L’INDYCAR BIENTÔT EN ARGENTINE ?

 

 

 

 

Le retour de l’Indycar à Surfers Paradise, en Australie, en 2020, semble acté. Une seconde manche extra-américaine pourrait débarquer au Calendrier: El Villicum, en Argentine!

 

Pour rappel, depuis plusieurs années, la saison d’Indycar se concentre sur le printemps et l’été. Au-delà, les chaînes de TV US diffusent les championnats de basket, le Baseball et de foot américain. La solution, ce serait des manches hors des États-Unis. Les projets récents en Chine et au Brésil ont fait long feu. L’Australie, attendue en 2020, pourrait débloquer la situation.

Des officiels de l’Indycar ont ainsi rencontré des représentants du circuit d’El Villicum. Le tracé est sorti de terre à l’automne dernier. Il a accueilli le Mondial de Super Bike en moto, puis le Turismo Carretera. Le site est ambitieux et il voudrait donc l’Indycar.

Le lien entre l’Argentine et l’Indycar est connu. En 1971, au temps du championnat USAC, l’Indycar s’était rendu en Argentine pour un double-meeting. Juan Manuel Fangio avait tenté de se qualifier pour les 500 Miles d’Indianapolis 1958, avant de disputer la Course des Deux Mondes, à Monza. Son neveu, Juan Manuel Fangio II, débarqua au milieu des années 90, alors qu’il avait déjà 40 ans et au volant d’une Eagle-Toyota à l’arrêt.

Par la suite Gaston Mazzacane et Norberto Fontana tentèrent leur chance en CART, faute de F1. Actuellement, l’Indycar n’est pas diffusé sur les chaînes argentines.

Reste que du Rallye à la F1, le pays possède une longue tradition de sport automobile international.

Les obstacles sont donc nombreux pour El Villicum. Le projet aboutira-t-il malgré tout ?

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : CHEVROLET

 

Indycar Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE