ePRIX D’HONG-KONG : SAM BIRD VICTORIEUX DANS LA POLÉMIQUE, DÉCLASSÉ ET MORTARA VAINQUEUR

 

 

 

Encore un week-end fou en Formule e ! Des qualifications sous la pluie, des leaders du championnats d’emblée au tapis et un Sam Bird de chez Virgi, qui s’impose après un accrochage avec un rival… Avant d’être fort logiquement déclassé !

 

FORMULE e 2019 HONG KONG – STOFFEL VANDOORNE en pole le 10 Mars

 

Les essais

Pour la première fois de l’histoire de la Formule e, il pleut lors des qualifications ! Antonio Felix da Costa de l’équipe BMW i Andretti, Jérôme d’Ambrosio et Pascal Wehrlein, les deux polotes Mahindra, ne sont visiblement pas à l’aise.

Du coup, on trouve une incroyable première ligne, avec Stoffel Vandoorne, le Belge d’HWA… en pole, devant Oliver Rowland de Nissan eDAMS et Edoardo Mortara de chez Venturi.

La pole apportant trois points, l’ancien Pilote McLaren en Formule 1, ouvre ainsi enfin son compte en Formule e !

 

FORMULE-e-2019- HONG-KONG- SAM BIRD, victorieux-avant-d’être-déclassé-pour-son-accrochage-avec ANDRE-LOTTERER, le 10 mars

La course

 

La pluie s’est arrêtée, mais la piste est humide l’après-midi. Au départ, Rowland surprend Vandoorne, tandis qu’André Lotterer de l’écurie DS-Techeetah, fait de même avec Mortara. Sam Bird de chez Virgin, double également le Portugais. Il défait Lotterer et Vandoorne dans la foulée, passant ainsi déjà second !

Au passage suivant, Felipe Nasr, le Brésilien de chez Dragon Racing, oublie de prendre un virage ! Wehrlein, juste derrière, ne peut éviter le Brésilien. D’Ambrosio non plus. Le leader du Classement général est au tapis, tandis que le safety-car sort une première fois.

À la reprise, Rowland mène devant Bird et Vandoorne. Rowland plonge et dépasse le Belge. Bird envoie Rowland dans le décor. L’ex-Pilote d’essai Williams en F1 est au ralenti. Lotterer profite de la confusion pour virer en tête.

Dans le peloton, Jean-Éric Vergne, l’autre pilote DS-Techeetah double son compatriote Tom Dillmann de l’équipe NIO… aux forceps, ce qui lui vaut une pénalité ! Puis il tire tout droit.

Encore un week-end « sans » pour le Champion en titre…

Mortara, lui, à l’avant déborde Vandoorne, passant ainsi au troisième rang. Puis, c’est une succession d’abandons :

Alexander Sims de chez BMW i Andretti tape le mur, Sébastien Buemi de Nissan eDAMS, casse sa suspension et Vandoorne, le poleman, lui, est trahi par sa transmission. D’où un nouveau safety-car.

 

FORMULE-e-2019-HONG-KONG-La-voiture-de-sécurité-est-intervenue-à-plusieurs-reprises

 

À peine la voiture de sécurité s’efface que Rowland tape et cette fois-ci, c’est fini pour lui. Du coup, on a droit à un troisième safety-car.

Pour le sprint final, Bird, qui harcelait Lotterer depuis plusieurs tours, passe après un sérieux contact ! Pneu crevé, l’Allemand leader, doit malheureusement hélas, renoncer. Mortara passe deux et Lucas di Grassi, le pilote Audi Sport Abt, trois.

 


FORMULA-E-2019-HONG-KONG-SAM-BIRD-derrière-ANDRE-LOTTERER-avant-de-laccrocher

 

Sam Bird s’imposait ainsi et pour la deuxième année consécutive, devant Edoardo Mortara et Lucas di Grassi. Une nouvelle fois, la course est émaillée de polémiques sur le pilotage. Jean-Éric Vergne, celui qui se plaignait le plus de ses camarades, n’est pas blanc, bleu… et curieusement le Champion en titre, n’a toujours pas empoché le… moindre point !

Mais peu après l’arrivée, le Britannique vainqueur était logiquement déclassé.

La victoire revient de ce fait à son dauphin sur la ligne, Edoardo Mortara.

Suite aux polémiques sur l’attitude de Bird, les différents protagonistes attendaient la décision des Commissaires sportifs de la FIA (Fédération Internationale Automobile)

 

 

FORMULE e 2019 HONG KONG – SAM BIRD victorieux avant d’être déclassé pour son accrochage avec ANDRE LOTTERER le 10 mars

 

Finalement Sam Bird a bien été déclassé de ce Prix de Hong Kong pour son implication dans l’accrochage ayant provoqué la crevaison à l’arrière droit sur la DS du pilote Allemand André Lotterer, qui occupait à cet instant le commandement de l’épreuve et du coup contraint d’abandonner.

Et la victoire revient donc, et pour la première fois depuis la création en 2014 de la Formule e à l’équipe Monégasque Venturi, grâce à l’italo-suisse, Edoardo Mortara, arrivé second et finalement déclaré vainqueur.

Finalement déclaré 1er, Edoardo MORTARA, l’un des pilotes VENTURI, confiait :

« Le résultat d’aujourd’hui est fantastique ! Quatrième à Santiago, troisième à Mexico, et aujourd’hui, ma première victoire à Hong Kong ! Je suis tellement fier. Lorsque j’ai appris que j’avais gagné, j’ai été envahi par un sentiment indescriptible. La course a été géniale et j’ai passé un superbe week-end. L’Asie m’a toujours porté chance en compétition. Honnêtement, je suis sur un nuage, je ne pourrais pas être plus heureux. L’équipe a fait un travail fantastique. Ils ne comptent pas leurs heures et ils mettent toujours la gomme. Cette victoire rend hommage à leur travail acharné. Cette saison, nous sommes partis d’assez loin, mais les gars font vraiment du très bon boulot et s’améliorent de course en course. Cette victoire est pour eux. Je sais qu’elle les motivera encore plus et j’ai vraiment hâte de retrouver la piste »

 

 

Podium complété par le Brésilien Lucas di Grassi de Audi ABT et par le Hollandais Robin Frijns du Team Virgin, classé troisième.
Le Top 5 avec l’Allemand Daniel Abt de l’équipe Audi ABT et par le Brésilien Félipe Massa, le deuxième homme de chez Venturi.

Auteur d’une belle course, il se classe au cinquième rang, l’ancien pilote F1 de Ferrari notamment, le Brésilien Félipe Massa, pr »cisait, lui :

« Encore une course pleine d’adrénaline et de rebondissements. Avant toute chose, je tiens à dire que je suis vraiment ravi pour l’écurie. Le résultat d’Edo est incroyable et je suis très heureux pour lui. J’ai pris un très bon départ, ce qui m’a permis de remonter de deux places. Mais un incident m’a ensuite fait perdre plusieurs places et l’arrière de ma voiture a été endommagé. Heureusement, le drapeau rouge nous a permis de régler de problème de suspension. Les mécaniciens ont réparé ça tellement vite, ils ont été fantastiques. Après la reprise, la course s’est bien passée. En réussissant à bien économiser la batterie au départ et à maintenir un bon rythme, j’ai pu dépasser quelques concurrents. Je signe aujourd’hui mon meilleur résultat avec une cinquième place. Mais je ne peux pas m’empêcher de penser que ça aurait pu être encore mieux. Quoi qu’il en soit, je suis extrêmement heureux pour l’équipe. C’est notre première victoire et une fois encore, les deux voitures finissent dans les points. C’est l’objectif ! »

 

Le sixième e-Prix de la saison aura lieu à Sanya, en Chine, le samedi 23 mars prochain

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : FORMULE e – MICHELIN -VIRGIN

 

FORMULE-e-2019-HONG-KONG-Arrivé-second-EDOARDO-MORTARA-est-déclaré-vainqueur-aprés-le-déclassement-de-SAM-BIRD

LE CLASSEMENT DU GRAND PRIX DE HONG KONG   

 

1 – Edoardo Mortara (Venturi) Venturi en 59’36.119

2 – Lucas Di Grassi (Audi) Audi Abt à 0.988

3 – Robin Frijns (Audi) Virgin à 1.536

4 – Daniel Abt (Audi) Audi Abt à 1.985

5 – Felipe Massa (Venturi) Venturi à 3.258

6 – Sam Bird (Audi) Virgin à 3.306

7 – Mitch Evans (Jaguar) Jaguar à 4’’017

8 – Gary Paffett (Venturi) HWA à 4’’368

9 – Oliver Turvey (NIO) NIO à 5’’624

10 – Antonio Felix da Costa (BMW) BMW Andretti à 6’’492

11 – Jose Maria Lopez (Penske) Dragon à 7’’218

12 – Tom Dillmann (NIO) NIO à 7’’825

13 – Jean-Éric Vergne (DS) DS Techeetah à 16’’604

14 – Andre Lotterer (DS) DS Techeetah à 24’’270

 

MEILLEUR TOUR: André Lotterer en 1’02 »317

 

ABANDONS

29° tour: Oliver Rowland

20° tour: Stoffel Vandoorne

19° tour: Sebastien Buemi

16° tour: Alexander Sims

1° tour: Nelson Piquet

1° tour: Jérôme D’Ambrosio

1° tour : Pascal Wehrlein

1° tour : Felipe Nasr

 

 

Formule E Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE