INDY PRO : PARKER THOMPSON CHEZ ABEL

 

 

 

On s’attendait à le voir en Indy Lights.
Finalement, Parker Thompson rempile en Indy Pro.
Il pilotera pour Abel.

 

Parker Thompson nous a habitué aux demi-succès…

En 2016, pour sa deuxième saison d’US F2000, il terminait vice-champion avec Cape Motorsport. Plutôt que d’aller dans une Pro Mazda à bout de souffle, il tripla… Et termina au troisième rang.

Exclusive l’alignait également en F1600 Toyo Tires (le championnat Canadien), où il décrocha le titre !

En 2018, il suivit Exclusive en Pro Mazda, alors que la discipline recevait de nouveaux châssis. Dominateur en début de saison, il ne pu résister à Rinus VeeKay et termina vice-Champion.

Le Canadien effectua alors un test en Indy Lights avec le Team Pelfrey. Mais visiblement, le budget demandé était trop important. Pendant ce temps, Exclusive recruta trois pilotes (Parker Locke, Danial Frost et Nikita Lastochkin.)

Abel pensait aligner Jacob Abel et Kyle Kirkwood (champion de F3 Americas avec l’équipe.) Mais, au dernier moment, Kirkwood signa ailleurs… chez RP Motorsport! Abel cherchait un pilote compétitif et Thompson était disponible, donc…

Comme en 2017, en US F2000, Thompson est condamné à triompher. Les redoublant en Pro Mazda (devenue Indy Pro) sont rares, tout le reste du top 5 2018 roule aujourd’hui en Indy Lights.

Il serait incompréhensible que Thompson se fasse battre par des novices.

Il a la vitesse de pointe, il a l’expérience, il lui reste désormais à trouver la fiabilité…

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : INDY PRO

 

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE