performance. Je souhaite vraiment revenir à Sebring, c’est un endroit magique, peut-être pas à la hauteur du Mans mais ce circuit représente quelque chose d’unique. J’aime profondément tout ce « circus » et cette ambiance, nous n’étions pas sur un tracé aseptisé, avec des dégagements partout. Il faut être courageux et avoir de la technique, j’adore ce type de piste ! »

Gunnar Jeannette : « Je connais Jack depuis de nombreuses années et Larbre Classic a très bien préparé notre voiture lors des deux dernières éditions du Mans Classic et du Tour Auto. Il m’a appelé il y a quelques semaines pour m’annoncer qu’il cherchait un pilote et voir si j’étais disponible. J’ai tout de suite accepté et je suis très heureux d’avoir rejoint l’équipe. Le week-end s’est très bien déroulé, nous avons bien suivi notre plan de marche car nous savions que nous ne pouvions pas nous battre pour la victoire. Nous avons effectué une belle prestation, sans prendre de risques pour finalement terminer à la quatrième place. Erwin et Romano ont très bien roulé et je suis enchanté de les avoir rejoints. »

Quant au Boss, Jack Leconte, lui il expliquait : « Notre objectif était de profiter de la progression d’Erwin et de Romano en 2018 pour bien attaquer la seconde partie de la super saison et obtenir de bons résultats, notamment lors des prochaines 24 Heures du Mans. Nous avons effectué une bonne séance d’essais samedi et dimanche avant la semaine de course ; Gunnar, qui connaît bien Sebring, nous a bien aidés et a très bien communiqué avec ses deux équipiers. »

Avant de préciser :

« Il est également important de noter qu’un équipage homogène, comme cela a été le cas ce week-end, commet moins d’erreurs. Nous avons utilisé les trains de pneumatiques Michelin à l’optimum sur 40 tours avec un niveau de performance similaire du début à la fin et des arrêts au stand parfaits. J’avais recommandé à toute l’équipe d’être prudent pendant la course et cela s’est encore vérifié dans les derniers tours lorsque nous sommes passés directement en pneus pluie alors que l’un de nos concurrents directs n’a mis que les intermédiaires. Ils n’ont pas pu garder la voiture sur la piste et nous avons gagné une place au classement. Nous terminons au pied du podium LMP2, huitième au Général, notre meilleur résultat de la saison. Nous gagnons également une position au championnat et cela nous satisfait pleinement. Nous allons maintenant préparer Spa et Le Mans avec la plus grande  attention car notre ambition sera plus importante dans la Sarthe cette année.»

Et, il concluait :

« Le circuit de Sebring est pittoresque et il a marqué l’histoire du sport automobile. Néanmoins les conditions de travail sont difficiles et le tracé est très éprouvant pour les mécaniques. Par contre c’est un juge de paix sur le plan sportif, Romano et Erwin n’avaient jamais couru sur ce circuit et ils s’en sont parfaitement bien sortis. Ils ont démontré un niveau de performance très significatif qui confirme totalement leur monté en puissance l’année passée lors des manches asiatiques. »

 

Prochain rendez-vous pour les concurrents du WEC,  les Six Heures de Spa-Francorchamps qui se dérouleront le 4 mai 2019, avant dernière manche de la Super Saison du Championnat du Monde d’Endurance 2018-2019, laquelle se terminera au Mans, les 15 et 16 juin.

 

François LEROUX

Photos : TEAM MPS Agency

WEC 2019  SEBRING –  GUNNAR JEANNETTE – Team LARBRE COMPÉTITION

 

 

Endurance FIA WEC Sport

About Author

gilles