MOTOGP 2019 : À LOSAIL, RÉCLAMATION CONTRE DUCATI

C’était à prévoir, chaque fois qu’une écurie aussi ingénieuse que Ducati sort une nouveauté on tente d’abord de l’interdire et ensuite, quand elle devient légale, on l’imite.

Ducati avait testé, avec succès semble t’il, durant les essais officiels de Losail quelques jours avant le GP un aileron aérodynamique d’appui supplémentaire sur le bras oscillant.

Qui a été accepté par la commission technique, et utilisé par les pilotes durant le GP de Losail.

Et Ducati a gagné…

Du coup il y a réclamation.

Le principe de cet aileron, qualifié à tort par mes confrères d’effet de sol (qui serait alors dans cette appellation un objet ayant un effet soulevant et non appuyant) est qu’il récupère de l’air forcé par la partie fixée sur la roue avant et appuie à l’arrière de la moto. Il empêche la moto de se cabrer dans les accélérations très fortes, ce qui a été le cas lors de la dernière ligne droite du GP !

Qui a vu Dovizioso reprendre Marquez et terminer 23 millièmes devant lui.

LE TEXTE OFFICIEL PUBLIÉ PAR MOTOGP

Aérodynamique : Les réclamations référées en Cour d’Appel

C’est à la Cour d’Appel que reviendra la tâche d’examiner les réclamations faites à l’encontre de Ducati au sujet d’éléments aérodynamiques.

En marge du Grand Prix VisitQatar, le Collège des Commissaires FIM MotoGP a reçu diverses plaintes au sujet de ces pièces aérodynamiques apposées sur le bras oscillant des Ducati Desmosedici GP19 pilotées par Andrea Dovizioso (Mission Winnow Ducati Team), Danilo Petrucci (Mission Winnow Ducati Team) et Jack Miller (Alma Pramac Racing).

Les réclamations ont été portées par les teams Repsol Honda, Suzuki Ecstar, Red Bull KTM Factory Racing, ainsi que par l’Aprilia Racing Team Gresini. Se basant sur la réglementation en vigueur et sur les lignes directrices, les Commissaires FIM MotoGP ont rejeté leurs réclamations.

Une procédure d’Appel a néanmoins été lancée et le Comité d’Appel a décidé d’en référer à la Cour d’Appel du MotoGP afin de se positionner sur le sujet.

Les réclamations ont été rejetées parce que ces ailerons arrière et la conduite d’air forcé avant ne font pas partie du carénage, dans l’absolu, ces éléments pourraient être ôtés sur tel ou tel circuit.

Pas à dire, Gigi dall’Igna et sa bande de furieux ont le don de penser, celui de créer et celui d’agacer la concurrence. Mais en plus, ils ont aussi le don de gagner, et là c’est insupportable !

La suite en cour d’Appel…

Marquez a répondu au soir du GP sur ce point, que dans ce GP un pilote avait été plus rapide que lui et l’avait battu, point final.

Assez élégant de la part de Marquez, alors que son team manager a déposé plainte. Mais on a déjà dit ici ce que tout le monde sait sur ce team manager qui espère faire gagner son poulain sur le tapis vert, ce qui est juste détestable et c’est pour cela que Marquez a d’entrée validé la victoire de Dovizioso…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis