UN PLATEAU RECORD POUR LA ‘MICHELIN CUP’ 2019 AVEC 32 CONCURRENTS

 

La liste complète des Engagés de la Michelin Le Mans Cup vient d’être dévoilée.

Avec un plateau de 32 Concurrents, combinant les Catégories LMP3 et GT3.

C’est la première année depuis la naissance de cette Compétition que cette liste dépasse les 30 voitures.

 

GT3 : Ferrari, Porsche, Aston Martin, Mercedes, Lamborghini

 

La catégorie GT3 comprendra dix voitures, avec le retour de Mercedes, Lamborghini et Aston Martin aux côtés de Ferrari et Porsche.

Titré en 2018, l’Équipe Suisse du Kessel Racing sera de nouveau en piste pour défendre ses titres avec deux voitures.

Couronné chez les Pilotes en 2018, Giacomo Piccini sera encore une fois au volant de la Ferrari 488 GT3 N°8 aux côtés de Claudio Schiavoni. La seconde voiture de l’écurie suisse (N°50) sera de nouveau confiée au duo Britannique, formé d’Ollie Hancock et de John Hartshorne.

Champion en 2017, l’écurie Ebimotors sera à nouveau présente cette année en Michelin Le Mans Cup, avec un équipage inchangé, celui qui associe Paolo Venerosi et Alessandro Baccani, au volant de la Porsche 911 GT3R N°88.

Le vice-Champion 2018 Christoph Ulrich pilotera la Ferrari 488 N°51 de Spirit of Race. L’écurie Italienne Scuderia Villorba Corse engagera également, deux voitures en GT3.

La Mercedes AMG GT3 N°7 sera aux mains du duo Suisse composé de Roberto Pampanini et de Mauro Calamia, tandis que Cedric Mezard et Steve Hiesse seront au volant de la Lamborghini Huracan GT3.

Une autre équipe transalpine, Krypton Motorsport s’engagera pour la saison complète avec la paire, Marco Zanuttini et Stefano Pezzucchi.

Titré dans la catégorie LMGTE de l’European Le Mans Series en 2016, Andrew Howard aux côtés de Ross Gun, effectuera son retour avec son écurie Beechdean AMR et la nouvelle Aston Martin Vantage GT3.

Deux nouvelles équipes rejoindront le plateau GT3 de la Michelin Le Mans Cup cette année :

La Suisse du Luzich Racing et l’Allemande du SPS Automotive Performance, respectivement avec une Ferrari 488 et une Mercedes AMG GT3.

 

UN SACRÉ PLATEAU EN LMP3

 

… Vingt-trois LMP3, seront à l’affiche de cette nouvelle Saison !

Dans la catégorie prototype de la Michelin Le Mans Cup, premier échelon de la pyramide de l’endurance, la qualité se dispute à la quantité.

Deux constructeurs Français seront à la lutte, avec treize Ligier JS P3 et ce face à neuf Norma M30.

Après deux titres consécutifs LMP3 en 2017 et 2018, le Team DKR Engineering défendra sa couronne avec, pour la première fois, l’engagement de deux voitures.

Vice-Champion en 2018, Nielsen Racing sera en piste cette saison, tout comme l’Écossais Colin Noble. Il sera rejoint sur la Norma N°2 par Tony Wells.

Le Graff alignera une nouvelle fois deux Norma M30 pour la saison 2019.

Quatrième du classement général 2018, le Français Adrien Chila aura pour coéquipier son compatriote Nicolas Schatz au volant de la N°39, tandis que le duo familial ‘père-fils’, Éric et Adrien Trouillet, sera au volant de la Norma N°9.

Motorsport98 alignera un duo de pilotes inchangé, avec Éric de Doncker et Dino Lunardi.

L’écurie Périgourdine CD Sport et l’équipe Britannique Lanan Racing seront à nouveau au départ pour la conquête de la couronne de la Michelin Le Mans Cup.

L’équipe anglo-américaine United Autosports sera en piste avec trois Ligier motorisées par Nissan, tout comme la formation Suisse du Cool Racing.

Titrée dans la catégorie LMP3 de l’ELMS (European Le Mans Series) en 2018, l’écurie Britannique RLR MSport engagera une voiture en Michelin Le Mans Cup pour Christian Stubbe Olsen.

Victorieux en ELMS, le duo familial Alexander Talkanitsa père et fils sera lui aussi au départ de la Michelin Le Mans Cup en 2019, avec la Ligier-Nissan de AT Racing.

L’Italienne Eurointernational engagera également une voiture avec l’Italien Andrea Dromedari.

Monza Garage, Spirit of Race et Keo Racing engageront  une Ligier JS P3, Grainmarket Racing et Racing Experience faisant rouler chacun une Norma M30.

Celle de Racing Experience (N°11) sera pilotée par le Luxembourgeois Gary Hauser et la Britannique Charlie Martin. Cette dernière franchit une nouvelle étape sur la route qui en fera le premier pilote transgenre à prendre le départ des 24 Heures du Mans.

Questionné Matthieu Bonardel, le Directeur de Michelin Motorsport, explique :

« Michelin est ravi d’être, pour la quatrième année consécutive, aux côtés de l’Automobile Club de l’Ouest dans le cadre de la Michelin Le Mans Cup. Nous partageons avec notre partenaire la volonté de faire accéder à l’Endurance, de nouveaux pilotes et de nouvelles équipes, ainsi que de découvrir les talents de demain. Le niveau du championnat est chaque année plus relevé, comme l’ont encore démontré les lauréats de l’an dernier. Michelin est également satisfait que la formule séduise de plus en plus d’engagés. Trente-deux voitures prendront en effet la piste en 2019 : il s’agit d’un plateau en croissance grâce à l’arrivée de nouveaux pilotes et de nouvelles voitures, au travers d’une formule alliant plaisir, technologie et performance d’équipe avec un budget raisonnable. »

Quant à Gérard Neveu, le Directeur Général de la Michelin Le Mans Cup, lui il ajoute :

« Nous sommes très heureux de voir un plateau important de 32 voitures pour la saison 2019 de la Michelin Le Mans Cup. Au regard de la très haute qualité des équipes et des pilotes qui vont disputer cette saison, nous pouvons être sûrs que chacune d’entre elles devra travailler très dur pour remporter le titre 2019. Quand on voit que les pilotes et écuries ayant participé à la Michelin Le Mans Cup ont ensuite couru en ELMS, en WEC et aux 24 Heures du Mans, cela souligne l’importance d’offrir une porte d’entrée vers l’endurance et je voudrais remercier Michelin de son soutien permanent pour la Le Mans Cup. »

Premier rendez-vous les 12 et 13 avril prochains sur le Circuit Varois du Paul Ricard, au Castellet, pour la première des cinq manches au calendrier 2019.
Auparavant, les équipes se retrouveront toujours sur cette même piste, pour les essais collectifs d’avant-saison et programmés eux, le mercredi 10 avril.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Antoine CAMBLOR

 

 

 

Endurance Michelin Le Mans Cup Sport

About Author

gilles