EN 2019, LA SCUDERIA FERRARI FÊTE SES 90 ANS !

 

 

 

Alors que débute ce dimanche aux Antipodes, la Saison 2019, ce millésime revêtira un caractère particulier car il s’agit bien d’une année spéciale pour la Scuderia Ferrari.

En effet, il y a 90 ans, en 1929, la société qui allait par la suite devenir Ferrari était créée par Enzo Ferrari et ses collaborateurs.

Le nom de la voiture de cette année 2019, la SF90 (SF pour Scuderia Ferrari-90 pour 90 ans) , est déjà une célébration de cet anniversaire et, en plus, la Firme de Maranello a décidé d’honorer cette date anniversaire de manière encore plus évidente à Melbourne.

 

 

 

Effectivement pendant le week-end du Grand Prix d’Australie, les couleurs de la SF90, la combinaison de course des pilotes et la totalité des équipements de piste de l’ensemble des membres de  l’équipe porteront le logo commémorant les 90 ans de la Scuderia.

En fait, la course de Melbourne marque le début des célébrations de cet anniversaire spécial qui se déroulera tout au long de la saison de Formule 1.

En mai, le Musée Ferrari de Maranello lancera un spectacle spécial consacré à l’anniversaire, qui emmènera les visiteurs dans un voyage à travers l’histoire de l’une des institutions les plus étonnantes du monde du sport automobile.

 

UN PEU D’HISTOIRE….

 

La Scuderia Ferrari est officiellement née le 16 novembre 1929 dans les bureaux du Notaire Della Fontana de Modène, société créée sous le nom de Scuderia Ferrari Limited, dont le siège se trouve à Trento et à Trieste.

La compagnie a été effectivement opérationnelle par les tribunaux quelques jours plus tard, le 29 novembre.

Les administrateurs de la société étaient Alfredo et Augusto Caniato, Enzo Ferrari et Ferruccio Testi. Alfa Romeo et Pirelli étaient également impliqués.

L’Équipe Alfa Romeo d’Enzo Ferrari, a fait ses grands débuts en compétition dans les années 1930, à Brescia lors des Mille Miglia et sa toute première victoire a eu lieu à Trieste-Opicina le 15 juin de la même année, avec le grand Tazio Nuvolari.

La Moto a également figuré dans l’histoire de la Scuderia, de 1932 à 1934.

En 1932, le ‘Cheval Cabré’ fait sa première apparition dans le cadre de la livrée de l’Alfa Romeo engagée alors par Ferrari.

Le symbole du ‘Cheval Cabré‘ est venu de la famille du héros de guerre, le Commandant Francesco Baracca, le cheval assis sur un bouclier avec un fond jaune, représentant la couleur de la Ville de Modène.

Le jaune couleur d’origine de Ferrari, le rouge couleur de l’Italie la remplaçant plus tard !

 

 

Explications

 

Mort au combat le 19 juin 1918 à Nervesa della Battaglia près de Trévise, Baracca était le meilleur pilote de chasse italien de la Première Guerre Mondiale. L’emblème du cheval cabré noir sur ses deux pieds arrière qu’il affichait sur son avion a inspiré celui de Ferrari. C’est la mère de Francesco Barraca – la Comtesse Paolina Biancoli – qui aurait offert l’emblème à Enzo Ferrari.

Cavallino rampante (Cheval Cabré) qu’avait peindre sur les flancs de son Nieuport XI, en l’honneur du Piemonte Reale où il a fait ses premières armes dans la cavalerlie.

La première victoire pour une Alfa Romeo alignée par Ferrari est survenue aux 24 Heures de Spa 1932 grâce à Antonio Brivio et Eugenio Siena.

Débutant en compétition, on l’a dit, avec des voitures Alfa Romeo, puis à partir de 1947, avec des voitures construites en interne, la Scuderia Ferrari est devenue l’équipe de course la plus titrée de tous les temps, remportant des milliers de victoires dans les courses les plus importantes au monde en monoplace et en voiture de sport en Endurance.

Ferrari détient en F1, la plupart des records (nombre de saisons, de Grands Prix disputés, de points inscrits, de victoires, de podiums, de pole positions, de meilleurs tours, de titres de champions des pilotes et des constructeur

En Formule 1 seulement, la Scuderia a effectivement remporté 16 titres de Championne du Monde des Constructeurs et 15, consacrant ses pilotes. Sans oublier 235 victoires en GP en 69 saisons, dont côté pilotes tricolores, cinq avec Alain Prost, trois avec René Arnoux, deux pour Didier Pironi et Patrick Tambay et une enfin pour Maurice Trintignant et Jean Alesi.

Les pilotes les plus victorieux en GP étant Michael Schumacher avec 72 succés, loin devant Niki Lauda avec 15, Alberto Ascari et Sebastian Vettel, avec 13.

Série en cours pour Vettel.

Ferrari décrochant également la bagatelle de 751 podiums, et de 219 poles !

Avant Melbourne, précisons que Ferrari a participé à 970 Grands Prix

Dans le monde des courses d’Endurance, Ferrari compte neuf victoires aux 24 heures du Mans, deux à Daytona et douze titres de Championne du Monde d’Endurance.

Dont deux en partie grâce à deux pilotes Français Maurice Trintignant, alias Pétoulet et Jean Guichet.

Ferrari assurément  ‘LE ‘ Must en compétition automobile !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Manfred GIET- Bernard ASSET – Bernard BAKAKIAN-  

F1-2019-CATALUNYA-La FERRARI SH-90 de SEBASTIAN VETTEL-

 

 

 

About Author

gilles