ALONSO PULVÉRISE LE RECORD DE LA PISTE ET OFFRE LA POLE À L’ÉQUIPE TOYOTA À SEBRING EN MONDIAL WEC


 

 

 


WEC 2019 SEBRING La TOYOTA de FERNANDO ALONSO en pole.

 

 

Une séance de qualifications vraiment passionnante a vu l’Espagnol Fernando Alonso réaliser le chrono le plus rapide jamais signé à Sebring, occupant ainsi la pole position de la course qui exceptionnellement ce déroulera ce vendredi, samedi et dimanche étant occupés par la seconde manche du Championnat d’Endurance US de l’IMSA, les traditionnelles 12 Heures de Sebring.

En LMP2, doublé aux qualifications des ORECA 07du Team Jackie Chzn devant l’Alpine A470 Signatech !

Quant à Porsche, ses voitures s’élanceront depuis la pole position dans les deux catégories GTE, PRO et AM.

 

 

WEC 2019 SEBRING – Les polemen des différentes catégories

 

Au volant de la TS050 HYBRID N°8, le duo Fernando Alonso-Kazuki Nakajima, retenu pour
cette session des chronos pur piloter la Toyota Gazoo Racing, décroche la pole position des 1000 Miles de Sebring 2019.

L’ancien double Champion du Monde de Formule 1, Fernando Alonso signe d’ailleurs un chrono exceptionnel, lequel n’est en effet que le plus rapide jamais enregistré à Sebring, en 1’40.124.

L’Espagnol et le Japonais réalisent une moyenne de 1’40.318, synonyme de pole.

Alonso bat donc le record que détenait le Français Sébastien Bourdais avec l’inoubliable Peugeot 908 HDi, chrono établi lors des 12 Heures de Sebring, en mars 2009, il y a dix ans ! Son chrono ? 1’40.274

Et naturellement sans aucune surprise, l’écurie Toyota monopolise la première ligne, avec une moyenne de 1’40.803 signé par l’autre équipage de la deuxième TS050 HYBRID, la N°7 aux mains pour la séance des qualifications de Mike Conway et de José Maria Lopez, qui se classent à… quatre petits dixièmes de leurs compagnons d’écurie.

En effet, l’Argentin José-Maria Lopez, sort large sur l’un de ses tours lancé et du coup, il perd un temps précieux.

Derrière les deux bolides ‘usines‘ Japonais, le plus rapide des prototypes non hybrides, est la BR Engineering BR1-AER N°17 d’Egor Orudzhev et Stéphane Sarrazin de l’équipe Russe SMP Racing, avec 1’42.730, à 2.412

La pole position de la catégorie LMP2 est réalisée par l’ORECA 07-Gibson N°38 de Stéphane Richelmi et Gabriel Aubry du Jackie Chan DC Racing, avec une moyenne de 1’47.558 à 7.240.

Cette moyenne de 1’47 »558 leur vaut leur deuxième pole de cette Super Saison.

Grâce à son autre ORECA 07, la N°37, deuxième avec 1’48.208 , le Jackie Chan DC Racing signe un doublé en tête de la catégorie LMP2.

L’Alpine A470-Gibson, la N°36,  de Nicolas Lapierre et Pierre Thiriet, suit au troisième rang, avec 1’48.524.

La meilleure performance de la catégorie LMGTE Pro revient au Porsche GT Team, avec une première pole position dans le cadre de la Super Saison pour les vainqueurs des 24 Heures du Mans, la paire Kévin Estre et Michael Christensen.

Au volant de leur 911 R la N°92, ils signent une moyenne de 1’57.500

Avec cette moyenne de 1’57 »500, le Français et le Danois devancent les deux Ford GT de Ford Chip Ganassi Team UK.

Le tandem Andy Priaulx et Harry Tincknell au volant de leur Ford GT N°67, précédant le duo Stefan Mücke et Olivier Pla, dans le baquet de la N°66, d’un petit dixième! Crédités eux de 1’57.615

La Porsche N°77 du Dempsey-Proton Racing s’adjuge la pole position de la catégorie LMGTE Am, avec une moyenne de 1’59 »790 signée par Christian Ried et Matt Campbell.

Ce dernier signe le tour le plus rapide de cette catégorie en 1’58 »411.

La Porsche 911 RSR du Team Project 1, effectue un superbe retour après l’incendie survenu lors des tests de la semaine dernière, et s’élancera depuis la deuxième place avec une moyenne de 1’59.935.

Après la remise en état de l’Aston Martin N°98 à la suite de son accident lors de la troisième séance d’essais libres, Pedro Lamy et Paul Dalla Lana sont troisièmes, avec 2’00.076.

Signalons enfin que cette séance qualificative des catégories LMGTE a été interrompue après 13 minutes, suite à gros accident de l’Argentin Luis Perez-Companc, au volant de la Ferrari F488 N°61, du Clearwater Racing. Le pilote est fort heureusement indemne.

 

Peter GRISWOLD

Photos : WEC et TEAMS

 

WEC-2019-SEBRING-La-TOYOTA-RS050-Hybrid

LA GRILLE  DE DÉPART  DE SEBRING

 

1 – Buemi/Nakajima/Alonso (Toyota TS050 – Hybrid) – Toyota – 1’40″318 (RECORD de la piste)

2 – Conway/Kobayashi/Lopez (Toyota TS050 – Hybrid) – Toyota – 1’40″803

3 – Berthon/Laurent/Menezes (Rebellion R13 – Gibson) – Rebellion – 1’42″863

4 – Sarrazin/Orudzhev/Sirotkin (BR1 – AER) – SMP – 1’42″942

5 – Aleshin/Petrov/Hartley (BR1 – AER) – SMP – 1’43″005

6 – Jani/Beche/Senna (Rebellion R13 – Gibson) – Rebellion – 1’43″015

7 – Hedman/Hanley/Van Der Zande (BR1 – Gibson) – DragonSpeed – 1’44″288

8 – Tung/Aubry/Richelmi (Oreca 07 – Gibson) – DC Racing – 1’47″558 – 1er en LMP2

9 – Heinemeier-Hansson/King/Stevens (Oreca 07 – Gibson) – DC Racing – 1’48″208

10 – Lapierre/Negrão/Thiriet (Alpine A470 – Gibson) – Signatech – 1’48″524

11 – Gonzalez/Maldonado/Davidson (Oreca 07 – Gibson) – DragonSpeed – 1’49″681

12 – Creed/Ricci/Jeannette (Ligier JSP217 – Gibson) – Larbre – 1’50″705

13 – Perrodo/Vaxiviere/Duval (Oreca 07 – Gibson) – TDS Racing – 1’51″218

14 – Christensen/Estre (Porsche 911 RSR) – Porsche – 1’57″500 – 1er LMGT PRO

15 – Priaulx/Tincknell/Bomarito (Ford GT) – Chip Ganassi – 1’57″615

16 – Mücke/Pla/Johnson (Ford GT) – Chip Ganassi – 1’57″714

17 – Farfus/Da Costa/Spengler (BMW M8 GTE) – MTEK – 1’57″841

18 – Magnussen/Garcia/Rockenfeller (Corvette C7R) – Corvette – 1’57″844

19 – Rigon/Bird/Molina (Ferrari 488 GTE EVO) – AF Corse – 1’57″938

20 – Tomczyk/Catsburg/Sims (BMW M8 GTE) – MTEK – 1’58″000

21 – Lietz/Bruni (Porsche 911 RSR) – Porsche – 1’58″113

22 – Pier Guidi/Calado/Serra (Ferrari 488 GTE EVO) – AF Corse – 1’58″232

23 – Sørensen/Thiim/Turner (Aston Martin Vantage AMR) – AMR – 1’58″366

24 – Ried/Andlauer/Campbell (Porsche 911 RSR) – Proton – 1’59″790 – 1er en LMGT/AM

25 – Bergmeister/Lindsey/Perfetti (Porsche 911 RSR) – Project1 – 1’59″935

26 – Dalla Lana/Lamy/Lauda (Aston Martin Vantage) – AMR – 2’00″076

27 – Roda/Roda Jr/Cairoli (Porsche 911 RSR) – Proton – 2’00″417

28 – Yoluc/Adam/Eastwood (Aston Martin Vantage) – TF Sport  2’00″543-

29 – Flohr/Castellacci/Fisichella (Ferrari F488 GTE) – Spirit of Race – 2’00″759

30 – Ishikawa/Beretta/Cheever (Ferrari F488 GTE) – MR Racing – 2’01″679

31 – Lynn/Martin (Aston Martin Vantage AMR) – AMR – 2’04″748

32 – Perez-Companc/Cressoni/Griffin (Ferrari F488 GTE) – Clearwater –  1’59″396  Avant  accident

33 – Wainwright/Barker/Preining (Porsche 911 RSR) – Gulf Racing – 1’59″436 

34 – Van Eerd/Van Der Garde/De Vries (Dallara P217 Gibson) Pas de temps

 

 

 

Endurance FIA WEC

About Author

gilles