ESCAPADE EN FLORIDE POUR L’ÉQUIPE TOYOTA GAZOO RACING EN MONDIAL D’ENDURANCE WEC

 

 

 

 

Après la pause hivernale, TOYOTA GAZOO Racing reprend la Super-Saison 2018-2019 du Championnat du Monde FIA d’Endurance WEC, par une toute première visite en Floride, pour les 1000 Miles de Sebring.

Grâce à un nouveau doublé à Shanghai en novembre, Toyota s’était assuré la tête des classements pilotes et équipes juste avant cette coupure de quatre mois. Pour cette reprise à Sebring, le constructeur compte bien creuser l’écart par une cinquième victoire de la saison.

Sur la TS050 Hybrid N°7 et à la différence de leur coéquipier Kamui Kobayashi – rookie à Sebring – Mike Conway et José María López connaissent déjà la piste. Le premier s’est même classé troisième au général aux célèbres 12 Heures en 2017 et 2018.

Parmi l’équipage de la TS050 Hybrid N°8, actuel leader du classement provisoire du Championnat du monde d’endurance WEC, Sébastien Buemi est le seul à y avoir déjà couru. Avec ses équipiers, Kazuki Nakajima et Fernando Alonso, il s’efforcera d’améliorer son résultat de 2017, puisque sa Rebellion n’avait pas terminé la course après un départ en pole.

Les pilotes et l’équipe ont pu se familiariser avec les particularités du Sebring International Raceway, un circuit de 17 virages et 6,019 km, à l’occasion de trois journées d’essais début février. Sur cette piste réputée pour ses bosses, ils ont ainsi totalisé plus de 4 000 km, dont un test d’endurance de nuit.

Toyota a déjà connu la victoire sur cet ancien aérodrome de la Seconde Guerre mondiale, qui accueille les 12 Heures de Sebring depuis 1952 : la Toyota Eagle Mark III pilotée par Juan Manuel Fangio II et Andy Wallace a gagné la course en 1992 et 1993, avant de remporter ces années-là le championnat IMSA GT.

 


WEC-2019-SEBRING-La-TOYOTA-RS050-Hybrid.

 

Grande nouveauté cette année en Floride, la manche du WEC – c’est-à-dire les 1000 Miles – se disputera le même week-end que les 12 Heures de Sebring. Elle aura lieu le vendredi – une grande première dans l’histoire du Championnat – de 16 heures à minuit, tandis que la course du Championnat d’endurance US de l’IMSA, les très célèbres 12 Heures de Sebring, s’élancera, elle, le samedi matin.

Outre ces horaires inédits, l’équipe devra aussi s’adapter à une configuration inédite de la voie des stands. À l’instar des circuits d’endurance d’Outre-Atlantique mais à la différence des circuits habituels de WEC, Sebring est équipé d’un « mur de séparation » entre la voie des stands et les stands eux-mêmes. Pour s’y préparer, les mécaniciens de TOYOTA GAZOO Racing se sont entraînés à Cologne sur une maquette de cette installation.

Hisatake Murata, Président de l’équipe Toyota:

« Sebring marque le début de la seconde partie de la saison 2018-2019, où trois courses importantes nous attendent. L’objectif est clair : décrocher les deux titres du championnat et gagner à nouveau les 24 Heures du Mans. C’est la première fois que nous courons à Sebring, un défi excitant pour l’équipe et les pilotes. J’ai tellement entendu parler de son ambiance particulière que j’ai hâte de la connaître, en espérant que nous offrirons au public américain un beau spectacle. »

 

PAROLES DE PILOTES

José Maria LOPEZ, Mike CONWAY, Kamui KOBAYASHI – TOYOTA N°7 – Photo : Thierry COULIBALY..

 

 

Mike Conway (TS050 Hybrid N°7) :

« J’attends beaucoup de Sebring. La #7 s’est montrée très performante jusqu’à présent et nous espérons poursuivre sur la lancée, en continuant à marquer des points et à gagner. Ce sera un vrai défi car c’est la première fois que l’équipe vient ici. Pour ma part, je connais bien ce circuit par les courses d’IMSA et les essais d’IndyCar. J’espère que mon expérience aidera l’équipe à l’assimiler plus vite et à trouver les bons réglages. J’ai hâte d’y rouler à nouveau et de faire un bon résultat. »

Kamui Kobayashi (TS050 Hybride N°7) :

« Maintenant que j’ai participé aux 24 Heures de Daytona, je commence à m’habituer à courir aux États-Unis et cela me plaît vraiment. Sebring devrait être aussi une course sympa. C’était intéressant de découvrir cette piste « à l’ancienne » pendant nos essais le mois dernier : elle est bosselée et les murets sont vraiment proches… Mais j’aime ça : pour un pilote, c’est un beau défi car la piste ne pardonne pas la moindre erreur. Et avec le trafic qui ne sera sûrement pas simple, la course s’annonce passionnante. »

José María López (TS050 Hybrid N°7) :

« J’ai de bons souvenirs de Sebring, car ça a été ma toute première course d’endurance en 2007 où j’ai participé aux 12 Heures sur une GT. Cela faisait un bon moment que je n’y étais pas revenu avant nos essais, utiles à tous pour nous familiariser avec la voiture sur cette piste. C’est un circuit étonnant : peu d’échappatoires, une vitesse moyenne élevée et toutes ces bosses… Je me suis fait plaisir à chaque tour et j’attends la course avec impatience. »

 

Sébastien BUEMI-Fernando ALONSO-Kazuki NAKAJIMA- TOYOTA-N°8- Photo: Thierry COULIBALY

 

Sébastien Buemi (TS050 Hybrid N°8) :

« Les essais se sont bien déroulés et ce circuit me plaît beaucoup. C’était important de le découvrir car nous n’y étions jamais venus avec cette voiture. J’aime vraiment la configuration, c’est un vrai challenge – surtout de nuit car l’éclairage du circuit n’est pas très efficace. Je garde un bon souvenir de ma dernière course à Sebring en IMSA, très sympa. Ça devrait être une belle épreuve, difficile car plus longue que d’habitude, mais nous espérons pouvoir nous battre pour la victoire. »

Kazuki Nakajima (TS050 Hybrid N°8) :

« Depuis l’annonce du calendrier, j’attends avec impatience la course de Sebring. Ce sera une première pour moi, mais j’ai beaucoup entendu parler de ce circuit et du public américain. Les essais effectués il y a quelques semaines ont été bien utiles : nous connaissons maintenant les contraintes de la piste et nous avons déjà une bonne idée des réglages à effectuer. Cela fait longtemps que nous n’avons pas couru en WEC et la dernière victoire de la #8 date des 24 Heures du Mans. Par conséquent, nous sommes bien décidés à remonter sur la première marche du podium. »

Fernando Alonso (TS050 Hybrid N°8) :

« Daytona a été pour moi une expérience fantastique. C’est vraiment un honneur de gagner sur un circuit aussi réputé et j’espère que nous pourrons en faire autant à Sebring ce mois-ci. Je me sens comme chez moi au milieu des fans américains, de vrais passionnés de course automobile. Comme Daytona, Sebring est un circuit à part. C’était génial de le découvrir lors de nos essais. Pour la voiture comme pour les pilotes, ça ne sera pas facile. Cette fois encore, la préparation doit être optimale et la course impeccable. Nous allons tout donner pour la gagner. »

Les phases préparatoires se sont terminées ce week-end par un test officiel WEC de deux jours auquel ont participé tous les concurrents samedi et dimanche, avant les séances d’essais officiels qui débutent ce mercredi.

 

François LEROUX

Photos : Thierry COULIBALY  et TEAM

 

Endurance FIA WEC

About Author

gilles