SUPERSPORT MONDIAL 600 2019 EN THAÏLANDE : LE FRANÇAIS JULES CLUZEL (YAMAHA) VICTORIEUX

 

 

 

AutoNewsInfo dans notre papier d’hier tentait de conjurer le sort en disant et en le partageant avec vous que Jules Cluzel, bien qu’en pole, ne partait pas favori devant ses deux adversaires acharnés, qu’il retrouvera d’ailleurs toute l’année, le Suisse Krummenacher et l’Italien Caricasulo.

Tout le monde est sur Yamaha comme ça pas de jaloux, mais Cluzel est français, il est quasiment notre seule chance de titre en vitesse cette année, et il roule pour le team GMT 94 de l’ami Christophe Guyot, que l’on voit ci-dessous avec Jules sur le podium.

 

 

Du coup, au général, Cluzel est en tête avec 45 points, à égalité avec Krum’…

Perolari est sixième et Mahias neuf, Danilo douze, toujours au général.

 

BASTON PHÉNOMÉNALE

 

Cette course a été une baston démentielle, Jules est parti magnifiquement en tête, Krummenacher a raté son départ est s’est retrouvé huit, on pensait bien qu’il allait remonter mais en attendant, Cluzel n’a plus qu’un ennemi à combattre.

C’est Caricasulo qui d’ailleurs le passera plusieurs fois, y compris dans le dernier tour.

Dans ce dernier tour justement, Cluzel reprend magnifiquement le pouvoir, Krummenacher revient de  son enfer de départ raté et a pu terminer deuxième, il a gagné en Australie, Jules ici à Buriram, égalité.

Caricasulo est trois, logique, il y a trois stars dans ce championnat et c’est pas de cadeaux jusqu’à la fin de l’année !

J‘avais, et je me réjouis de m’être trompé, même si encore une fois c’était pour conjurer le destin, imaginé Cluzel se battant difficilement avec les deux Yamaha Bardahl, mais là, ils se sont effectivement battus mais entre eux et sur la fin, Jules en plus était dansune forme éblouissante, avec une hargne digne d’un champion du monde, il n’a rien lâché.

C’est comme cela que l’on aime nos pilotes, talentueux et hargneux !

C’est la 18ème victoire de Cluzel en World SSP, normal qu’il fasse partie du trio infernal mais ce n’est pas pour ça que c’est plus facile.

Lucas Mahias termine huit, Perolari est onzième, Jules Danilo s’est accroché avec Hartog et n’a pas pu terminer.

Classement de la Course SSP 600 Thaïlande 2019

http://resources.worldsbk.com/files/results/2019/THA/SSP/001/ALL/AllPdfs.pdf?version=229fff76063372b4eee46959b0f396a9

Classement général au Mondial SSP 600 2019 après Buriram

http://resources.worldsbk.com/files/results/2019/THA/SSP/001/STD/ChampionshipStandings.pdf?version=67e649219847fb6e7ff3ae98ae3ca54c

 

Un point rapide sur le WSBK où il n’y a pas de pilotes français, Bautista et sa Ducati Panigale quatre cylindres deviennent des vainqueurs acharnés, six victoires d’affilée en deux courses, bref tout en rouge…

Pardon, six victoires sur six possibles…

 

BAUTISTA SIX SUR SIX

 

Dans cette dernière course du week end, Bautista a encore collé huit secondes à Rea.

Rea qui a du batailler fort avec la Yamaha de Lowes, bon signe encore que le WSBK est redevenu une vraie course, à suivre même s’il n’y a pas de Français inscrits.

Au général, Bautista est donc en tête avec 124 points, devant Rea 98, ensuite viennent trois Yamaha, Lowes 69 points, Van der Mark 61 points, et Melandri avec 54 points.

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : WSBK

Classement général WSBK 2019 après la Thaïlande

http://resources.worldsbk.com/files/results/2019/THA/SBK/003/STD/ChampionshipStandings.pdf?version=67e649219847fb6e7ff3ae98ae3ca54c

 

 

Moto Sport Superbike

About Author

gilles