DOMINATION DES PILOTES MERCEDES QUI SIGNENT LE DOUBLÉ AVEC BOTTAS VAINQUEUR DEVANT HAMILTON À MELBOURNE

IN MEMORIUM…

  CHARLIE WHITING DÉCÉDÉ A LA VEILLE DES PREMIERS ESSAIS LE JEUDI 14 MARS

 

F1-2019-MELBOURNE-La-MERCEDES-de-VALTERRI-BOTTAS

 

Petite surprise ce dimanche à Melbourne, où le Finlandais Valtteri Bottas a remporté le premier Grand Prix de la Saison 2019, en Australie sur le tracé de l’Albert Park. Quatrième succès de sa carrière aussi !

Le Finlandais l’emporte en effet en précédant son coéquipier Lewis Hamilton -intouchable lors des trois sessions des essais libres puis des qualifications- et le Hollandais Max Verstappen le pilote Red Bull-Honda.

Énorme déception dans le clan de Maranello avec les biens modestes résultats à l’arrivée…

Qu’on en juge… Vettel et Leclerc ne se classent que quatre et cinq !

Si l’on se souvient des huit journées de roulage, il y a quelques semaines en Catalogne…

Bien discrète à l’époque fin février, Mercedes s’est réveillé !

 

F1-2019-MELBOURNE-La-MERCEDES-de-LEWIS-HAMILTON

 

Et si on attendait après les essais, un cavalier seul de Lewis Hamilton, l’auteur de la pole samedi, et on l’a déjà dit intouchable au cours des trois sessions libres, dans cette manche inaugurale du Calendrier 2019, soÉn partenaire Finlandais Valtteri Bottas, nous a offert une leçon de pilotage tout au long de ce GP d’Australie.

 

F1-2019-MELBOURNE-Victoire de BOTTAS et doublé pour les pilotes MERCEDES avec HAMILTON le 17 Mars.

 

Impressionnant Bottas qui du coup triomphe et  remporte ce premier Grand Prix de la Saison, à Melbourne.

Au terme des 56 tours, le Finlandais précède de son coéquipier Lewis Hamilton et surprise non pas une Ferrari mais bel et bien… la Red Bull désormais propulsée par le moteur Honda – celui qui créait les saisons auparavant bien des misères à Mc Laren – du Hollandais Max Verstappen.

Et outre la victoire, Bottas signe en fin de course le meilleur tour lequel lui apporte un petit point supplémentaire…

Premier doublé donc pour le tandem de Toto Wolff  et aussi 26 points pour Valterri Bottas !

 


F1-2019-MELBOURNE-La FERRARI de Sebastian VETTEL… Seulement quatrième et à 56 s

GROSSE … COLOSSALE ET ÉNORME DÉCEPTION À MARANELLO

 

Les cloches n’ont pas sonné ce dimanche pour fêter comme le veut la tradition à Maranello, un nouveau succès d’une ‘Rosso’ comme auraient franchement pu le laisser supposer les essais de Catalunya…

Chez Ferrari c’était la soupe à la grimace synonyme de début de crise ?…

L’an dernier à Melbourne, c’est bien une Rosso qui avait triomphé, celle de Vettel !

Après d’excellents essais d’avant-saison courant février sur la piste Espagnole de Catalunya, où les monoplaces ‘Made in Maranello’ avaient brillé contrairement aux Flèches d’Argent’ renversement de situation quelques semaines plus tard sur la piste de l’Albert Park.

Sebastian Vettel ne décroche qu’une bien modeste quatrième place et loin… à 57″ du vainqueur, Valtteri Bottas, cependant que son jeune partenaire Charles Leclerc, à qui son stand lui a intimé la consigne en fin de GP de ne pas attaquer son équipier, il finit donc cinquième juste derrière à 58″.

Et de ce fait si chez Mercedes, on affiche un sourire qui en dit long, par contre chez Ferrari, on pleure déjà…

En effet, l’écurie Italienne est apparu surclassé et en difficulté en Australie.

Trés loin de sourires affichés en Espagne, lors des essais hivernaux…

En débarquant à Melbourne ave l’écriteau de ‘ favori’ Ferrari a vraiment déçu !

 

F1-2019-MELBOURNE-La-RED-BULL-HONDA-dépasse-la-FERRARI-de-VETTEL

 

Sur le tracé de l’Albert Park, ses deux   monoplaces, n’ont jamais été dans le rythme et en permanence dominées par les Mercedes depuis la première séance des essais vendredi.

Et, ultime punition… découvrir Vettel, doublé en ligne droite par la Red Bull avec son nouveau moteur, l’Honda du jeune Max Verstappen, dépassement qui a dû donner des sueurs froides au staff Ferrari !

Et une sérieuse angoisse…

Sous le damier, Vettel termine quatrième et Leclerc… rappelé à l‘ordre par radio et ce alors qu’il remontait facilement sur son chef de file, de la cinquième place seulement, naturellement !

On imagine la colossale déception… de quoi alimenter les discutions avant la prochaine étape sur la piste de Sakhir dans l’Île de Bahreïn.

De quoi bien faire déjà grimper la pression dans les têtes des responsables techniques à Maranello.

 

F1-2019-MELBOURNE-La-RED-BULL-HONDA-de-PIERRE-GASLY

DES FRANÇAIS FRUSTRÉS

Coté pilotes tricolores, après une séance des qualifications frustrantes seulement dix-septième, sa nouvelle équipe Red Bull, ayant eu une bien drôle stratégie a un seul run contre… deux à son équipier Verstappen, le grand espoir Français, bien remonté, Pierre Gasly, ne finit cependant qu’aux portes des points, à la onzième place

Quant à Romain Grosjean, bon sixième sur la grille et auteur d’un bon début de GP, il a ensuite malheureusement été contraint à l’abandon après un stop à son stand catastrophique…

Mais la sixième place de son partenaire, le Danois Kevin Magnussen est plutôt encourageante pour Romain, preuve que les Haas sont cette année visiblement bien nées !

L’Haas se classant devant la seule Renault à voir l’arrivée, celle de son ‘doyen’ l’Allemand Nico Hülkenberg qui termine septième.

 

F1-2019-MELBOURNE-VALTERRI-BOTTAS-remporte-son-quatrième-GRAND-PRIX

PAROLES DE PILOTES

Valtteri Bottas, heureux vainqueur :

« Je ne sais pas ce qui vient de se passer, j’ai du mal à réaliser. Mon départ a été vraiment bon. C’est clairement la meilleure course de ma vie, tout était sous contrôle. La voiture était excellente, j’ai pris beaucoup de plaisir. Je voulais attaquer à la fin pour avoir le meilleur tour, même si c’était un peu risqué pour mes pneumatiques. J’ai maintenant hâte d’être à la prochaine course. C’est tout le travail de ces dernières années, de cet hiver, qui paie aujourd’hui. Le travail que j’ai fait dans ma tête aussi. Mais rien n’aurait été possible sans cette exceptionnelle voiture et cette équipe. »

Quant à Lewis Hamilton, à sa descente du podium, il confiait :

« Ne pas gagner ? Non ce n’est pas une déception. Cela  a été un bon week-end pour toute l’équipe, donc je dois être heureux pour tout le monde et le travail fantastique effectué. Valtteri a fait une course incroyable aujourd’hui, alors il le méritait vraiment de triompher. On a juste du travail à faire. C’est quand même un très bon début d’année, plus que ce que nous aurions pu espérer après les tests de Catalunya. Je ne me rappelle pas vraiment du départ. Je ne sais pas, mes roues ont peut-être patiné. Au fond, quelle importance Valtteri a pris un meilleur envol. Ce fut un peu frustrant, surtout quand tu as eu un bon week-end jusque-là, mais c’est le jeu. Je vais juste travailler dur pour faire mieux la prochaine fois de Bahrein car je ne suis pas totalement satisfait de l’équilibre de ma monoplace mais cela n’est pas la fin du monde. Et franchement, ce n’est pas un problème pour moi d’être deuxième.»

Pour sa part, Max Verstappen, se montrait plutôt satisfait de son résultat et de sa belle troisième place sur le podium :

«Les essais hivernaux ne se confirment pas toujours, comme vous avez pu le constater ce week-end. Nous avions une bonne voiture. Au départ, j’ai évité les ennuis. C’était juste très difficile de rester près de Seb Vettel, qui me précédait, car mes pneus surchauffaient très vite. J’ai du coup choisi d’appliquer mon propre rythme et j’ai pu prolonger un peu mon relais. Puis, quand nous nous sommes arrêtés au stand, nous avions des pneus un peu plus frais que Lewis Hamilton et Vettel. Je suis parvenu à dépasser Seb, ce qui n’est pas facile sur cette piste où il est tellement compliqué de se suivre. Très heureux d’être en troisième place. Essayer de me battre pour la deuxième place a ensuite été très excit ant. A la fin du GP je n’y suis pas parvenu et n’ai pas réussi, mais je suis très heureux de finir sur le podium. Nous avons réussi à redresser la barre de manière très positive après vendredi et le fait que Honda monte pour la première fois sur le podium à l’ère du V6 est un bon début. L’avenir dira si nous pouvons nous battre pour la victoire.»

On se retrouve dans deux semaines du 29 au 31 mars dans l’ÎIe de Bahreïn.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : PIRELLI et TEAMS

F1-2019-MELBOURNE-La-MERCEDES-de-VALTERRI-BOTTAS

LE CLASSEMENT DU GRAND PRIX D’AUSTRALIE 2019

 

1 – Valtteri Bottas (Mercedes), les 58 tours, en 1’25’27″325

2 – Lewis Hamilton (Mercedes) à 20″886

3 – Max Verstappen (Red Bull Honda) à 22″520

4 – Sebastian Vettel (Ferrari) à 57″109

5 – Charles Leclerc (Ferrari) à 58″230

6 – Kevin Magnussen (Haas Ferrari) à 1’27″156

7 – Nico Hülkenberg (Renault) à 1 tour

8 – Kimi Räikkönen  (Alfa Romeo Ferrari) à 1 tour

9 – Lance Stroll (Racing Point Mercedes) à 1 tour

10 – Daniil Kvyat (Toro Rosso Honda) à 1 tour

11 – Pierre Gasly (Red Bull Honda) à 1 tour

12 – Lando Norris (McLaren Renault) à 1 tour

13 – Sergio Perez (Racing Point Mercedes) à 1 tour

14 – Alexander Albon (Toro Rosso Honda) à 1 tour

15 – Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo Ferrari) à 1 tour

16 – George Russell (Williams Mercedes) à 2 tours

17 – Robert Kubica (Williams Mercedes) à 3 tours

MEILLEUR TOUR: Valtteri Bottas, en 1’25″580 (1 point de bonus)

ABANDONS

32° tour:  Romain Grosjean

31° tour: Daniel Ricciardo

11° tour: Carlos Sainz Jr.

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DES PILOTES

1.Bottas:  26 points – 2.Hamilton 18 – 3.Verstappen 15 – 4.Vettel 12 – 5.Leclerc 10 – 6.Magnussen 8 – 7.Hülkenberg 6 – 8.Raikkönen  4 – 9.Stroll 2 – 10.Kvyat 1

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DES CONSTRUCTEURS

1.Mercedes : 44 points – 2.Ferrari 22 – 3.Red Bull 15 – 4.Haas 8 – 5.Renault 6 – 6.Alfa Romeo 4 – 7.Racing Point 2 – 8.Toro Rosso 1

F1 Monoplaces

About Author

gilles