FORMULE 20.000 : LE KARTING AURA AUSSI SES COURSES HISTORIQUES !

 

 

 

 

Le succès enregistré au Mans, fin septembre 2018, à l’occasion de la course des «20.000 tours/minute», aura bel et bien une suite en 2019.

La création de la Formule 20.000 entend répondre au nouvel engouement pour les compétitions réservées aux Karts 100 cm3 en France.

Cinq courses historiques ont été agréées par la FFSA, qui a chargé l’Agence ‘future racing commm’ de Romane Didier d’en assurer la promotion.

Autant d’occasions de prendre un maximum de plaisir en se remémorant le glorieux passé de la catégorie et les exploits de ses super champions, de la fin des eighties, au début des années 2000.

La grande époque des moteurs 100 cm3 refroidis par air est synonyme de sensations extrêmes. Les préparateurs étaient de véritables sorciers, qui parvenaient à obtenir des régimes moteur hallucinants, supérieurs à 20.000 tours/minute… d’où le nom de Formule 20.000, retenu pour cette nouvelle catégorie historique, sans limiteur, embrayage ou démarreur.

En un mot, le Karting à l’état brut et à l’état pur.

Lors de cette période bénie des dieux de la course, on a vu évoluer des pilotes du calibre d’Emmanuel Collard, premier Champion du Monde français en Karting traditionnel, David Terrien, Jarno Trulli, Fernando Alonso, Giancarlo Fisichella, Jenson Button, Robert Kubica, Kimi Räikkönen, Nico Rosberg ou bien encore un certain… Lewis Hamilton, cette liste étant d’ailleurs loin d’être exhaustive.

 

KARTING- Johan BESNAULT -Tony-Vortex.

QUAND LES HISTOIRES SE REJOIGNENT…

 

Depuis quelques années, des épreuves historiques de régularité se sont développées en France sous l’impulsion de l’association Rétrokart. Le Trophée de France FFSA Histori’Kart, regroupe des Karts plus anciens, sans carrosserie, des origines à la fin des années 80.

En proposant, de façon complémentaire, de véritables courses avec des Karts carrossés construits de 1986 à 2003, la Formule 20.000, est bien le chaînon qui manquait pour raconter la grande histoire de la discipline.

L’idée de réunir les adeptes de ces deux conceptions du Kart historique a donc fait son chemin, d’autant que ce genre d’événement 100% «old school» remporte un succès croissant en Auto comme en Moto.

Ainsi, la série Formule 20.000 partagera l’affiche avec Rétrokart à Marcillat-en-Combraille, en Auvergne, puis sur le circuit Vosgien de Mirecourt et à Laval dans la Mayenne. Les deux premiers circuits cités peuvent revendiquer un riche passé au plan national et les Mondiaux organisés à Laval sont encore dans toutes les mémoires.

Ensuite, la F 20.000 retournera au Mans, dans le cadre prestigieux des 24 Heures Karting Internationales, pour fêter l’anniversaire de la première édition des «20.000 tours/minute».

Enfin, la Saison s’achèvera en beauté à Valence, un circuit renaissant qui a accueilli deux Championnats du Monde.

KARTING-Bruno FOULNY -Tecno-Rotax.

LE CALENDRIER DE LA SAISON 2019

 

– Karts Historiques à Marcillat-en-Combraille, Allier, 25/26 mai (ASK Marcillat)

– Europa Vintage à Mirecourt, Vosges, 27/28 juillet (ASK Lorraine Kart)

– Coupe des As à Laval, Mayenne, 24/25 août (ASK Laval)

– Les 20.000 tours/minute au Mans, Sarthe, 27/28 septembre (ASK ACO Le Mans)

– Trophée de Ligue à Valence la Roche-de-Glun, Drôme, 12/13 octobre (ASK Valence)

 

LA FORMULE 20.000 CÔTÉ TECHNIQUE

 

L’objectif, pour cette année de lancement, est de séduire de nombreux adeptes et de faire sortir des garages un maximum de karts correspondant à la définition de base de la catégorie. La simplicité sera donc le maître mot en 2019 et on se référera aux règlements de l’époque et à quelques lignes directrices, dont voici un résumé :

– Matériel châssis et moteur : années 1986 à 2003.

– Châssis aux normes CIK avec carrosseries, frein arrière uniquement.

– Moteur 100 cm3 (avec tolérance 5%) refroidi par air, sans embrayage, sans démarreur, sans limiteur.

– Poids : 145 kg minimum avec une classe 155 kg pour les pilotes « lourds ».

– Âge minimum : 18 ans

– Pneus durs et médiums.

 

Au niveau sportif, les épreuves seront organisées selon le règlement «course club» de la FFSA avec trois officiels et des pilotes détenteurs d’une Licence FFSA compétition ou d’un titre de participation.

Il reste moins de trois mois à patienter avant le coup d’envoi à Marcillat.

À vos Comptes-Tours !

 

François LEROUX

Photos : FUTURA Racing

 

 

Karting Sport

About Author

gilles