INDYCAR : PRÉSENTATION DE LA SAISON 2019 QUI DÉBUTE CE WEEK-END DANS LES RUES DE ST PETERSBURG, EN FLORIDE

 

 

 

Ce week-end, les blocs Chevrolet et Honda vont de nouveau rugir !
St Petersburg va ouvrir une nouvelle fois la Saison d’Indycar.
La compétition s’annonce serrée, entre les pilotes établis, les stars montantes, les outsiders et les débutants,
plus nombreux que jamais…

Petit rappel, le vainqueur sortant se nomme …. Sébastien Bourdais !

 

INDYCAR 2018 – ST PETERSBURG- Nouvelle victoire pour Sébastien BOURDAIS !

 

L’Indycar va mieux. Il y aura en effet cette saison 24 voitures pour la manche d’ouverture ce week-end en Floride sur le circuit urbain à St Petersburg et on évoque aux 500 Miles d’Indianapolis, une quarantaine d’inscrits (pour comme chaque année seulement 33 places sur la grille.)

Côté circuits, exit le lent tracé de Sonoma en Californie, place désormais et pas très loin car toujours en Californie… aux montagnes russes de Laguna Seca !

Par ailleurs, le COTA à Austin au Texas, remplace lui, l’ovale de Phoenix en Arizona.
Le Calendrier 2019 reste cependant stable, alors qu’on attend un retour de l’Australie pour 2020 !

Les Favoris

Scott Dixon (Ganassi.) Copyright : HONDA

 

Quintuple champion d’Indycar (et champion sortant), Scott Dixon qui poursuit sa brillante carrière au Chip Ganassi, est bien sûr candidat à sa propre succession. Le Néo-Zélandais se dit toujours aussi motivé… Comme chaque année, Dixon trouvera une nouvelle fois, Will Power du Team de Roger Penske sur sa route, plutôt sur ses trajectoires!

D’un côté, on a un pilote qui préfère gérer le championnat et de l’autre, un pilote plus sanguin, capable de se transcender un week-end (l’Australien est d’ailleurs un as des pole positions) et être absent à la course suivante…

 

INDYCAR-2018-IOWA-WILL-POWER, l’éternel poleman.

 

Le troisième homme, c’est l’Américain Ryan Hunter-Reay du Team Andretti, annuellement une valeur sûre du championnat Indycar.

Notre trio de vétérans fera face à deux sales gosses :

Alexander Rossi, autre membre du clan Andretti et Josef Newgarden, le Champion 2017 de l’Équipe Penske. Le premier ‘ex-pilote de F1 et victorieux à Indy, a beaucoup mûri en 2018, terminant vice-Champion. Il est désormais capable de viser le podium partout.

Champion 2017, Newgarden a été aux avant-postes, durant la première partie de 2018, avant de se désunir complètement. Pour autant, les jours où ça va, Newgarden est un ‘avion’ !

 

Les Outsiders

 

INDYCAR-2018-INDIANAPOLIS-SIMON-PAGENAUD

 

Face à ses équipiers Newgarden et Power, Simon Pagenaud autre pilote Penske, a en 2018 marqué incontestablement le pas! Roger Penske a même proposé son baquet à d’autres…

Le Français rempile pourtant, mais sa marge d’erreur est dorénavant de plus en plus limité…. Lorsqu’on est chez Penske, on doit viser le podium final, pas le Top 10 !

 

INDYCAR 2018 GATEWAY – SÉBASTIEN BOURDAIS

 

L’autre pilote Français, Sébastien Bourdais qui roule pour Dale Coyne, peut voir l’avenir en rose : Jimmy Vasser et « Sulli » Sullivan, les copropriétaires de sa voiture, lui donnent davantage de moyens. Seulement septième en 2018, juste derrière Pagenaud, le Sarthois peut légitimement viser le Top 5.

Enfin, Graham Rahal de l’équipe éponyme Rahal, James Hinchcliffe qui roule pour Sam Schmidt et Takuma Sato, autre membre du Team Rahal, sont trois trentenaires rapides. Ils peuvent créer la surprise…

 

Les petits nouveaux

F1-2018-Marcus-ERICSSON-Sauber-Ferrari-Portrait-Photo-Jeff-THIRY

 

Il y a deux nouvelles sensations Suédoises. Exclu de la F1, Marcus Ericsson recruté par Sam Schmidt, veut relancer sa carrière aux USA. Quant à Felix Rosenqvist, enrôlé, lui, par le Chip Ganassi, il est carrément présenté comme le successeur de … Dixon !

Santino Ferrucci, lui aussi maintenant pilote Dale Coyne est parti d’Europe à coups de pieds aux fesses! Il veut se refaire une virginité Outre-Atlantique.

Enfin, Colton Herta du Team Harding, a dominé les essais hivernaux. Coup de bluff ? Vas savoir…. En tout cas, il fait beaucoup parler de lui, dans les paddocks.

 

Nouvelles équipes

INDYCAR-2017- INDIANAPOLIS-  FERNANDO ALONSO sur l’ovale

 

On s’était habitué à ce qu’au fil des saisons, le plateau s’étiole. Cette année, au contraire, de nouvelles structures apparaissent!

Telles, Harding, Juncos et Michael Shank qui poursuivent leur apprentissage. Même si seule Harding alignera un pilote à temps plein.

Présente l’an dernier à Indianapolis associé à la structure Rahal, Scuderia Corsa s’appuie sur Carpenter pour faire rouler Ed Jones.

DragonSpeed n’a par contre, aucune expérience. Elle fera rouler Ben Hanley, qui débarque de l’univers de l’endurance  et également débutant.

Enfin, à Indianapolis, on verra les débuts de McLaren, sous ses propres couleurs, avec deux ans après ses débuts sur l’ovale de l’Indiana, le grand retour d’un certain…Fernando Alonso.

Lequel a quitté les paddocks de F1 avec un seul objectif :
Triompher et gagner les 500 Miles à Indianapolis !

 

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : INDYCAR – GANASSI et HARDING

 

Colton Herta (Harding.) Copyright : HARDING

 

Indycar Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE